Cindy Morin a remporté trois médailles d’or en ski paranordique lors des derniers Jeux du Canada d’hiver. CRÉDIT : COURTOISIE

Cindy Morin est une ex-championne de goalball, une ex-championne de paracylisme et, depuis les Jeux du Canda d’hiver 2019, une championne de ski paranordique. L’athlète lévisienne qui vit avec un handicap visuel qui réduit sa vision optimale de 90 % ne se laisse pas décourager et en épate plus d’un.

En effet, Cindy Morin a remporté trois médailles d’or aux Jeux du Canada d’hiver qui se sont déroulés à Red Deer en Alberta, du 15 février au 3 mars derniers. Elle a été sacrée championne de ski paranordique aux épreuves du 2,5 km, 5 km et du Sprint femme.

«C’était des parcours difficiles, ce ne sont pas des parcours adaptés pour les paras, ce sont les mêmes que les autres athlètes. Donc, je suis très surprise d’avoir eu ces résultats!», partage avec étonnement l’athlète qui en est à sa première saison en ski paranordique.

Toujours à la recherche d’un défi

 Tout a débuté en 2011 lorsque la mère de quatre enfants a dû cesser de travailler à cause de son handicap. Celle qui était technicienne en éducation à l’enfance en milieu scolaire avait besoin de nouveaux défis. «Le sport est venu remplir un besoin. Depuis que je ne peux plus travailler, le sport est devenu mon travail. Ça comble le vide du travail pour moi», explique-t-elle.

Celle-ci s’était fait recommander le goalball, un sport paralympique de ballon où les athlètes vivent tous avec une déficience visuelle. Rapidement, elle s’est mise à jouer dans des compétitions de haut calibre et son équipe a même remporté la médaille d’or lors du Championnat canadien de 2015.

Puisqu’elle souhaitait plutôt pratiquer un sport extérieur, Cindy Morin a décidé de prendre sa retraite du goalball et de se tourner vers le paracyclisme en tandem. Dès sa première course compétitive, l’équipe nationale à recruter la Lévisienne et sa pilote. Encore une fois, Morin a remporté la médaille d’or à l’épreuve contre-la-montre aux Championnats canadiens 2017.

Puis, elle a mis une pause à son ascension dans cette discipline à la suite d’une blessure au genou. Cet arrêt a eu une incidence marquante dans son parcours. «Je manquais de temps pour voir ma famille, je me suis dit ça suffit. Il y arrive des événements dans la vie qui font réaliser que la famille est importante et que la vie va trop vite», a-t-elle constaté.

Par contre, le goût du sport était toujours présent chez l’athlète. C’est pourquoi elle a décidé de se lancer dans le ski paranordique. Rapidement, elle s’est trouvé un guide et a pris part à des compétitions. Sa participation aux Jeux du Canada était fortuite. «J’avais encore ce goût de la compétition, j’ai fait deux coupes Québec. Avec mes résultats, la Fédération m’a dit qu’il y avait une place de disponible pour les Jeux du Canada. Ils m’ont donc envoyé là-bas. Ça a été vraiment rapide!», explique celle qui avait débuté les entraînements en novembre dernier.

Un sport d’autonomie

 Pour Cindy Morin, le ski paranordique lui offre une liberté et une autonomie satisfaisante. Celle qui s’entraîne la semaine dans les Sentiers La Balade de Lévis et au mont Saint-Anne les week-ends connaît bien ces pistes.

«Je peux m’entraîner seule à l’extérieur. J’ai fait les pistes quelques fois avec un guide et maintenant, je les connais par cœur. Je ne suis plus dépendante d’avoir quelqu’un avec moi. Qu’on parle à n’importe qui avec un handicap, l’autonomie, on veut l’avoir le plus possible. C’est une grande joie et un grand soulagement», partage la skieuse. 

Bien qu’elle doive faire le bilan sur sa fructueuse saison, Cindy Morin est convaincue qu’elle veut continuer de pratiquer le ski paranordique. Par contre, elle se questionne encore sur son retour au niveau compétitif. Elle prendra le temps de souffler et d’être avec sa famille d’abord et avant tout.

Les plus lus

Séries midget AAA : les Chevaliers au bord du gouffre

Malgré qu'ils aient bombardé le filet adverse avec 65 tirs, les Chevaliers de Lévis se sont inclinés 2-1, vendredi à Dollard-Des Ormeaux, face aux Lions du Lac Saint-Louis lors du troisième match de la série demi-finale 3 de 5 opposant les deux équipes. Avec cette deuxième victoire consécutive face aux Lévisiens, la formation montréalaise prend les devants 2-1 dans la série et n'est qu'à un seul m...

Un match ultime pour les Chevaliers

Dans le cadre de la demi-finale des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis affrontent les Lions du Lac Saint-Louis. Après une victoire et une défaite à l’aréna de Charny, la formation lévisienne se dirigeait au domicile des Lions pour les matchs 3 et 4 de la série 3 de 5, les 22 et 24 mars derniers.

Létourneau récompensé en Ontario

Le hockeyeur lévisien Thomas Létourneau a réussi à se démarquer au sein de sa formation cette saison. Malgré une blessure et plusieurs nouveaux défis pour le joueur de 17 ans, celui-ci a reçu le prix de recrue de l’année chez les Knights de Meaford, évoluant dans le Junior A Majeur en Ontario.

La fin d’une saison historique pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec ont rendu les armes lors du cinquième match décisif de la demi-finale des séries éliminatoires les opposant aux Lions du Lac Saint-Louis, à l’aréna de Charny, le 26 mars dernier. La rencontre s’est soldée en prolongation par la marque de 5 à 4 en faveur des Lions.

Une 39e édition en l’honneur de Louis Pouliot

La 39e édition du Festival pré-novice, tournoi novice Louis Pouliot de Pointe-Lévy s’est déroulée à l’Aréna de Saint-Romuald du 10 au 17 mars derniers. Au total, 99 équipes de calibre novice et pré-novice se sont affrontées au cours de la semaine.

Triple médaillée d’or, rien n’arrête Cindy Morin

Cindy Morin est une ex-championne de goalball, une ex-championne de paracylisme et, depuis les Jeux du Canda d’hiver 2019, une championne de ski paranordique. L’athlète lévisienne qui vit avec un handicap visuel qui réduit sa vision optimale de 90 % ne se laisse pas décourager et en épate plus d’un.

Une athlète lévisienne récompensée

L’athlète lévisienne de basketball en fauteuil roulant Aurélie Jacob-Verreault s’est vue remettre deux importantes bourses, le 20 février et le 8 mars.

Les Alouettes de passage à l’Horizon

Dans le cadre du programme Ensemble à l’école initié en 1998 par l’équipe de football des Alouettes de Montréal, Martin Bédard, spécialiste des longues remises au sein de la formation montréalaise, a partagé son histoire avec les élèves de l’École secondaire de l’Horizon à Saint-Jean-Chysostome, le 20 mars dernier.

Des athlètes se démarquent au patinage artistique

Deux patineuses du Club de patinage artistique de Charny (CPA Charny) ont récolté deux médailles aux Championnats de Patinage Star/Michel-Proulx 2019, qui se sont déroulés du 15 au 17 mars au Complexe 2 Glaces Honco, à Lévis.

Une patineuse du CPA Charny avec la médaille d’or

Les athlètes du Club de patinage artistique de Charny (CPA Charny) ont participé à l’Invitation Donald Chiasson qui s’est déroulée à La Pocatière, du 8 au 10 mars.