CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué de presse, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a réagi, cet après-midi, au départ de la vie politique du premier ministre sortant du Québec, Philippe Couillard.

Rappelons que jeudi matin, celui qui était également le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) a annoncé sa démission de ce poste ainsi qu'à titre de député de Roberval, à la suite de la cuisante défaite subie par les libéraux le 1er octobre.

«À la lumière des résultats de lundi, il est évident qu’il n’avait pas vraiment le choix de démissionner. Ce que l’on va retenir de son passage comme premier ministre, c’est l’austérité appliquée aux services publics. Dans la région de Québec–Chaudière-Appalaches, c’est plus de 160 M$ qui ont été coupés en santé et service sociaux et plus de 100 M$ en éducation», a commenté Ann Gingras, présidente du conseil central régional.

Du même souffle, la syndicaliste a déploré que c'est sous un gouvernement de Philippe Couillard qu'une ouverture a été accordée aux garderies non subventionnées, «au détriment des CPE», et que les libéraux avaient une «propension» à octroyer des contrats publics «sans avoir d'exigences fortes en matière de contenu local».

 «Certes, M. Couillard a été un grand défenseur de Chantier Davie face au gouvernement fédéral. Cependant, sur le plan québécois, on se souvient que l’appel d’offres pour le remplacement du CTMA Vacancier n’exige que 25 % de contenu local même s’il s’agit d’un investissement public», a martelé Ann Gingras.

La CSN ne veut rien savoir de Barrette 

Dans un autre ordre d'idées, la présidente du conseil central régional a aussi analysé la possibilité que le ministre sortant de la Santé, Gaétan Barrette, devienne le chef intérimaire de l'opposition officielle, le temps que les militants du PLQ élisent un nouveau chef. Ann Gingras a alors profité de l'occasion pour inviter le député de La Pinière à ne pas tenter sa chance.

«Pour l’avenir, il nous apparaît inconcevable et honteux que Gaétan Barrette puisse même penser assurer l’intérim. Les travailleuses et les travailleurs ainsi que la population se ressentent encore de sa désastreuse réforme et de son style de gestion autoritaire. Il devrait plutôt essayer de se faire oublier», a-t-elle conclu.

Les plus lus

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Le campus de Lévis de l’UQAR aura son centre sportif

Grâce à un engagement financier de plus de 4,3 M$ du gouvernement du Québec dans le projet dévoilé le 20 février, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) pourra aller de l’avant avec la construction d’un centre sportif pour son campus de Lévis.

Conseil en bref : un nouveau feu de circulation sur l’avenue Taniata

La première séance ordinaire de l’année 2019 s’est tenue le 28 janvier, présidée par le maire suppléant Guy Dumoulin. Au cours d’un conseil municipal bref, différents points ont été adoptés par les échevins.

Davie : nouvelle offensive de la coalition

À l’invitation de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada (AFCDC), plusieurs membres de la coalition formée il y a un an pour défendre les intérêts du chantier maritime lévisien ont fait une sortie le 24 janvier. À la veille du passage dans la région de Justin Trudeau, le premier ministre du Canada, les intervenants ont une nouvelle fois demandé à Ottawa d’accorder davantage de con...

Le chef du Bloc plaide en faveur de la Davie

De passage au chantier maritime Davie le 12 février en compagnie du député bloquiste de Terrebonne, Michel Boudrias, le chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet, a profité de l’occasion pour réclamer au gouvernement fédéral «la juste part du Québec» des contrats consentis dans le cadre de la Stratégie de construction navale.

Défendre les valeurs chrétiennes dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

Répondant à un «appel du Seigneur» pour être une voix forte afin que les décisions politiques au Canada respectent davantage les valeurs chrétiennes, Yves Gilbert défendra les couleurs du Parti de l’héritage chrétien du Canada (PHCC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis lors des prochaines élections fédérales, cet automne.

Des sous pour les aînés

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a félicité, le 30 janvier, les 16 organismes de sa circonscription qui recevront un montant pour leur projet dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés.

Les changements climatiques attirent les foules

Dans le cadre d’une conférence organisée par le bureau de comté du député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, le météorologue Gilles Brien est venu discuter de changements climatiques avec les quelque 150 citoyens présents au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 24 janvier dernier.

Rentrée parlementaire : l’UMQ fait connaître ses priorités

À l'occasion de la rentrée parlementaire à Québec le 5 février, le président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), Alexandre Cusson, a tenu à rappeler à toutes les formations politiques représentées à l'Assemblée nationale les priorités des municipalités. La signature d'un nouveau pacte fiscal et le transfert d'un point de la taxe de vente du Québec (TVQ) sont au cœur de leurs demandes.

Des cliniques toujours appréciées

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a organisé, cet automne, trois cliniques de passeport. Tenues les 11, 20 et 27 octobre derniers à Saint-Lazare, Lévis et Lac-Etchemin, les activités ont permis de compléter environ 250 demandes de passeport.