CRÉDIT : BIGSTOCK

Afin de souligner la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, la Ville de Lévis a réitéré. le 17 octobre son engagement envers les foyers de son territoire qui sont en situation de pauvreté et d’exclusion. Elle a également tenu à mettre en lumière le travail accompli par les organismes de son territoire qui ont pour mission de rehausser les conditions de vie des personnes vivant une situation précaire.

Malgré une situation enviable, Lévis compte de nombreuses personnes vivant une situation socioéconomique difficile. C’est pourquoi la Ville s’est engagée à mettre en place les mesures nécessaires pour que chaque Lévisien puisse vivre dans des conditions décentes.

Elle diffusera d’ailleurs sous peu sa nouvelle Politique de développement social et communautaire. Issue d’une démarche de réflexion collective amorcée en 2016, cette politique sera la pierre d’assise de plusieurs actions concrètes pour rehausser les conditions de vie des personnes plus vulnérables, notamment en :

- Favorisant le développement d’une communauté solidaire;

- Réduisant les effets des inégalités sociales et économiques;

- Favorisant la qualité de vie et l’épanouissement des citoyennes et citoyens de tous les âges et de toutes les conditions;

- Structurant les actions réalisées par la Ville en collaboration et en complémentarité avec de nombreux partenaires.

La Ville tient également à souligner le travail des organismes de la région, comme les services d'entraide, le Comptoir alimentaire Le Grenier et le Filon, qui sur le terrain «déploient une énergie constante auprès des personnes fragilisées par la pauvreté afin d’améliorer leur quotidien».

Lévis poursuit aussi son engagement auprès de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches en participant à sa grande campagne de financement. D’ici le 26 octobre, la Ville vise à amasser 110 000 $ grâce à l’appui du personnel de la municipalité afin de soutenir l’organisme. Comme elle l’a fait l’an dernier, elle contribue à hauteur de 25 000 $ au fonds Défi des leaders. L’an dernier, pas moins de 105 000 $ avaient été versés à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches à l’occasion de sa grande campagne.

Les plus lus

Lévis se réjouit du budget de la CAQ

Si, dans un élan d’insatisfaction, le maire de Québec a pointé du doigt de nombreux éléments du premier budget de la Coalition avenir Québec (CAQ), le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est montré quant à lui tout à fait en accord avec les priorités énoncées par le gouvernement provincial, le 21 mars dernier. Il s’agit même, selon lui, du meilleur budget qu’il ait connu depuis qu’il est maire.

Des emplois d’été menacés selon Blaney

Steven Blaney a interpellé le gouvernement libéral, le 17 avril afin de «régler» le dossier du programme Emplois d’été Canada 2019. Dans sa circonscription, des centaines d’emplois pour près de 600 000$ seraient en jeu selon le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Fermeture de trois garderies à Lévis :les libéraux critiquent la gestion caquiste

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

La ministre du Tourisme rencontre les entreprises de la région

Dans le cadre de sa tournée provinciale des entreprises du domaine touristique, Caroline Proulx, ministre du Tourisme, a rencontré les acteurs du milieu en Chaudière-Appalaches au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 5 avril dernier. Cette tournée a pour but d’élaborer la stratégie de croissance économique de l’industrie touristique 2020-2025.

Conseil en bref : le crucifix sera enlevé de la salle du conseil

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 8 avril à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

3e lien : la CAQ manque de transparence selon les libéraux

Par voie de communiqué, le Parti libéral du Québec (PLQ) a critiqué le fait que le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, «a esquivé l'ensemble des questions» que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, le libéral Gaétan Barrette, a formulé dans ce dossier lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère des Transports hier a...