Steven Blaney interpelle Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, sur les délais de délivrance de l’EIMT.

Fort de plusieurs appels d’entreprises de son comté déplorant les délais en lien avec l’Étude d’impact sur le marché du travail (EIMT), une étape nécessaire pour recruter des travailleurs étrangers, le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, demande au ministre libéral Jean-Yves Duclos que le gouvernement fédéral prenne des mesures pour corriger la situation.

«Nous recevons de nombreux appels d’entreprises de ma circonscription en détresse. En effet, alors qu’ils doivent pourvoir des postes rapidement et se tournent vers l’embauche de travailleurs étrangers, sous peine de nuire à leur production, ils se heurtent à des délais exagérés pour l’obtention de l’EIMT nécessaire à la délivrance de leur permis de travail. Et ce n’est pas faute d’avoir tenté de recruter des travailleurs locaux. Toutefois, avec un taux de chômage de 2,4% en Chaudière-Appalaches, il est clair que leur disponibilité n’est pas au rendez-vous», a d’emblée déploré M. Blaney dans une lettre transmise à M. Duclos le 30 novembre.

Selon M. Blaney, sous le précédent gouvernement conservateur dont il faisait partie, cette étape s’effectuait plus rapidement, ce qui occasionnait moins de difficultés aux entreprises de la région.

«Cette procédure est très difficile actuellement, car les délais d’obtention de l’EIMT sont maintenant de 23 à 24 semaines alors qu’ils étaient de 3 semaines il y a quatre ans, à l’arrivée des libéraux au pouvoir. Je demande donc au ministre d’agir, car il en est de la survie de nos entreprises», a argué le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, dans un communiqué de presse envoyé aux médias le 30 novembre.

«Mesures concrètes»

Pour s’attaquer à ce problème identifié par plusieurs entreprises de la région, Steven Blaney estime qu’Ottawa doit tout simplement éliminer les délais et les lourdeurs administratives grâce à de «mesures concrètes», qui doivent être mises en place le plus rapidement possible en raison de «l’urgence» de la situation.

«Clairement, la pénurie de main-d’œuvre constitue un frein à la croissance de nos entreprises. J’interpelle le gouvernement libéral afin que des actions concrètes soient prises rapidement pour éliminer les lourdeurs administratives», a estimé Steven Blaney. 

Notons finalement que le député lévisien n’est pas le seul à demander des changements à l’EIMT. Il y a quelques semaines, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a avancé la possibilité que les entreprises d’une région ayant un faible taux de chômage soient exemptées de l’EIMT afin de recruter des travailleurs étrangers. Il s’agit de l’une des quinze pistes de solution mises de l’avant par son administration pour s’attaquer à la pénurie de la main-d’œuvre qui frappe la région. 

Les plus lus

Des emplois d’été menacés selon Blaney

Steven Blaney a interpellé le gouvernement libéral, le 17 avril afin de «régler» le dossier du programme Emplois d’été Canada 2019. Dans sa circonscription, des centaines d’emplois pour près de 600 000$ seraient en jeu selon le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Fermeture de trois garderies à Lévis :les libéraux critiquent la gestion caquiste

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

La ministre du Tourisme rencontre les entreprises de la région

Dans le cadre de sa tournée provinciale des entreprises du domaine touristique, Caroline Proulx, ministre du Tourisme, a rencontré les acteurs du milieu en Chaudière-Appalaches au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 5 avril dernier. Cette tournée a pour but d’élaborer la stratégie de croissance économique de l’industrie touristique 2020-2025.

3e lien : la CAQ manque de transparence selon les libéraux

Par voie de communiqué, le Parti libéral du Québec (PLQ) a critiqué le fait que le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, «a esquivé l'ensemble des questions» que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, le libéral Gaétan Barrette, a formulé dans ce dossier lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère des Transports hier a...

Conseil en bref : le crucifix sera enlevé de la salle du conseil

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 8 avril à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.