CRÉDIT : COURTOISIE

Par voie de communiqué, Marie-Eve Proulx, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches et députée de Côte-du-Sud, a dressé, le 9 janvier, un bilan des 100 premiers du nouveau gouvernement caquiste dont elle fait partie. Selon la politicienne, sa formation politique «a livré la marchandise et a assuré une transition dans l’ordre au bénéfice des Québécois».

Mme Proulx a profité de l’occasion pour souligner que la Coalition avenir Québec (CAQ) avait tenu ses promesse en déposant notamment des projets de loi visant à modifier le processus de nomination au DPCP, à la SQ et à l’UPAC, de resserrer l’encadrement sur le cannabis et de baisser les taxes scolaires ainsi qu’en dévoilant son plan pour réduire les cibles d’immigration.

Du même souffle, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches s’est réjouie que les premiers pas vers une politique nationale des proches aidants ont été réalisés, que les travaux de revitalisation de l’Est de Montréal sont enclenchés ainsi que de la création de l’Allocation famille et d’un nouveau crédit d’impôt pour les aînés, des mesures pour «remettre de l’argent dans les poches des contribuables».

Enfin, Marie-Eve Proulx estime qu’«un vent de changement souffle à l’Assemblée nationale» puisqu’un nombre record de femmes ont été élues sous la bannière de la CAQ et que le gouvernement caquiste a fait preuve d’ouverture en reconnaissant le Parti québécois et Québec solidaire comme groupes parlementaires.

«Ces cent premiers jours sont la preuve que nous étions bien préparés à prendre le pouvoir. Nous avons présenté un plan aux Québécois et nous leur avons offert une transition ordonnée, en démontrant qu’un gouvernement peut être efficace. Nous avons toujours à l’esprit de remettre plus d’argent dans le portefeuille des familles tout en agissant sans tarder sur les dossiers prioritaires. Les régions sont au cœur de notre engagement politique et comme notre premier bilan le prouve, nous réussirons à favoriser le développement économique régional qui avait été gravement délaissé par le passé», a conclu Mme Proulx.

Les plus lus

Les solidaires lévisiens se mobilisent contre le troisième lien

Plusieurs membres des associations des circonscriptions de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière de Québec solidaire (QS) ont pris part à l’activité de leur formation politique contre le projet de troisième lien interrives, tenue le 13 mars dernier à Québec.

Un cri de la Ville pour le Chantier Davie

Le Chantier Davie pourrait être en «péril» si aucun contrat ne lui est octroyé dans le prochain budget du gouvernement fédéral libéral le 19 mars, selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. C’est pourquoi il a demandé au gouvernement fédéral de considérer le chantier naval de Lévis qui connait un creux historique.

Labeaume affligé d’un cancer : Lehouillier réagit

Selon un communiqué de la Ville de Québec, le maire de Québec, Régis Labeaume a annoncé à son personnel qu’après quelques mois d’investigation, on lui avait diagnostiqué un cancer de la prostate.

Un budget fédéral qui fait réagir à Lévis

Le dépôt du dernier budget du gouvernement libéral à Ottawa avant les élections fédérales de cet automne, le 19 mars, ne fait pas consensus chez plusieurs intervenants lévisiens.

Fonds d’immatriculation : la STLévis veut son argent

Les dirigeants de la Société de transport de Lévis (STLévis) demandent au nouveau gouvernement provincial de résoudre le problème de la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations (fonds d’immatriculation) dans le prochain budget.

Lévis se réjouit du budget de la CAQ

Si, dans un élan d’insatisfaction, le maire de Québec a pointé du doigt de nombreux éléments du premier budget de la Coalition avenir Québec (CAQ), le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est montré quant à lui tout à fait en accord avec les priorités énoncées par le gouvernement provincial, le 21 mars dernier. Il s’agit même, selon lui, du meilleur budget qu’il ait connu depuis qu’il est maire.

Investissements en baisse pour les routes de Chaudière-Appalaches

Les investissements routiers en Chaudière-Appalaches totaliseront plus de 297 M $ pour les années 2019-2021, contre plus de 318 M$ l’an passé. Le gouvernement du Québec a annoncé la liste de tous les projets qui seront réalisés afin d’améliorer l'état des infrastructures.

Conseil en bref

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 11 mars dernier.