Au nom du gouvernement provincial, Isabelle Charest a confirmé la participation financière de Québec dans le projet de centre sportif du campus de Lévis. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Grâce à un engagement financier de plus de 4,3 M$ du gouvernement du Québec dans le projet dévoilé le 20 février, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) pourra aller de l’avant avec la construction d’un centre sportif pour son campus de Lévis.

C’est la ministre déléguée à l’Éducation du Québec et ministre responsable des dossiers touchant les sports et les loisirs, Isabelle Charest, qui a annoncé la bonne nouvelle lors d’une conférence de presse au campus de Lévis.

«Je me réjouis de cet investissement qui témoigne de notre volonté de favoriser au Québec la pratique régulière d’activités physiques. En ce nouveau centre sportif, la communauté universitaire du campus de Lévis et les citoyens de la région pourront retirer les bienfaits associés au fait de bouger», a d’emblée déclaré Mme Charest.

Avec la subvention gouvernementale accordée dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives, l’UQAR peut compléter le montage financier pour réaliser le projet d’un coût total estimé à 8,7 M$. Le nouveau centre sportif disposera d’un gymnase, d’une palestre, d’une salle d’entraînement, des vestiaires, des locaux de soutien et un terrain multisport extérieur.

C’est sur le terrain appartenant depuis 2012 à l’UQAR à proximité du campus de Lévis donnant sur le boulevard Alphonse-Desjardins, entre le complexe commercial de la rue Massenet et la voie ferrée du CN, que le projet verra le jour. Au départ, l’université prévoyait utiliser ce site pour y établir des résidences étudiantes. L’UQAR prévoit amorcer la construction du centre sportif de 1 800 mètres carrés au printemps 2020. Les travaux se concluraient en janvier 2021.

Des installations espérées

 Présents lors de l’annonce, les représentants de la communauté universitaire lévisienne ne cachaient pas leur joie à la vue prochaine de la réalisation du projet. Si l’UQAR dispose de certaines installations sportives à son campus de Lévis, ses étudiants doivent fréquenter d’autres institutions lévisiennes, comme le Collège de Lévis, afin de pratiquer des sports.

«C’est une annonce que nous attendions. C’est un projet sur lequel nous avons travaillé pendant plusieurs années. Aujourd’hui, c’est l’aboutissement de ce travail. Alors, nous sommes bien heureux», a notamment déclaré Jean-Pierre Ouellet, le recteur de l’UQAR.

D’ailleurs, vu l’importance du projet pour la communauté universitaire et la région, l’université a reçu près de 3,5 M$ en dons de partenaires. En plus de l’appui financier de donateurs privés, l’institution a reçu 1,7 M$ de l’Association générale des étudiantes et étudiants du campus de Lévis (AGÉCALE) et 1,25 M$ de la Ville de Lévis, en remise de taxes.

Soulignons finalement que le maire de Lévis espère conclure un partenariat avec l’UQAR pour permettre l’utilisation du centre sportif par les citoyens de Lévis qui ne fréquentent pas l’université, comme c’est le cas actuellement avec la Commission scolaire des Navigateurs et le Cégep de Lévis-Lauzon.

Les plus lus

Les solidaires lévisiens se mobilisent contre le troisième lien

Plusieurs membres des associations des circonscriptions de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière de Québec solidaire (QS) ont pris part à l’activité de leur formation politique contre le projet de troisième lien interrives, tenue le 13 mars dernier à Québec.

Un cri de la Ville pour le Chantier Davie

Le Chantier Davie pourrait être en «péril» si aucun contrat ne lui est octroyé dans le prochain budget du gouvernement fédéral libéral le 19 mars, selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. C’est pourquoi il a demandé au gouvernement fédéral de considérer le chantier naval de Lévis qui connait un creux historique.

Labeaume affligé d’un cancer : Lehouillier réagit

Selon un communiqué de la Ville de Québec, le maire de Québec, Régis Labeaume a annoncé à son personnel qu’après quelques mois d’investigation, on lui avait diagnostiqué un cancer de la prostate.

Un budget fédéral qui fait réagir à Lévis

Le dépôt du dernier budget du gouvernement libéral à Ottawa avant les élections fédérales de cet automne, le 19 mars, ne fait pas consensus chez plusieurs intervenants lévisiens.

Lévis se réjouit du budget de la CAQ

Si, dans un élan d’insatisfaction, le maire de Québec a pointé du doigt de nombreux éléments du premier budget de la Coalition avenir Québec (CAQ), le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est montré quant à lui tout à fait en accord avec les priorités énoncées par le gouvernement provincial, le 21 mars dernier. Il s’agit même, selon lui, du meilleur budget qu’il ait connu depuis qu’il est maire.

Fonds d’immatriculation : la STLévis veut son argent

Les dirigeants de la Société de transport de Lévis (STLévis) demandent au nouveau gouvernement provincial de résoudre le problème de la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations (fonds d’immatriculation) dans le prochain budget.

Investissements en baisse pour les routes de Chaudière-Appalaches

Les investissements routiers en Chaudière-Appalaches totaliseront plus de 297 M $ pour les années 2019-2021, contre plus de 318 M$ l’an passé. Le gouvernement du Québec a annoncé la liste de tous les projets qui seront réalisés afin d’améliorer l'état des infrastructures.

Conseil en bref

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 11 mars dernier.