CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 11 mars dernier.

Une interconnexion entre les deux rives

À la suite d’une rencontre avec les représentants du ministère des Transports, M. Lehouillier a affirmé que Lévis sera prise en compte dans les plans du tramway de Québec.

«On (le ministère des Transports) nous dit que la réalisation du tramway est conditionnelle à l’interconnexion entre les deux rives. Le ministère travaille sur deux scénarios. Dans les deux cas, c’est nous qui traversons à Québec avec nos autobus et ce sera sur le pont de Québec que ça aura lieu», a expliqué le premier citoyen.

Renouvellement du partenariat de la Ville avec le Patro de Lévis

La Ville de Lévis a renouvelé l’aide financière investie au Patro de 115 000 $ pour son offre de service non spécialisée offerte aux enfants à besoins particuliers dans le cadre du programme Camps de jour. Cette initiative entre la Ville, le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches et le Patro de Lévis a rayonné dans la région et au travers de la province.

«Ce qu’on veut, c’est que ces enfants aient une participation active aux activités de loisirs comme n’importe quel enfant. Ça comporte des défis pour une Ville. De le faire en partenariat avec le CISSS et le Patro, ça permet d’intégrer près de 200 jeunes», a tenu à souligner Barbra Dufour, chef du Service du développement social et communautaire à la Ville.

Apport de la Ville pour un projet de logements sociaux

La Ville a fait l’acquisition du 41, rue Saint-Joseph qui abritait l’ancien garage Aubut, dans le secteur du Vieux-Lévis afin d’y construire des logements sociaux. Le projet a pour but d’offrir des logements à moindres coûts aux personnes autonomes ayant une déficience intellectuelle légère.

Appuyé par le CISSS de Chaudière-Appalaches, l’Atelier occupationnel Rive-Sud et l’Amalgame Maison des jeunes, le projet totaliserait un investissement de près de 2.7 M$. La Ville assumera les coûts du terrain et des permis et branchements aux services publics, c’est-à-dire 15 % de la facture.

Modifications aux procédures de démolition d’immeubles

Le conseil municipal a proposé une modification relative à la démolition d’immeubles sur son territoire. Des mesures pour «faciliter les processus et assurer la sécurité des citoyens», selon le maire de Lévis.

Puisque le comité doit fréquemment analyser des demandes de démolition d’immeubles déjà effondrés, notamment en raison de causes naturelles, ou des situations où les immeubles ont déjà reçu une instance de démolition par le ministère de la Sécurité publique ou un jugement rendu par le tribunal, ces bâtiments n’auront plus à être analysés par le comité de la Ville avant d’être démolis, à l’exception des 65 immeubles de valeur patrimoniale «Exceptionnelle».

Les plus lus

Les solidaires lévisiens se mobilisent contre le troisième lien

Plusieurs membres des associations des circonscriptions de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière de Québec solidaire (QS) ont pris part à l’activité de leur formation politique contre le projet de troisième lien interrives, tenue le 13 mars dernier à Québec.

Un cri de la Ville pour le Chantier Davie

Le Chantier Davie pourrait être en «péril» si aucun contrat ne lui est octroyé dans le prochain budget du gouvernement fédéral libéral le 19 mars, selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. C’est pourquoi il a demandé au gouvernement fédéral de considérer le chantier naval de Lévis qui connait un creux historique.

Labeaume affligé d’un cancer : Lehouillier réagit

Selon un communiqué de la Ville de Québec, le maire de Québec, Régis Labeaume a annoncé à son personnel qu’après quelques mois d’investigation, on lui avait diagnostiqué un cancer de la prostate.

Un budget fédéral qui fait réagir à Lévis

Le dépôt du dernier budget du gouvernement libéral à Ottawa avant les élections fédérales de cet automne, le 19 mars, ne fait pas consensus chez plusieurs intervenants lévisiens.

Lévis se réjouit du budget de la CAQ

Si, dans un élan d’insatisfaction, le maire de Québec a pointé du doigt de nombreux éléments du premier budget de la Coalition avenir Québec (CAQ), le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est montré quant à lui tout à fait en accord avec les priorités énoncées par le gouvernement provincial, le 21 mars dernier. Il s’agit même, selon lui, du meilleur budget qu’il ait connu depuis qu’il est maire.

Fonds d’immatriculation : la STLévis veut son argent

Les dirigeants de la Société de transport de Lévis (STLévis) demandent au nouveau gouvernement provincial de résoudre le problème de la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations (fonds d’immatriculation) dans le prochain budget.

Investissements en baisse pour les routes de Chaudière-Appalaches

Les investissements routiers en Chaudière-Appalaches totaliseront plus de 297 M $ pour les années 2019-2021, contre plus de 318 M$ l’an passé. Le gouvernement du Québec a annoncé la liste de tous les projets qui seront réalisés afin d’améliorer l'état des infrastructures.

Conseil en bref

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 11 mars dernier.