Le crucifix de la salle du conseil de l'hôtel de Ville de Lévis sera décroché une fois la loi sur la laïcité adoptée.

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 8 avril à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Après le vote à l’unanimité des députés à l’Assemblée nationale du Québec en faveur du retrait du crucifix du salon Bleu, le maire de Lévis emboite le pas au gouvernement Legault qui avait déposé une motion en ce sens.

«On a déjà eu une discussion au conseil municipal. Unanimement, les membres du conseil sont en faveur de suivre le mouvement de l’Assemblée nationale du Québec», a expliqué Gilles Lehouillier.

Le crucifix devrait donc être enlevé de la salle du conseil de Lévis une fois la loi sur la laïcité adoptée et celui du salon Bleu décroché.

Le maire avait pourtant exprimé une prise de position à l’opposé en octobre dernier. Il avait alors assuré qu’il ne voyait pas pourquoi l’objet serait enlevé du jour au lendemain puisqu’il «n’a jamais dérangé personne». «Il est là pour rester», disait-il.

Quant à l’avenir de la croix, elle sera placée à un autre endroit du bâtiment administratif. «C’est certain que le crucifix va être conservé. On n’a pas déterminé ce qu’on allait en faire.»

La valeur des permis délivrés au premier trimestre en augmentation

Au cours du premier trimestre 2019, 542 permis de construction ont été délivrés par la Ville pour une valeur totale de plus de 125 M$, une valeur qui a presque doublé par rapport à celle de l’an dernier à la même période, qui était de 66 M$.

Dans le secteur résidentiel, 440 permis ont été délivrés pour la construction ou la rénovation de 395 unités de logement sur le territoire, ce qui représente des investissements de plus de 89 M$.

Dans le secteur commercial, 37 permis ont été délivrés, pour une valeur de près de 20 M$, alors que la valeur des permis délivrés l’an passé à la même période était de 2,6 M$.

Quant au secteur industriel et agricole, 21 permis ont été délivrés, pour une valeur de plus de 6 M$, alors qu’elle avoisinait 1,2 M$ l’an passé à la même période.

«Les projets les moins intéressants pour nous, entre guillemets, se retrouvent plus dans du développement à moyen et long terme. Maintenant, on cible davantage des projets qui nous demandent le moins d’infrastructures. Et malgré tout, on se maintient à un rythme élevé», a ajouté le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui dit miser davantage sur la densification.

Un toit pour le Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat

Le futur Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat de Lévis (CIEL) sera installé dans un nouvel édifice situé sur un terrain à l’entrée de l’Innoparc de Lévis. La Ville a lancé un appel de propositions pour la vente du lot pour un montant de 422 300 $ et la construction à l’automne 2019 du bâtiment. Les entreprises peuvent déposer leur proposition jusqu’à la fin avril.

«La future construction sera un élément phare du parc technologique, procurant aux entreprises des espaces favorisant leur développement et leur propulsion», a indiqué le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Organisme à but non lucratif, le CIEL aura pour mission de fournir aux entrepreneurs et jeunes entreprises innovantes des services permettant leur développement, tels que des locaux à prix abordable, des espaces collaboratifs et de rencontre, des services d’incubation, des services spécialisés en innovation, des laboratoires d’expérimentation et de prototypage ainsi que des activités de perfectionnement.

Trois nominations pour Lévis dans le milieu touristique

Lévis est nommée aux 34e Grands Prix du tourisme Desjardins de la Chaudière-Appalaches, qui seront remis le 2 mai prochain. La Ville est finaliste dans les catégories Attractions touristiques pour la fontaine du quai Paquet, Festivals et événements pour l’événement Surface ainsi que Services touristiques.


Les plus lus

Des emplois d’été menacés selon Blaney

Steven Blaney a interpellé le gouvernement libéral, le 17 avril afin de «régler» le dossier du programme Emplois d’été Canada 2019. Dans sa circonscription, des centaines d’emplois pour près de 600 000$ seraient en jeu selon le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Fermeture de trois garderies à Lévis :les libéraux critiquent la gestion caquiste

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

La ministre du Tourisme rencontre les entreprises de la région

Dans le cadre de sa tournée provinciale des entreprises du domaine touristique, Caroline Proulx, ministre du Tourisme, a rencontré les acteurs du milieu en Chaudière-Appalaches au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 5 avril dernier. Cette tournée a pour but d’élaborer la stratégie de croissance économique de l’industrie touristique 2020-2025.

3e lien : la CAQ manque de transparence selon les libéraux

Par voie de communiqué, le Parti libéral du Québec (PLQ) a critiqué le fait que le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, «a esquivé l'ensemble des questions» que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, le libéral Gaétan Barrette, a formulé dans ce dossier lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère des Transports hier a...

Conseil en bref : le crucifix sera enlevé de la salle du conseil

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 8 avril à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.