CRÉDIT : ARCHIVES

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

À la suite de renseignements obtenus par des demandes d’accès à l’information, Mme Maccarone a argué que le ministre «a permis à une garderie de se soustraire aux vérifications et aux inspections exigées par son ministère, notamment les vérifications sur les antécédents du personnel, sur les obligations de réussite d’un cours de secourisme ainsi que sur la superficie nécessaire pour accueillir le nombre d’enfants».

Selon la porte-parole libérale en matière de famille, le ministre de la Famille «a voulu agir vite, mais dans l’opération, il a mis de côté des éléments importants de sa loi et de son règlement». Jennifer Maccarone craint que la sécurité des enfants qui fréquentent la nouvelle installation pourrait être compromise.

«Tout comme le ministre, nous croyons qu’il faut aider rapidement les parents qui font face à une fermeture de service de garde, mais en aucun temps nous ne devons prendre des risques sur la sécurité des enfants», a affirmé la porte-parole de l’opposition officielle.

Jennifer Maccarone estime également que le ministre a créé un précédent en permettant à deux garderies d’offrir sous un même toit des places subventionnées et non subventionnées. Par voie de communiqué, la députée de Westmount-Saint-Louis se demande «comment le ministre peut expliquer à un parent qui paie 45 $ par jour que pour les autres enfants, qui sont dans les mêmes locaux, qui fréquentent les mêmes éducatrices et qui mangent les mêmes repas, le parent paie 8,25 $ pour ces mêmes services».

«Comment le ministre de la Famille, responsable de l’application de la Loi et du règlement sur les services de garde, aura la légitimité de faire respecter la loi à l’avenir alors que lui-même ne l’applique pas?», a ajouté Mme Maccarone.

«Mauvaise foi»

Joint par le Journal, le cabinet du ministre de la Famille a réfuté les accusations de Mme Maccarone. La directrice de cabinet adjointe de Mathieu Lacombe, Isabelle Lewis, a notamment souligné que le lundi de l’ouverture du nouveau CPE, un inspecteur et une conseillère se sont déplacés dans le local pour s’assurer du respect des exigences en matière de santé et sécurité.

Également, elle assure que le ministère de la Famille a reçu un avis des autorités municipales et du service incendie indiquant que «tout était conforme et que les normes étaient respectées».

En ce qui a trait aux éducatrices embauchées par le CPE, le ministère soutient qu’elles étaient à l’emploi des anciennes garderies. Un délai leur a été accordé pour qu’elles produisent les documents demandés par le ministère, des papiers que les fonctionnaires ont reçu. 

«On ne fera jamais de compromis sur la sécurité des enfants. La députée de Westmount fait preuve de mauvaise foi en disant des faussetés. Elle aurait pu se réjouir de nos actions rapides qui ont permis d’éviter une rupture de services pour ces 150 enfants-là et leurs parents», a rétorqué M. Lacombe, par l’entremise de Mme Lewis.

Les plus lus

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Conseil en bref : Le prolongement de Saint-Omer débute

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 mai dernier.

Potentiel commercial de 37 M$ pour le secteur de la Traverse

Le maire de Lévis, Gilles Lehouiller, a annoncé la fin des travaux routiers d’ici l’automne et la position de la Ville sur une future stratégie de développement et de promotion commercial dans le secteur de la Traverse lors d’une conférence de presse tenue le 9 mai.

Allégations d'harcèlement psychologique contre le maire : la CNESST amorce son enquête

Selon ce que rapportent aujourd'hui Le Soleil et Radio-Canada, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a commencé son enquête sur les plaintes de trois anciennes employées pour harcèlement psychologique contre le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Pénurie de main-d’œuvre : les machines sont la solution pour Proulx

La ministre déléguée au Développement économique régionale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, aimerait améliorer l’automatisation des machines des usines pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans la région de la Chaudière-Appalaches. Cette dernière a réitéré son appui à cette solution lors de sa tournée sur l’entrepreneuriat, lundi.

Affaire Norman : Blaney déplore «un autre scandale libéral»

Dans une déclaration à la Chambre des communes, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney a affirmé que les libéraux «ont traîné dans la boue le vice-amiral Mark Norman, à la carrière irréprochable, tout en pénalisant Chantier Davie».

L’EOD 2017 démontrerait l’importance d’un 3e lien

Attendus depuis plus d’un an, les résultats de l’Enquête Origine-Destination (EOD) 2017 de la région Québec-Lévis effectuée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) à l’automne 2017 ont été dévoilés le 16 mai dernier. Selon François Bonnardel, ministre des Transports, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, les chiffres démontrés dans l’étude justifieraient la pertinence d’une nouvelle conne...

Pont Pierre-Laporte : sécuritaire pour les automobilistes

Malgré des signes évidents de dégradation, le ministère des Transports (MTQ) affirme que le pont Pierre-Laporte reste sécuritaire pour les usagers de la route.

Aérodrome de Pintendre : Blaney dénonce l’empressement des Libéraux

Le député fédéral de Lévis a dénoncé «l’empressement du gouvernement libéral d’accorder un certificat d’exploitation aérienne sur le terrain de l’aérodrome de Pintendre» à une entreprise d’activités de parachutisme, dans une lettre adressée au ministre des Transports du Canada, Marc Garneau.

Marche pour faire valoir les droits des chrétiens

Le candidat du Parti de l’héritage chrétien du Canada dans le comté de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis en vue des prochaines élections fédérales, Yves Gilbert, organise une «marche de la croix» le 25 mai prochain. Par cette initiative, il désire faire valoir les valeurs et les droits des chrétiens de la région, dans le cadre du débat en cours au Québec sur la laïcité de l’État.