CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE ET ARCHIVES

Attendus depuis plus d’un an, les résultats de l’Enquête Origine-Destination (EOD) 2017 de la région Québec-Lévis effectuée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) à l’automne 2017 ont été dévoilés le 16 mai dernier. Selon François Bonnardel, ministre des Transports, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, les chiffres démontrés dans l’étude justifieraient la pertinence d’une nouvelle connexion interrives.

L’EOD est une étude effectuée à tous les cinq à six ans par le MTQ depuis 2001. Cette enquête sonde les habitudes de transport des ménages des régions du Québec. En 2017, ce sont 35 112 ménages de 41 municipalités de la grande région Québec-Lévis qui ont répondu aux différentes formes de sondage de cette étude. Cette enquête exclut tout type de transport commercial et ne prend pas en compte les déplacements des retours à la maison.

Au cours de l’étude, plusieurs facteurs influençant la mobilité sont pris en compte, c’est-à-dire la croissance démographique, qui est en hausse, le vieillissement de la population, la taille des ménages, la possession de permis de conduire, le parc automobile, l’activité économique de la région et le prix de l’essence. Statistique intéressante, l’augmentation du nombre de véhicules entre 2001 et 2017 se chiffre à 20 % de concert avec la croissance démographique dans la région qui se situe à 16,1 % entre 2001 et 2016.

Des chiffres concernant le projet du troisième lien

Parmi les déplacements inter-rives, le MTQ affirme que 31 000 véhicules utilisant les deux liens interrives, les ponts Pierre-Laporte et de Québec, partent de l’ouest vers l’ouest et que 21 000 véhicules traversent en provenance de l’est vers l’est, en se basant sur l’EOD 2017, en excluant le transport commercial et en n’incluant que les arrondissements des villes de Québec et de Lévis.

Les secteurs que le MTQ considère comme étant à l’ouest sont les arrondissements des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest sur la Rive-Sud et de La Haute-Saint-Charles et Wendake et de Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge, L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures sur la Rive-Nord. Tandis que les arrondissements considérés à l’est sont des Chutes-de-la-Chaudière-Est et Desjardins sur la Rive-Sud et de La Cité-Limoilou et Notre-Dame-des-Anges, de Beauport, de Charlesbourg et des Rivières du côté de Québec.

Questionné à propos de ce que ces chiffres révèlent concernant la pertinence d’un troisième lien routier à l’est, l’analyste du ministère des Transports Jean Côté n’en tire aucune conclusion précise. «L’analyse ne nous apprend rien (sur la pertinence d’un troisième lien), elle nous apprend la situation de la congestion du trafic actuelle et les échanges interrives. Ça nous confirme qu’il y a des besoins interrives persistants, on a les mêmes besoins qu’en 2011, mais ils ont progressé proportionnellement à la hausse démographique», a-t-il affirmé.

Pendant ce temps, Gilles Lehouillier et François Bonnardel ont tous deux annoncé qu’ils maintenaient le cap sur l’importance d’un troisième lien à l’est. «Les déplacements (interrives) qui partent de l’est vers l’est démontrent clairement que les gens ont besoin d’un lien additionnel, a d’emblée lancé le ministre des Transports. [] Il faut voir plus loin que ça (21 000 déplacements est-est), il faut voir en termes de développement et de sécurité, [] ce troisième lien sera bénéfique non seulement pour Québec et Lévis, mais pour tous les transports provenant de l’est.»

Le transport en commun à la hausse à Lévis

Bien que l’EOD 2017 ait démontré que 73,5 % des répondants se déplaçaient en automobile, 9,9 % utilisent le transport en commun. L’agglomération de Québec a connu une baisse de 2,5 % de déplacements en transport en commun comparativement à 2011. Du côté de la Ville de Lévis, une augmentation de 30 % a été enregistrée entre 2011 et 2017. Selon le maire de Lévis, ces résultats s’expliquent par une plus grande couverture du territoire par les services de transport en commun.

Par contre, la diminution de l’autre côté de rive est alarmante pour le premier citoyen. «Le transport en commun ne pourra régler à lui seul la congestion routière, c’est certain que le troisième lien routier entre les deux rives devient plus que jamais une nécessité. [] Les gains pour le transport collectif ne sont pas significatifs, il faut continuer d’y travailler, mais ça ne suffira pas à réduire la congestion routière», a-t-il déclaré.

D’autres chiffres

Cette étude a dévoilé qu’il s’effectue 2 156 200 déplacements dans la grande région Québec-Lévis. Que les heures de pointe se situent entre 7h et 8h le matin et 16h et 17h l’après-midi et que c’est pendant celle de l’après-midi que le plus de déplacements sont enregistrés. Que le 75% des motifs de déplacements sont pour le travail et les études. Qu’à Lévis, 72 000 déplacements sont effectués par jour, une hausse de 26,5 % comparée à 2001.

Elle démontre aussi que les déplacements en partance de l’arrondissement Desjardins se chiffrent à 8 200 vers l’arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Est et 5 100 vers Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge, L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures. Que les déplacements en partance de l’arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Est se dénombrent à 9 400 en direction de l’arrondissement Desjardins et 8 500 en direction de l’arrondissement Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge, L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures. Que les déplacements en partance de l’arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest se chiffrent à 7 200 ayant pour destination l’arrondissement Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge, L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures et 6 100 pour l’arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Est.

De plus, les zones destination les plus prisées sur la Rive-Sud sont Lévis centre/Président-Kennedy/Alphonse-Desjardins (6e avec 22 000 déplacements), Méga centre Rive-Sud (8e avec 19 400 déplacements), Mouvement Desjardins/UQAR (12e avec 12 000 déplacements), hôtel de Ville de Lévis/boul. Guillaume-Couture/Juvénat Notre-Dame (17e avec 8 400 déplacements) et Hôtel-Dieu de Lévis (22e avec 5 000 déplacements).

Les plus lus

Lien mécanique dans le secteur de la Traverse : la Ville envisage des expropriations

Afin de réaliser le lien mécanique entre la rue Marie-Rollet et le secteur de la Traverse promis depuis des années par le maire de Lévis, l’administration Lehouillier prévoit exproprier trois terrains situés la rue Saint-Laurent.

Aérodrome de Pintendre : la Ville passe au plan politique

Après avoir perdu la bataille au niveau juridique, la Ville de Lévis poursuit la guerre dans le dossier de l’aérodrome de Pintendre. La municipalité décide de porter la bataille au niveau politique.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.

Garde à horaires atypiques : la Maison de la Famille Chutes-Chaudière participera à un projet-pilote

De passage à Saint-Jean-Chrysostome le 6 juin, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, et la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, ont annoncé une aide financière de 253 000 $ dans le cadre d’un projet-pilote pour la garde à horaires atypiques. L’un des quatre projets retenus dans le cadre de l’initiative est mené par la Maison de la Famille Chutes-Chaudi...

Faire de la politique pour sauver la planète

Les candidats du Parti vert du Canada (PVC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière sont maintenant connus. André Voyer, ancien candidat indépendant à la mairie de Lévis en 2017, et Luc St-Hilaire, stratège et créateur publicitaire, défendront les couleurs de la formation dirigée par Elizabeth May, un engagement motivé par «l’urgence climatique».

Le conseil municipal du 27 mai en bref

Voici un résumé des décisions marquantes prises par le conseil municipal de Lévis lors de la séance régulière du 27 mai dernier.

Le Bloc se prépare dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

C’est le 29 mai à Lévis que l’association du Bloc québécois (BQ) pour la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a tenu son assemblée générale annuelle. La réunion a permis aux membres du parti politique d’amorcer leur préparation en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 21 octobre prochain.

François Paradis, député de Lévis avant tout

Le 1er octobre dernier, François Paradis a été réélu pour un deuxième mandat à titre de député provincial au sein de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour la circonscription de Lévis. Le 27 novembre, il était assermenté afin de remplir les fonctions de président de l’Assemblée nationale du Québec. Avec toutes ses nouvelles responsabilités, François Paradis continue de faire de sa circonscription s...

Davie : l’Obélix est plus nécessaire que jamais selon Blaney

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé encore une fois, le 7 juin, au gouvernement libéral d'octroyer «le contrat de l’Obélix au chantier Davie le plus rapidement possible» en raison de la grande utilisation de l'Astérix par la Marine royale canadienne.

Climat toujours tendu à Saint-Michel

Les citoyens étaient encore nombreux à la séance du conseil municipal de Saint-Michel, le 3 juin dernier. Les dossiers de la rémunération des élus, de la tarification imposée aux utilisateurs de l'aréna de Saint-Charles et du climat tendu au sein de la localité ont été particulièrement au cœur des questions des citoyens.