CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 juin à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

La Ville de Lévis a accordé une aide financière de 30 000 $ au Tremplin, un organisme qui accompagne les personnes immigrantes et leur famille dans leur installation et leur intégration sur le territoire, pour l’organisation de la seconde édition de la Fête de la diversité.

Les détails de l’entente et de l’événement ne sont pas encore connus puisque la fiche de prise de décision adoptée par l’assemblée n’a pas été rendue publique.

Signature d’un bail avec Carpe Diem

La Ville de Lévis a conclu un bail avec la Coopérative de solidarité en habitation Carpe Diem. Les travaux s’achèvent et le 565 de la rue Saint-Joseph à Lévis sera bientôt inauguré.

Les détails de l’entente ne sont pas encore connus puisque la fiche de prise de décision adoptée par l’assemblée n’a pas été rendue publique.

Une période de questions animée

Près d’une dizaine de citoyens sont venus poser des questions au conseil municipal ou interpeller le maire sur divers sujets lors de la période de questions qui a été prolongée pour permettre d’entendre celles et ceux qui s’étaient déplacés.

En réponse aux inquiétudes exprimées par un résident de Saint-Nicolas concernant le trafic que pourrait générer un possible développement résidentiel aux abords de la rue de l’Aquifère, Guy Dumoulin, président de la Commission consultative d’urbanisme et d’aménagement de la Ville, a indiqué que s’il y a des «propositions de projets», il n’y a pour l’instant «pas de projet» officiellement déposé.

«Le projet qu’on a entendu, ce sont des résidences pour personnes âgées», a laissé entendre le conseiller.

«Le zonage n’a jamais été changé, a-t-il assuré. C’est de la moyenne et haute densité.» Si le secteur peut monter jusqu’à 14 étages, c’est «en gradation» ce qui signifie que la hauteur augmenterait progressivement selon la distance avec les maisons familiales.

De plus, il a rappelé que lorsque des projets sont déposés, des études de circulation sont faites afin de déterminer les besoins en équipements comme l’ajout de trottoir.

Dans le dossier de l’aérodrome de Pintendre, face aux vives critiques d’un citoyen sur les dépenses engagées par la municipalité dans la bataille juridique qui s’est achevée par le rejet de la demande d’appel devant la Cour suprême du Canada, le maire a précisé qu’il y a «148 000 dollars qui sont dus aux décisions qu’on a prises d’aller en appel des jugements. Le reste, c’est de l’application dans le cadre de notre réglementation à la Cour municipale».

Un article, paru dans le Soleil le 29 mai dernier, indiquait en effet un total de 350 000 $ de frais et honoraires juridiques, dont la somme de 200 000 $ dépensée en Cour municipale.

Enfin, le maire a assuré qu’il retenait la proposition d’un citoyen de synchroniser les feux sur la route du Président Kennedy et qu’elle serait discutée puisque le projet avait déjà été évoqué.


Les plus lus

Lien mécanique dans le secteur de la Traverse : la Ville envisage des expropriations

Afin de réaliser le lien mécanique entre la rue Marie-Rollet et le secteur de la Traverse promis depuis des années par le maire de Lévis, l’administration Lehouillier prévoit exproprier trois terrains situés la rue Saint-Laurent.

Aérodrome de Pintendre : la Ville passe au plan politique

Après avoir perdu la bataille au niveau juridique, la Ville de Lévis poursuit la guerre dans le dossier de l’aérodrome de Pintendre. La municipalité décide de porter la bataille au niveau politique.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.

Garde à horaires atypiques : la Maison de la Famille Chutes-Chaudière participera à un projet-pilote

De passage à Saint-Jean-Chrysostome le 6 juin, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, et la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, ont annoncé une aide financière de 253 000 $ dans le cadre d’un projet-pilote pour la garde à horaires atypiques. L’un des quatre projets retenus dans le cadre de l’initiative est mené par la Maison de la Famille Chutes-Chaudi...

Faire de la politique pour sauver la planète

Les candidats du Parti vert du Canada (PVC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière sont maintenant connus. André Voyer, ancien candidat indépendant à la mairie de Lévis en 2017, et Luc St-Hilaire, stratège et créateur publicitaire, défendront les couleurs de la formation dirigée par Elizabeth May, un engagement motivé par «l’urgence climatique».

Le conseil municipal du 27 mai en bref

Voici un résumé des décisions marquantes prises par le conseil municipal de Lévis lors de la séance régulière du 27 mai dernier.

Le Bloc se prépare dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

C’est le 29 mai à Lévis que l’association du Bloc québécois (BQ) pour la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a tenu son assemblée générale annuelle. La réunion a permis aux membres du parti politique d’amorcer leur préparation en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 21 octobre prochain.

François Paradis, député de Lévis avant tout

Le 1er octobre dernier, François Paradis a été réélu pour un deuxième mandat à titre de député provincial au sein de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour la circonscription de Lévis. Le 27 novembre, il était assermenté afin de remplir les fonctions de président de l’Assemblée nationale du Québec. Avec toutes ses nouvelles responsabilités, François Paradis continue de faire de sa circonscription s...

Davie : l’Obélix est plus nécessaire que jamais selon Blaney

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé encore une fois, le 7 juin, au gouvernement libéral d'octroyer «le contrat de l’Obélix au chantier Davie le plus rapidement possible» en raison de la grande utilisation de l'Astérix par la Marine royale canadienne.

Climat toujours tendu à Saint-Michel

Les citoyens étaient encore nombreux à la séance du conseil municipal de Saint-Michel, le 3 juin dernier. Les dossiers de la rémunération des élus, de la tarification imposée aux utilisateurs de l'aréna de Saint-Charles et du climat tendu au sein de la localité ont été particulièrement au cœur des questions des citoyens.