La réalisatrice Carole Laganière a filmé un documentaire sur la classe adaptée de Sylvie Giroux de l’École secondaire les Etchemins.

Le documentaire Sylvie à l’école de la réalisatrice Carole Laganière a été présenté pour la première fois au Cinéma Lido à Lévis, le 17 octobre dernier. Le documentaire met en vedette l’enseignante de l’École secondaire les Etchemins Sylvie Giroux et les élèves de sa classe adaptée. La réalisatrice a suivi ce groupe pendant près d’un an afin de mettre en lumière la réalité que ces étudiants âgés de 16 à 21 ans vivent au quotidien.

Ils sont nés avec des limitations, mais rien n’empêche ces jeunes d’avoir des rêves, d’être amoureux, de se trouver un emploi, de faire du sport ou d’exceller en classe.

Ils ont la chance de partager leur quotidien avec une enseignante assez unique, Sylvie Giroux, qui a 25 ans d’expérience au sein des classes adaptées. Le documentaire offre des scènes cocasses, touchantes et va au cœur de la réalité de ces élèves.

On peut y voir la vie au travers des yeux de Jonathan, Édouard, Zachary, Abigaël, Megan ou Mélanie et cette vie n’est pas si simple. On constate l’importance que Sylvie peut avoir dans la vie de ces jeunes.

Elle souligne même qu’elle donne son numéro de téléphone à chacun des élèves de sa petite classe pour qu’ils l’appellent en cas de situation d’urgence. Comme l’urgence est un concept propre à chacun, elle reçoit plusieurs appels par soir, Sylvie est «enseignante 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7».

Avant d’entamer ce projet, il a fallu beaucoup d’organisation. Il fallait tout d’abord que la Commission scolaire des Navigateurs autorise le projet, pour qu’ensuite la direction de l’école appuie le projet et, finalement, acquérir l’autorisation des parents pour la diffusion des images. «J’ai été très touchée par l’accord des parents», a lancé l’enseignante.

Comment ne pas tomber sous le charme?

Le projet s’est développé pendant près de trois ans, de l’idée jusqu’au projet. Pour la réalisatrice, il est évident que Sylvie et sa classe pouvaient être les vedettes d’un film.

«Quand j’ai rencontré Sylvie, je suis tombé en amour avec elle. Quand j’ai rencontré ses élèves, je suis tombée en amour avec eux», a exprimé Mme Laganière.

Au début de la production du documentaire, la réalisatrice n’avait toujours pas trouvé de diffuseur pour le financement de son projet, mais elle a tout de même décidé de lancer le projet.

C’est seulement quatre mois plus tard que la chaîne de télé Canal D a décidé de financer le projet. Cette prise de risques a été payante pour la cinéaste.

«Ce qui est inspirant, c’est Sylvie. Elle est toujours au bon niveau avec eux. Elle est capable d’avoir de l’humour avec eux et, en même temps, elle tire des leçons de tout ce qui se passe dans la classe et ce n’est jamais moralisateur. C’est ça qui m’a fasciné», a-t-elle conclu en commentant son film.

Le documentaire Sylvie à l’école sera diffusé à Canal D, les 22 et 25 novembre prochains.

Les plus lus

Un air de jazz dans les rues de Lévis

Pour une treizième année consécutive, le Festival Jazz etcetera fera vibrer le cœur du Vieux-Lévis, du 8 au 11 août. Jazz varié, blues, soul, funky et big band, les sonorités chaudes et rythmées résonneront dans les rues de la ville pendant quatre jours.

Le Chœur du Monde dans tous ses éclats

Le Chœur du Monde présentera son prochain concert au Cégep de Lévis-Lauzon, les 7 et 8 juin prochains à 20h.

Plus de rire que de peur au Vieux Bureau de Poste cet été

C’est une pièce qui fera frissonner les spectateurs même en pleine canicule (oui, le soleil finira bien par revenir). Une maison hantée et des personnages tous plus loufoques les uns que les autres servis par quatre jeunes comédiens débordants d’énergie. Cet été à Lévis le théâtre se déguste avec une bonne dose d’humour et une pointe de suspense.

Des œuvres format mini à découvrir à Lévis

L’Internationale d’art miniature revient à Lévis du 16 juin au 1er septembre pour une 10e édition. Présenté par Diffusion culturelle de Lévis, l’événement se tient au Centre d’exposition Louise-Carrier, à L’Anglicane et à la bibliothèque Pierre-Georges-Roy.

La fascinante vie de Lionel Lefebvre

Jockey pendant plusieurs années aux États-Unis, le Lévisien Lionel Lefebvre a pu développer un grand talent artistique grâce à sa passion des chevaux. En plus de lui fournir une source d’inspiration inépuisable, son travail équestre lui a permis d’avoir les moyens pour suivre des cours afin de devenir peintre.

Chaudière-Appalaches en œuvres cherche artistes

Le concours d’arts visuels qui s’adresse aux artistes de tous les niveaux la région, Chaudière-Appalaches en œuvres, est lancé. Organisée par le Musée Marius-Barbeau, cette deuxième édition se tient sous le thème Deuxième vie.

Théâtre Beaumont-St-Michel : passer un été à rire à s’en taper les cuisses

Carl Béchard, Amélie Grenier, Isabelle Drainville, Jacques Girard, Caroline Dardenne et Patric Saucier sont les six comédiens qui donneront vie à l’histoire La mallette rouge de Ray Cooney, adaptée par Reynald Robinson à la sauce bellechassoise, à partir du 21 juin au Théâtre Beaumont-Saint-Michel, et tout au long de l’été.

L’OSL braque ses projecteurs sur des musiciens d’avenir

Alors que le printemps déploie ses ailes, l’Orchestre symphonique de Lévis (OSL) mettra à l’avant plan de jeunes pousses prometteuses lors de son dernier concert de la saison 2018-2019, le 26 mai prochain dès 13h15 à l’Espace symphonique de Lévis. Fraîchement diplômés du Conservatoire de musique de Québec, le hautboïste Jean-Sébastien Blais et la soprano Evelyne Larochelle interprèteront les solos...

À la découverte de trésors de la Ville de Lévis

La Ville de Lévis présente son exposition Œuvres choisies du 6 juin au 1er septembre à la Galerie d’Art des Deux-Ponts de Saint-Nicolas.