CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Un nuage acoustique s’élève au dessus des 60 musiciens de l’Orchestre symphonique de Lévis depuis cet été. Installée dans le chœur de l’église Saint-David-de L’Auberivière, la nouvelle structure améliore l’environnement sonore en corrigeant la réverbération du son.

En 2013, l’Orchestre symphonique de Lévis trouvait finalement un lieu permanent où s’établir. L’espace symphonique situé dans l’église Saint-David-de L’Auberivière était né.

Avant de s’installer à Saint-David, les musiciens répétaient dans la salle de musique du Collège de Lévis, mais donnaient leurs concerts dans l’église Notre-Dame. Ces changements de lieu occasionnaient des frais de déménagement qui finissaient par peser sur l’organisation. 

Quand la proposition de la Fabrique est arrivée, elle ne pouvait pas mieux tomber. D’autant que le chœur de l’église n’était plus utilisé par le curé qui s’était rapproché des fidèles dans la nef. 

«On avait carte blanche pour faire les travaux et des réaménagements. On a fait refaire le plancher, on a fait construire les estrades. C’est devenu une salle de concert. L’église a cette grosseur parfaite pour nous, ni trop grande ni trop petite», se souvient le chef d’orchestre Gilles Auger.

L’orchestre né en 1985 possède désormais ses bureaux, une salle de réunion et répète toutes les semaines dans sa salle de concert. Ce lieu unique lui permet surtout de ne plus avoir à faire de réajustement sonore lors des changements de lieux.

Beaucoup d’écho

«On arrive ici, on commence à jouer. On était tout excités et là, on réalise qu’il y a vraiment beaucoup d’écho, raconte-t-il. On s’attendait à ça. Mais, ça n’a pas été long avant que le public dise, ça sonne bien, mais des fois le son est flou. On perd des détails.»

Le projet de faire une une coquille pour rediriger le son de l’orchestre dans l’église voit alors le jour. Une étude de l’acoustique de l’église est réalisée par une entreprise spécialisée qui fait un diagnostic précis à l’aide d’outils technologiques. 

«Les ingénieurs nous ont dit que le son dans le cœur nous tournait autour, qu’il ne s’en allait pas dans l’église, c’est sûr qu’il s’en va un peu, mais que le son restait prisonnier à cause de la forme du chœur», explique Gilles Auger.

320 000 $ d’investissement 

Les experts en acoustique proposent une solution et annoncent la facture, plus de 400 000 $. Un comité est créé au sein du conseil d’administration de l’orchestre afin de concrétiser le projet.

L’investissement final de 320 000 $ a été financé par la Ville à hauteur de 200 000 $, le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) pour un montant de 100 000 $ et 20 000 $ sont recueillis par la campagne de financement Achetez vos décibels de l’Orchestre symphonique de Lévis, toujours en cours.

18 panneaux et des rideaux

Installé au-dessus de la scène, le nuage acoustique est composé de 18 panneaux. Des rideaux acoustiques ont aussi été ajoutés sur les côtés et au fond de l’église. Ces éléments, qui optimisent la qualité du son, ont été pensés pour s’intégrer à l’architecture de l’église, grâce à leur couleur et la transparence des panneaux.

Depuis septembre, les musiciens répètentdonc sous la nouvelle infrastructure.

«C’est comme si tout à coup, tu as une chaussure à la bonne pointure, alors qu’avant tu étais tout pris dans les souliers et tu avais mal au pied», se réjouit Gilles Auger. 

Les premiers spectateurs ont pu entendre la différence lors des Journées de la culture pendant lesquelles l’orchestre invite petits et grands à s’asseoir parmi les musiciens.

«Le public a trouvé que ce n’était plus la même chose. Le son de l’orchestre prend une ampleur qu’on n’avait pas. Avant, c’est comme si tout avait été dans la brume, alors que là, tout à coup, la lumière arrive.» 

Un concert inaugural le 8 décembre

L’Orchestre symphonique de Lévis donnera son premier concert de la saison, Venez chanter Noël avec nous, le 8 décembre. Sous le nuage, des œuvres de Mercure, Rimsky et Korsakov, Ravel ainsi qu’Auger sont auprogramme. 

Deux autres concerts seront présentés l’année prochaine (9 mars et 26 mai), précédés d’une répétition publique gratuite le jeudi (28 février et 9 mai). Un atelier de direction d’orchestre se tiendra aussi en public (18 et 19 mai). 

Information et réservation au oslevis.org et au 418 603-3138.

Les plus lus

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Chanson, musique et théâtre dans les parcs de Lévis

Les spectacles en plein air et gratuits sont de retour cet été dans les parcs lévisiens. La programmation des Mercredis Courant d’Airs, du Théâtre ambulant et des Matinées classiques a été dévoilée par le Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis.

L’agrandissement du VBP se prépare

Depuis le 1er avril, le Vieux Bureau de Poste (VBP) est fermé pour trois mois, en raison de travaux de mise aux normes. La salle de spectacle lévisienne rouvrira ses portes le 1er juillet, juste à temps pour le début du théâtre d’été. Ses bureaux ont été relocalisés à quelques pas et la billetterie reste ouverte.

Le Concert au crépuscule est de retour

Après deux ans d’absence en raison des travaux majeurs au fort Numéro-Un, le Concert au crépuscule fera son retour aux Forts-de-Lévis le 27 juillet prochain.

Weezer au Festivent?

Selon ce qu'a rapporté mardi soir Le Journal de Québec, Weezer serait l'une des têtes d'affiche de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis.

Une troisième édition pour le FICL

C’est du 16 au 18 mai que se déroulera la troisième édition du Festival interactif de cinéma de Lévis (FICL) au Cégep de Lévis-Lauzon. Encore une fois, les amateurs lévisiens du septième art pourront découvrir chez eux des courts métrages d’ici et d’ailleurs tout en prenant part à des activités pour en savoir plus sur les coulisses du cinéma.

La Gamik vocale au Festival du Chant de Marin de Paimpol

En août, vingt choristes de Lévis et de Québec s’envoleront pour participer une seconde fois au Festival du Chant de Marin de Paimpol qui a lieu tous les deux ans sur le port de Paimpol, en Bretagne.

Les caméras de Fernand Dansereau au Collège de Lévis

Le vieil âge et l’espérance, documentaire réalisé par Fernand Dansereau, est présentement à l’affiche au Clap de Loretteville Québec et au cinéma Cartier à Québec. Les spectateurs pourront y reconnaître le Collège de Lévis où quelques scènes ont été tournées.

Révolution musicale signée Dominique Fils-Aimé

L’auteure-compositrice-interprète pétillante est reconnue sur la scène soul, jazz et R&B. Avec une énergie profonde et rebelle empreinte d’espoir, elle chante la liberté, d’une voix émouvante et puissante. Elle sera sur la scène de L’Anglicane le 25 avril avec ses chansons empreintes d’une grande humanité.

L’École de musique Jésus-Marie veut obtenir 40 000 $

C’est en présence de gens d’affaires, de donateurs et de politiciens que la 12e campagne de financement annuelle de l’École de musique Jésus-Marie (EMJM) a été lancée, le 25 avril dernier. Grâce à cette initiative qui sera cette année sous la présidence d’honneur de Steve Barakatt, compositeur et pianiste de renommée internationale originaire de Québec, l’institution du Vieux-Lauzon espère récolte...