CRÉDIT : COURTOISIE

Conférencière, formatrice et thérapeute, la Lévisienne Chantale Belzile a lancé, le 4 novembre dernier à la bibliothèque Lauréat-Vallière, son deuxième livre. Avec Maman j’arrive, j’ai besoin d’amour…, la résidente de Saint-Nicolas livre une nouvelle fois un vibrant plaidoyer sur l’importance de l’amour, cette fois dans les relations parent-enfant.

Maman j’arrive, j’ai besoin d’amour… se veut la suite logique du premier ouvrage de croissance personnelle créé par Chantale Belzile, Libérez la déesse en vous!. Dans ce livre, l’auteure lévisienne traitait «des démons de nos ancêtres» qui habitent les femmes et de la manière de s’en libérer pour laisser place à la puissance du «potentiel féminin».

«Dans mon premier livre, j’expliquais d’où partait nos déséquilibres émotionnels, nos souffrances ainsi que les peurs qu’on portait et que souvent on ne se reconnaît pas là-dedans parce que c’est des peurs qui sont transmises de génération en génération au niveau émotionnel. Dans le deuxième livre, c’est comme si j’apporte un peu les solutions», explique Mme Belzile.

Pour ce faire, l’œuvre, produite grâce à une démarche d’écriture automatique, invite toute personne impliquée auprès des enfants à s’ouvrir au monde de «l’amour de l’âme», dans le but d’embellir et d’alléger les relations avec les enfants.

«Je veux faire en sorte que les blessures émotionnelles s’arrêtent. Ça part beaucoup de la conception. Je veux informer les parents sur comment développer l’amour de soi à l’intérieur de soi pour accueillir l’enfant dans sa vibration la plus pure en partant. C’est dans le but de ne pas transmettre à l’enfant nos peurs, nos déséquilibres émotionnels. […] Ça passe tout par l’amour. Arrêtons d’aimer de façon polluée et retournons à l’essence vraie de l’amour», précise celle qui a également pu se baser sur ses expériences avec ses trois enfants.

Toujours l’amour

 Désirant enseigner le vrai amour et transformer le négatif en positif, Chantale Belzile prévoit créer une nouvelle œuvre qui traitera de ses objectifs à titre de thérapeute. 

«L’amour, c’est l’énergie qui solutionne tout. Je veux amener les gens à voir qu’à travers les expériences négatives, il y a toujours une récompense au niveau de la force d’amour qui est là pour passer à travers les choses. L’être humain a été programmé à voir le négatif lorsqu’il se passe quelque chose. Moi, lors d’une expérience, je vois plutôt que cet événement veut faire jaillir une force ou un potentiel», conclut l’auteure lévisienne.


Les plus lus

Mario Chenart s'éteint

Originaire de Lauzon, l'auteur-compositeur-interprète Mario Chenart est décédé à l'âge de 57 ans, le 16 février à Saint-Eustache, d'un cancer, selon Radio-Canada et la Société d'histoire de Lévis.

Sur la scène de L’Anglicane, le monde autrement

Les spectacles présentés au fil des prochains mois seront autant de façons de voir le monde en musique, en chanson, en humour et en théâtre. Lors du lancement de saison, le 17 janvier, Boogàt, Dominique Fils-Aimé, Émilie Clepper et That’s All Folk ont offert des performances aux spectateurs fidèles de la salle lévisienne.

Le lauréat du Prix Regart Cégep sort du cadre

Pouvoir réaliser sa première exposition en milieu professionnel directement à la sortie du cégep, c’est l’opportunité offerte par le centre d’artistes en art actuel à un finissant du programme d’arts visuels. Le jeune artiste lévisien Charles David présente son installation Cadre vicieux dans la vitrine de Regart, jusqu’au 5 février.

Artistes recherchés pour la 22e édition de Village en Arts

Les artistes en arts visuels et les artisans en métiers d’art qui souhaitent participer à la 22e édition de Village en Arts ont jusqu’au 22 février pour soumettre leur dossier. Présenté par l’Espace culturel du Quartier, l’événement se tiendra les 5, 6 et 7 juillet dans le parc Le Picart à Saint-Nicolas.

Musique et théâtre servis en apéro à L’Anglicane

Les Apéros éclatés reviennent cette saison à L’Anglicane avec trois nouveaux spectacles à découvrir en mangeant du maïs soufflé. Cette nouvelle formule est née l’automne passé, dans le cadre du 40e anniversaire de Diffusion culturelle de Lévis.

De jeunes talents à Cégeps en spectacle à Lévis

Organisée par le Service d’animation socioculturelle du Cégep de Lévis-Lauzon, la 40e édition de Cégeps en spectacle se tiendra le 6 février, à 19h30, à l’auditorium du Cégep. Lors de cette finale locale, les spectateurs pourront découvrir le talent de plus d’une vingtaine d’étudiants dans neuf prestations différentes en chant, musique, danse, théâtre et humour.

Rencontre avec Carol Poulin autour d’un documentaire

Le Centre d’exposition Louise-Carrier présente le documentaire de Réjeanne Lamothe, L’homme qui fait parler les toiles, le 10 février. Le film présente le parcours de l’artiste peintre et restaurateur, Carol Poulin.

Une soirée électro au VBP avec Lucky Rose

L’irrésistible vague électro-pop de Lucky Rose frappera le Vieux Bureau de Poste le 25 janvier. Le duo de Québec présentera ses hymnes festifs lors d’une soirée unique en son genre pour la salle de spectacle de Lévis et ses spectateurs.

Les finalistes du Concours d’œuvres d’art dévoilés

Diffusion culturelle de Lévis présente du 27 janvier au 27 février au Centre d’exposition Louise-Carrier, l’exposition des œuvres sélectionnées dans le cadre de la 21e édition du Concours d’œuvres d’art.

Le blues-rock chaleureux de Raphaël Dénommé au VBP

Auteur-compositeur au talent brut et au charme indéniable, Raphaël Dénommé s’arrêtera le 16 février au Vieux Bureau de Poste (VBP) pour y présenter les compositions blues-rock de son premier opus Bayou Saint-Laurent, sorti plus tôt cet automne.