CRÉDIT : COURTOISIE

Pour son Voyage au goût du monde, la Maison natale de Louis Fréchette fera étape cette année au pays des tacos et de la téquila. Musique, danse et dégustation à saveur mexicaine sont au programme de la soirée bénéfice au profit de l’organisme culturel, qui se tiendra le 15 mai à la chapelle du Patro de Lévis, sous la présidence d’honneur de Maxime Laviolette, directeur général de Dessercom.

Chaque année, la Maison natale de Louis Fréchette propose une activité de financement qui sort de l’ordinaire. Après avoir organisé un défilé de mode et une soirée théâtrale, c’est cette fois à un voyage au Mexique que les organisateurs invitent la communauté lévisienne afin de découvrir les richesses de ce pays. 

Née de la rencontre des civilisations précolombiennes et hispaniques, auxquelles s’ajouta plus tard l’influence de la France, de l’Allemagne ou encore des États-Unis, la culture mexicaine s’est propagée dans le monde entier portée par la joie, les senteurs, et l’allégresse qui caractérisent ses traditions, ses coutumes, sa gastronomie et sa musique.

«J’invite la population à participer. C’est une activité qui sort de l’ordinaire. Les organisateurs proposent aux gens d’affaires de vivre une expérience différente. L’an passé, on a eu du plaisir à entendre parler de la culture ukrainienne. On a goûté des mets typiques et découvert les traditions ukrainiennes. On va le vivre cette année avec le Mexique. C’est une belle soirée! Au mois de mai, c’est le printemps. On ne devrait plus avoir de neige! Parler du Mexique, ça va être super le fun!», se réjouit le président d’honneur de l’événement.

Impliqué depuis plusieurs années déjà auprès de l’organisme culturel lévisien, le directeur général de Dessercom n’a pas hésité une seule seconde à répondre présent à l’invitation de la Maison natale de Louis Fréchette. 

Soutenir un organisme dynamique

«C’est un organisme dynamique avec des gens qui sont dévoués. Quand ils vous approchent, c’est difficile de leur dire non, car ils sont très impliqués et leur cause leur tient tant à cœur. Et la culture est essentielle, souligne-t-il. L’originalité de cette activité me plait. J’ai envie de les aider et de faire partie de cette belle aventure. Les gens autour de la Maison natale de Louis Fréchette sont extraordinaires.» 

Rappelons que la Maison natale de Louis Fréchette s’est donnée pour mission de promouvoir et rendre accessible la culture par activités de littéraires et musicales fortement teintées par l’oralité et les arts traditionnels, tout en participant au développement touristique régional par la valorisation du patrimoine et de l’histoire. Affirmant sa place de Maison de la littérature et des arts de Lévis, la Maison natale de Louis Fréchette perpétue l’héritage d’une des figures marquantes de la littérature canadienne-française du 19e siècle, qui fut poète, journaliste, conteur, écrivain et pamphlétaire.

Les profits de l’activité bénéfice seront versés à la campagne de financement 2019 de la Maison natale de Louis Fréchette. La participation de la communauté permet à l’organisme de poursuivre ses activités, d’atteindre ses objectifs et, par la même occasion, offre aux participants l’opportunité de découvrir l’autre par ce qui le distingue, sa culture.

Voyage au goût du monde au Mexique, le 15 mai, dès 18h, à la chapelle du Patro de Lévis. Information au www.maisonfrechette.com et billet au www.billetterie.maisonfrechette.com.

Les plus lus

Une Lévisienne toujours dans la course à La Voix

Après l’élimination du second Lévisien Gabriel Antoine Vallée sélectionné lors des auditions à l’aveugle dans l’équipe d’Alex Nevsky, le 17 mars, Rosalie Roberge est maintenant la seule candidate originaire du territoire à être toujours en lice dans cette 7e saison de La Voix.

Laura Niquay raconte ses origines en version folk

Première artiste atikamekw à avoir participé aux Francofolies, la musique de Laura Niquay puise dans ses racines autochtones. La chanteuse présentera son univers musical qui parle des valeurs de sa communauté, de l’environnement et de la force féministe, le 23 mars au Vieux Bureau de Poste (VBP).

Des films pour les jeunes au ciné pendant la relâche

Du 2 au 10 mars, se tient la 8e édition du Festival de cinéma en famille de Québec (FCEQ). Cette année, l’événement qui prend place dans six lieux culturels de Québec, s’installe aussi sur la Rive-Sud, au Cinéma Lido à Lévis.

Sept artistes contemporains laissent leurs traces

Diffusion culturelle de Lévis présente l’exposition Passages et traces au Centre d’exposition Louise-Carrier, du 3 mars au 3 avril. Les visiteurs découvriront les œuvres d’André Bécot, Lucienne Cornet, Viviane Gruais, Jacinthe Lagueux, Gabriel Lalonde, Odette Théberge et Francine Vernac.

Louise Forest peint la ville de Lévis à sa manière

L’artiste lévisienne expose ses œuvres jusqu’au 9 avril, à la bibliothèque Pierre-Georges-Roy, classée parmi les plus belle de la province. Découvrir le Vieux-Lévis en couleur rassemble des créations inspirées par la vie qui l’entoure.

Des créations oniriques présentées à Regart

Le centre d’artistes en art actuel présente une œuvre vidéo de l’artiste japonais Shimabuku, jusqu’au 7 avril dans le cadre de Manif d’art 9 - La biennale de Québec.

Francofête : musique et rencontres célébrent les mots

Mars est le mois de la Francofête à Lévis. Sous le thème Les mots au-delà de la lettre, les artistes et partenaires culturels ont concocté des activités pour les petits et les grands qui mettent en valeur notre langue et notre culture.

Une rencontre extraordinaire à l’Espace symphonique

L’Orchestre symphonique de Lévis tiendra le concert gala de sa 33e saison le 9 mars, dès 19h, à l’Espace symphonique de Lévis (église Saint-David).

Rosalie Roberge met sa couleur à La Voix

Qualifiée le 10 mars pendant les auditions à l’aveugle, Rosalie Roberge se prépare à la prochaine étape du concours de chant télévisé. La Lévisienne aime jouer avec les tonalités jazz et soul dans des arrangements musicaux à son image. Elle tentera de séduire à nouveau son coach Alex Nevski lors de son duel dans les prochaines semaines.

Guillaume sous toutes ses Couture à Saint-Nicolas

Après un arrêt dans l’est de la ville, l’exposition qui retrace la vie de Guillaume Couture s’installe dans l’ouest. L’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas accueille l’exposition itinérante jusqu’au 31 mars. Revivez les aventures de ce pionnier et héros méconnu de la Nouvelle-France.