CRÉDIT:AUDRICGAGNON

Le duo humoristique des Denis Drolet sera de passage à L’Anglicane avec son spectacle En attendant le beau temps, le 11 avril prochain. Les spectateurs pourront assister au spectacle le plus fou et cinglé du duo bien connu du Québec.

«C’est la première fois qu’on aborde la formule seulement stand-up sans personnage autre que les Denis, un peu à la Ding et Dong, en toute simplicité, mais dans la folie la plus totale. C’est le show le plus déjanté qu’on a fait, mais étrangement le plus accessible», explique d’emblée celui qui incarne Denis à palettes, Vincent Léonard. Il soutient que si les Denis Drolet peuvent offrir ce genre de spectacle, c’est grâce au public qui a décidé d’embarquer dans leur univers au cours de leur vingtaine d’années de carrière.

Le spectacle, d’une durée de 1h30 sans entracte, est mis en scène par Pierre-François Legendre. Les amateurs d’absurde seront servis ainsi que ceux qui sont ouverts à la découverte du monde des Denis Drolet. «Par contre, ceux qui n’aiment pas les Denis ne deviendront pas des fans après ce spectacle!», souligne Vincent Léonard.

Un show différent

Connus pour leur théâtralité, les Denis Drolet ont choisi une nouvelle avenue pour En attendant le beau temps qui ressemble plus à leurs racines. «Ce spectacle-là est la vision qu’on avait des Denis en partant, mais nous n’avions pas les outils pour offrir un spectacle comme celui-là, deux bonshommes plantés en avant avec leur micro avec leur petite valise, quelque chose de complètement aseptisé en termes de décors et de mise en scène. Ça a été possible parce que le public est embarqué dans le monde des Denis», explique le Denis à palettes.

Au cours de ce spectacle, les amateurs seront servis. Vincent Léonard promet un Denis barbu au sommet de son art et un Denis à palettes complètement enfantin et névrosé au plus haut point. «C’est un show qui va loin dans le propos et dans les personnages, mais un moment donné arrivent de petites chansons pour alléger le spectacle!», rassure l’humoriste.

Un message derrière l’absurdité

Bien qu’à première vue En attendant le beau temps peut ne sembler qu’un spectacle mettant en vedette deux personnages tout simplement fous, l’écriture est réglée au quart de tour et il s’y cache une réalité terre à terre. «Le show est teinté de l’idée que la vie est étourdissante. Il n’y a rien de vraiment concret, on est en train de se perdre au niveau social, technologique, environnemental, politique, il n’y a rien de clair, on a la tête à n’importe quoi. Donc, les Denis se disent que quant à ça, on n’est pas si absurde», conclut Vincent Léonard.

Réservations par téléphone au 418 838-6000 ou sur la billetterie en ligne de la salle, billetterie.langlicane.com.

Les plus lus

Lévis servira de décor à un court-métrage

Ancienne étudiante en cinéma au Cégep de Lévis-Lauzon qui a fait sa place dans le monde de la production cinématographique, Nellie Carrier a remporté un prix de 100 000 $ à un concours de scénario. Son court-métrage Boulevard 132 sera tourné à Lévis.

Rosalie Roberge quitte La Voix

La ronde des duels de cette 7e édition de La Voix s’est terminée le 31 mars. Face à Joel Brassard, la chanteuse lévisienne Rosalie Roberge a été éliminée de la compétition. Mais la jeune interprète a beaucoup appris de cette expérience et travaille déjà sur de nouveaux projets.

Rosalie Roberge met sa couleur à La Voix

Qualifiée le 10 mars pendant les auditions à l’aveugle, Rosalie Roberge se prépare à la prochaine étape du concours de chant télévisé. La Lévisienne aime jouer avec les tonalités jazz et soul dans des arrangements musicaux à son image. Elle tentera de séduire à nouveau son coach Alex Nevski lors de son duel dans les prochaines semaines.

Carte blanche à la comédienne Pascale Montpetit

La comédienne Pascale Montpetit lira l’œuvre de l’écrivaine Geneviève Amyot, dans le cadre de la série À l’heure du thé, à la Maison natale de Louis Fréchette, le 31 mars. Ces rencontres se tiennent chaque dernier dimanche du mois.

Découvrez le monde animal sous un autre angle

Diffusion culturelle de Lévis présente, du 7 avril au 5 mai au Centre d’exposition Louise-Carrier, l’exposition Animal Nation, œuvres de Sylvie Plante. Le vernissage aura lieu en présence de l’artiste le dimanche 7 avril à 13h30.

Les Denis Drolet complètement déjantés à L’Anglicane

Le duo humoristique des Denis Drolet sera de passage à L’Anglicane avec son spectacle En attendant le beau temps, le 11 avril prochain. Les spectateurs pourront assister au spectacle le plus fou et cinglé du duo bien connu du Québec.

À Portée de Voix ouvre ses portes

Le mercredi 10 avril, le Groupe vocal À Portée de Voix tiendra sa porte ouverte dans le but de recruter des nouveaux choristes pour la prochaine saison.

La virtuosité de Calum Graham au Juvénat

Considéré comme l’un des 30 meilleurs guitaristes de 30 ans et moins par le Acoustic Guitar Magazine grâce à sa technique de fingerpicking indescriptible, Calum Graham émoustillera les amateurs de guitare sèche au Juvénat Notre-Dame le 20 avril.

L’indiscipline artistique de la relève à Regart

Les finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon présentent leur première exposition, intitulée Indiscipliner, du 13 au 28 avril à Lévis, au Centre d’artistes en art actuel.

The Young Cast 3e au Showcase Hit The Floor Gatineau

La 6e édition de l’événement de danse Hit The Floor Gatineau a pris fin le 17 mars au Centre de congrès du Casino du Lac-Leamy. Encore une fois cette année, plusieurs troupes de l’école de danse lévisienne District.Mao se sont illustrées lors de la compétition.