On raconte qu’il existe au Québec plusieurs trésors qui n’auraient jamais été retrouvés. Il n’en fallait pas moins pour enflammer l’imagination de la Lévisienne Carolyn Chouinard. L’auteure lévisienne s’apprête à dévoiler la suite de cette nouvelle série pour les jeunes qui s’annonce des plus palpitantes.

Une nouvelle série de roman pour la jeunesse est née sous la plume de Carolyn Chouinard. Publié à l’automne dernier aux Éditions Hurtubise, le premier tome des Gardiens du trésor révélait une histoire dans laquelle se côtoient codes secrets, énigmes et mystères anciens. Le 17 avril, les jeunes lecteurs pourront découvrir la suite des aventures de Jason.

Un autre trésor à retrouver

Cette fois le jeune héro passe les vacances d’été chez sa mère, à Magog. Son amie Sara vient de le rejoindre pour la semaine que tous deux reçoivent un message surprenant. On leur confie une mission de la plus haute importance : retrouver un trésor, jadis caché par un célèbre contrebandier.

Mais le temps presse, car seul un vieux moine mourant connaît son emplacement, et d’autres sont à sa recherche. Les deux adolescents devront user d’ingéniosité et de persévérance pour remplir leur mission.

Dans le précédent volume, Jason avait vu sa vie changer du jour au lendemain à la mort de Gustave, son vieux voisin et ami. Le garçon de 14 ans apprenait alors que celui-ci lui avait laissé une mission à accomplir : trouver un trésor légendaire caché dans la région, que personne n’a jamais pu découvrir. Une aventure sombre et excitante, enracinée dans les secrets d’une intrigante confrérie.

Les plus lus

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Chanson, musique et théâtre dans les parcs de Lévis

Les spectacles en plein air et gratuits sont de retour cet été dans les parcs lévisiens. La programmation des Mercredis Courant d’Airs, du Théâtre ambulant et des Matinées classiques a été dévoilée par le Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis.

L’agrandissement du VBP se prépare

Depuis le 1er avril, le Vieux Bureau de Poste (VBP) est fermé pour trois mois, en raison de travaux de mise aux normes. La salle de spectacle lévisienne rouvrira ses portes le 1er juillet, juste à temps pour le début du théâtre d’été. Ses bureaux ont été relocalisés à quelques pas et la billetterie reste ouverte.

Le Concert au crépuscule est de retour

Après deux ans d’absence en raison des travaux majeurs au fort Numéro-Un, le Concert au crépuscule fera son retour aux Forts-de-Lévis le 27 juillet prochain.

Weezer au Festivent?

Selon ce qu'a rapporté mardi soir Le Journal de Québec, Weezer serait l'une des têtes d'affiche de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis.

Les caméras de Fernand Dansereau au Collège de Lévis

Le vieil âge et l’espérance, documentaire réalisé par Fernand Dansereau, est présentement à l’affiche au Clap de Loretteville Québec et au cinéma Cartier à Québec. Les spectateurs pourront y reconnaître le Collège de Lévis où quelques scènes ont été tournées.

La Gamik vocale au Festival du Chant de Marin de Paimpol

En août, vingt choristes de Lévis et de Québec s’envoleront pour participer une seconde fois au Festival du Chant de Marin de Paimpol qui a lieu tous les deux ans sur le port de Paimpol, en Bretagne.

Une troisième édition pour le FICL

C’est du 16 au 18 mai que se déroulera la troisième édition du Festival interactif de cinéma de Lévis (FICL) au Cégep de Lévis-Lauzon. Encore une fois, les amateurs lévisiens du septième art pourront découvrir chez eux des courts métrages d’ici et d’ailleurs tout en prenant part à des activités pour en savoir plus sur les coulisses du cinéma.

Révolution musicale signée Dominique Fils-Aimé

L’auteure-compositrice-interprète pétillante est reconnue sur la scène soul, jazz et R&B. Avec une énergie profonde et rebelle empreinte d’espoir, elle chante la liberté, d’une voix émouvante et puissante. Elle sera sur la scène de L’Anglicane le 25 avril avec ses chansons empreintes d’une grande humanité.

L’École de musique Jésus-Marie veut obtenir 40 000 $

C’est en présence de gens d’affaires, de donateurs et de politiciens que la 12e campagne de financement annuelle de l’École de musique Jésus-Marie (EMJM) a été lancée, le 25 avril dernier. Grâce à cette initiative qui sera cette année sous la présidence d’honneur de Steve Barakatt, compositeur et pianiste de renommée internationale originaire de Québec, l’institution du Vieux-Lauzon espère récolte...