De gauche à droite, les quatre zones seront les Jardins littéraires, l’espace d’accueil, le lieu de rassemblement et le stationnement. CRÉDIT : COURTOISIE

La Maison natale de Louis Fréchette se prépare à un réaménagement complet de ses espaces extérieurs. La création, de ce qui prendra le nom de Jardins littéraires, est un projet majeur en trois phases. La première partie des travaux devrait être réalisée d’ici septembre prochain.

Proche de la piste cyclable du Parcours des Anses, la Maison natale de Louis Fréchette amorcera le développement de ses espaces extérieurs par l’aménagement d’une halte pour les visiteurs, les cyclistes et les promeneurs.

«On se met au niveau de la piste cyclable. On va comme en être une partie intégrante. Quand les gens vont circuler, ils vont découvrir un lieu. On veut créer un accès, une porte d’entrée vers la maison. Ce sera aussi un lieu de détente», illustre Christine Boutin, la directrice de la Maison natale de Louis Fréchette.

Entre le chemin qui borde le fleuve et l’entrée du bâtiment historique, un nouvel espace d’accueil sera installé. Les visiteurs y trouveront une terrasse et des tables de pique-nique. Plus tard, un kiosque d’information sera ajouté ainsi que des supports à vélo, une toilette et une fontaine à eau.

L’aménagement intégrera une œuvre d’art monumentale de l’artiste montréalais Stéphane Marceau ainsi que des arbres fruitiers, des arbustes à petites baies et autres plantes comestibles, dont les fruits pourront être cueillis par les glaneurs de passage et le public. 

Ce premier investissement représente un montant de 262 000 $. «On commence officiellement la phase 1 cette année. Donc, sous toute réserve et si on suit notre échéancier, cette phase devrait être faite en septembre», annonce-t-elle.

C’est la première étape d’un projet ambitieux en trois phases, les Jardins littéraires de la Maison natale de Louis Fréchette. Si toutes les phases existent déjà sur le papier, le plan directeur étant établi, le budget total pour mettre en œuvre l’ensemble des travaux reste à boucler. Dessins, coûts et échéanciers n’attendent plus que l’appui des bailleurs de fonds et des partenaires. 

Déjà, la Ville de Lévis s’est engagée à soutenir le projet, dont le coût total estimé s’élève à 800 000 $, pour un montant de 100 000 $ ainsi que la Caisse de Lévis et la Caisse de la Chaudière qui y contribueront ensemble à hauteur de 100 000 $. Des demandes de financements seront aussi adressées aux différents ministères et au Fonds du Canada pour les espaces culturels.

Une scène et un théâtre de verdure

Par l’ajout de nouveaux équipements scéniques et le développement des espaces d’accueil, la Maison natale de Louis Fréchette espère accueillir davantage de visiteurs et des groupes, tels que les camps de jour ou des événements en location.

L’organisme prévoit également d’élargir sa programmation culturelle. Concerts, spectacles, contes, prestations littéraires et rencontres pourront être présentés sur une scène extérieure, mais couverte, avec loge, toilette et espace de rangement technique. Une centaine de spectateurs pourront s’installer dans les gradins.

La construction est prévue lors de la deuxième phase, le cœur du projet, qui s’élèvera à 477 000 $. Cette étape majeure, autant en terme de budget que de réalisation, donnera vie aux Jardins littéraires de la Maison natale de Louis Fréchette.

Six stations littéraires seront ainsi créées dans le parc réaménagé à cet effet. Comme dans une exposition à ciel ouvert, les présentations feront découvrir la littérature et l’art des mots sous toutes leurs formes aux visiteurs.

«Les stations littéraires se veulent comme des petits pop-up surprises, où les gens peuvent s’arrêter, avec l’idée de détente. Et l’autre idée sous jacente, c’est l’éducation, mais de façon ludique. On veut des stations distinctives et surprenantes», raconte Christine Boutin.

Lors de la dernière phase, près de 98 000 $, c’est un théâtre de verdure qui verra le jour autour de l’emplacement actuel du socle de l’ancienne fontaine, utilisé pour les feux extérieurs. L’étendue gazonnée sera destinée à recevoir les festivités nécessitant de grands espaces avec une jauge d’au moins 250 personnes. Finalement, le stationnement sera réaménagé.

Les plus lus

Hit The Floor : le Showcase All-Stars à la maison

Le spectacle du dimanche soir, complet chaque année en quelques minutes, sera pour la première fois accessible en ligne aux spectateurs qui se procureront le lien de visionnement. La compétition internationale de danse multistyles revient à Lévis du 15 au 20 mai, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Chanson, musique et théâtre dans les parcs de Lévis

Les spectacles en plein air et gratuits sont de retour cet été dans les parcs lévisiens. La programmation des Mercredis Courant d’Airs, du Théâtre ambulant et des Matinées classiques a été dévoilée par le Service des arts et de la culture de la Ville de Lévis.

L’agrandissement du VBP se prépare

Depuis le 1er avril, le Vieux Bureau de Poste (VBP) est fermé pour trois mois, en raison de travaux de mise aux normes. La salle de spectacle lévisienne rouvrira ses portes le 1er juillet, juste à temps pour le début du théâtre d’été. Ses bureaux ont été relocalisés à quelques pas et la billetterie reste ouverte.

Le Concert au crépuscule est de retour

Après deux ans d’absence en raison des travaux majeurs au fort Numéro-Un, le Concert au crépuscule fera son retour aux Forts-de-Lévis le 27 juillet prochain.

Weezer au Festivent?

Selon ce qu'a rapporté mardi soir Le Journal de Québec, Weezer serait l'une des têtes d'affiche de la 37e édition du Festivent Ville de Lévis.

Les caméras de Fernand Dansereau au Collège de Lévis

Le vieil âge et l’espérance, documentaire réalisé par Fernand Dansereau, est présentement à l’affiche au Clap de Loretteville Québec et au cinéma Cartier à Québec. Les spectateurs pourront y reconnaître le Collège de Lévis où quelques scènes ont été tournées.

La Gamik vocale au Festival du Chant de Marin de Paimpol

En août, vingt choristes de Lévis et de Québec s’envoleront pour participer une seconde fois au Festival du Chant de Marin de Paimpol qui a lieu tous les deux ans sur le port de Paimpol, en Bretagne.

Une troisième édition pour le FICL

C’est du 16 au 18 mai que se déroulera la troisième édition du Festival interactif de cinéma de Lévis (FICL) au Cégep de Lévis-Lauzon. Encore une fois, les amateurs lévisiens du septième art pourront découvrir chez eux des courts métrages d’ici et d’ailleurs tout en prenant part à des activités pour en savoir plus sur les coulisses du cinéma.

Révolution musicale signée Dominique Fils-Aimé

L’auteure-compositrice-interprète pétillante est reconnue sur la scène soul, jazz et R&B. Avec une énergie profonde et rebelle empreinte d’espoir, elle chante la liberté, d’une voix émouvante et puissante. Elle sera sur la scène de L’Anglicane le 25 avril avec ses chansons empreintes d’une grande humanité.

L’École de musique Jésus-Marie veut obtenir 40 000 $

C’est en présence de gens d’affaires, de donateurs et de politiciens que la 12e campagne de financement annuelle de l’École de musique Jésus-Marie (EMJM) a été lancée, le 25 avril dernier. Grâce à cette initiative qui sera cette année sous la présidence d’honneur de Steve Barakatt, compositeur et pianiste de renommée internationale originaire de Québec, l’institution du Vieux-Lauzon espère récolte...