Avec 255 000 $ remis aux organismes communautaires, Bingo Rive-Sud joue un rôle important sur le territoire. L’organisme a reçu en 2018 une aide financière de la Ville de Lévis de 15 000 $, comme l’an passé. Depuis quelques années, le montant est en baisse en raison d’une amélioration de sa situation. Le point avec la directrice, Cécile Guillemette.

«Notre seule et unique mission est de générer des profits pour les organismes de Lévis», débute Cécile Guillemette, présidente de Bingo Rive-Sud. 
Les Faucons de Lévis-Lauzon, le Patro de Lévis, le comité de la vie étudiante de l’école Pointe-Lévis ainsi que la Corporation d’aide financière aux organismes de Lévis (CAFOL) se partagent les bénéfices de la Maison du bingo. Au final, grâce à un mécanisme de redistribution, ce sont près de 150 organismes communautaires qui reçoivent une part des gains pour réaliser des projets au service de la population sur le territoire.

En raison de l’impact dans la communauté des activités de Bingo Rive-Sud et des difficultés liées à l’évolution des salles de bingo, la Ville de Lévis soutient l’organisme afin d’assurer sa pérennité. La contribution de la Ville était passée de 25 000 $ à 20 000 $ en 2016, puis à 15 000 $ en 2017, pour rester stable cette année. 

«On est contents de pouvoir compter sur un support financier de la Ville de Lévis pour nous aider dans nos opérations. Ça nous aide à supporter nos coûts d’opération et il en reste plus pour les organismes. Dans une année, les 15 000 $ sont multipliés par 15», fait valoir Cécile Guillemette. La directrice explique qu’après avoir connu des années fastes, l’industrie du bingo est désormais en changement. 

Se réinventer

«Il y a quelques années, je disais, c’est une industrie qui est en difficulté, note-t-elle. La clientèle, qui encourage cette industrie depuis de nombreuses années, est vieillissante. Donc, nos assistances ont diminué. Il a fallu se réinventer, modifier beaucoup de choses pour s’adapter à la nouvelle réalité. Ç’a amené des hauts et des bas, des chaos. On a retrouvé une stabilité et un équilibre pour continuer à promouvoir nos soirées, toujours au bénéfice des organismes.»

L’équilibre, revenu depuis deux ans, repose sur des assistances stables et un rendement annuel finement analysé afin de maintenir une rentabilité. «On a apporté des changements au niveau des enjeux, à la suite de l’analyse de rendement des séances. Au niveau de l’offre de jeu, on a déjà offert dix séances par semaine, on a réduit à six.» 

Un service pour chaque joueur

Dans sa stratégie, Bingo Rive-Sud a aussi choisi de miser sur la qualité des services offerts. Pour satisfaire tous les types de joueurs, la salle s’est organisée sur deux étages, l’un dédié à la concentration, l’autre permettant de jouer tout en s’amusant. Un salon privé peut même recevoir des groupes jusqu’à 40 personnes et 56 groupes ont été accueillis l’an dernier. 

 «On opère cette salle avec un esprit communautaire, qu’on veut conserver au sein de l’équipe et pour notre clientèle», explique la directrice. La salle ouvre ainsi ses portes à 16h, alors que les parties ne débutent qu’à 18h45. 

«Des gens arrivent avec leurs petits sandwichs. Ils vont prendre une bonne soupe aux légumes, car la soupe, c’est Marie-Claude qui la fait, c’est maison, raconte-t-elle. Ils peuvent jouer aux cartes, ils jasent, ils soupent ensemble. Certains vivent seul et brisent la solitude en venant dans la salle. Ils vont jouer un petit neuf faces. Ce n’est pas tous des gros joueurs. Ils viennent pour le divertissement.»

Les plus lus

Campagne Centraide : tomber et se relever

Le lancement de la campagne de la Ville de Lévis au profit de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, c’est bien sûr des objectifs chiffrés, mais c’est aussi l’occasion d’entendre témoigner ceux, organismes comme bénéficiaires, qui reçoivent un soutien. D’usager à président d’Aux Quatre vents, c’est son parcours pour s'en sortir qu’a raconté Carl Sansfaçon.

Des nouveautés à la Maison de la Famille Rive-Sud

Comme chaque année, la Maison de la Famille Rive-Sud (MFRS) proposera cet automne une programmation variée aux familles de l’arrondissement Desjardins. Mais afin de répondre davantage aux besoins de ses visiteurs, l’organisme lévisien proposera également de nouvelles activités lors de la saison à venir.

5 ans pour l’Ambulance Saint-Jean à Lévis

La division de Lévis de l’Ambulance Saint-Jean atteint cette année un cap bien important dans son histoire. En effet, l’organisme qui offre des services de premiers secours célèbre les cinq ans de sa réouverture.

Rire avec Louis T. pour soutenir l’Atelier occupationnel

L’Atelier occupationnel Rive-Sud tiendra la seconde édition de son souper-spectacle et humour, le 20 septembre. L’humoriste Louis T. sera sur la scène du Centre Raymond-Blais à Lévis avec une prestation aussi réjouissante que divertissante.

Une quatrième édition à Lévis pour Un saut pour la vie

C’est le 8 septembre prochain que des dizaines de valeureux sauteront en parachute dans le ciel de Saint-Jean-Chrysostome dans le cadre de la quatrième édition d’Un saut pour la vie. Encore une fois, les gens de la région sont invités à prendre part à l’événement, qui vise à récolter des sous pour réaliser le rêve d’un enfant malade.

Rona appuie le Patro de Lévis

Pour la première fois cette année, chaque magasin Lowe’s, Rona et Réno-Dépôt au pays appuiera un organisme sans but lucratif ou une école publique au sein de sa communauté dans le cadre de la campagne Les Héros Lowe’s Canada. Au total, plus de 260 organismes locaux, dont 4 en Chaudière-Appalaches, seront ainsi soutenus financièrement par le biais de cette campagne qui se tiendra tout au long du mo...

Un bénéfique «souper de sacoches»

C’est sous la présidence d’honneur de Sonia Perreault, notaire associé chez Auger-Perreault Notaires, qu’aura lieu, le 19 septembre, la troisième édition du Souper de filles de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP).

Une tradition maintenant bien établie à Charny

Présentée le 8 septembre dans les rues du Vieux-Charny, la troisième édition de la Course de boîte à savon de Lévis a été une réussite sur toute la ligne.

1 000 $ pour le Service d’entraide de Pintendre

LKQ Pintendre a tenu sa journée portes ouvertes, le 8 septembre dernier. L’entreprise a remis la totalité des sous recueillis grâce au casse-croûte au Service d’entraide de Pintendre.

Un rassemblement chaleureux

C’est le 31 août dernier qu’a eu lieu, au parc de la Paix de Lauzon, la sixième édition de la Fête des enfants du Centre de pédiatrie sociale de Lévis.