Marc Gaulin et Maxime Jean espèrent que les gens de la région seront nombreux à participer au Défi Chaîne de vie.

C’est le dimanche 14 octobre prochain qu’aura lieu au Mont Orignal, à Lac-Etchemin, la première édition régionale du Défi Chaîne de vie. Grâce à cet événement, les citoyens de la Chaudière-Appalaches pourront prendre part chez eux à cette activité visant à promouvoir le don d’organes.

C’est le Lévisien Marc Gaulin qui est derrière la première édition du Défi Chaîne de vie, au profit de Chaîne de vie. Fondé en 2008 par Lucie Dumont, cet organisme sans but lucratif québécois travaille à implanter son programme de sensibilisation au don d’organes dans les écoles secondaires de la province. Concrètement, c’est dans le cadre des cours d’anglais que le message de Chaîne de vie est partagé à plusieurs milliers de jeunes Québécois.

«L’an dernier, j’ai participé à l’événement du côté de Québec, au Centre de ski Le Relais. J’ai eu la chance de grimper avec un gars qui a été transplanté des poumons. Ç’a été une expérience impressionnante. En Chaudière-Appalaches, il n’y avait pas de montagne attitrée pour le défi. Alors, j’ai levé la main pour organiser l’activité dans la région», a d’emblée expliqué M. Gaulin.

Lors du Défi Chaîne de vie, les gens se ressembleront au pied de la montagne choisie pour l’activité et feront un don à l’organisme. Par la suite, greffés, membres de leur famille ou de leur entourage ainsi que personnes touchées par la cause grimperont ensemble le mont de 620 mètres. Au sommet, une photo du groupe, avec la bannière officielle Chaîne de vie, sera prise pour souligner l’exploit.

«C’est une randonnée d’environ une heure et accessible à tous. Chacun y va à son rythme. Le but, c’est de récolter des sous pour une bonne cause tout en sensibilisant les gens à la cause», a précisé M. Gaulin.

Des porte-paroles d’exception

Afin de promouvoir l’événement, son organisateur pourra compter sur plusieurs personnes de la région. D’abord, Myrtha D’Amours et Gilbert Thibault, un couple de Montmagny qui sait l’importance du don d’organes puisque Mme D’Amours a donné un rein à son conjoint en 2017, seront les «porte-étendards» de l’événement.

Pour sa part, l’alpiniste Maxime Jean, un Lévisien qui a atteint le plus haut sommet du monde en 2004, sera le «grimpeur Everest» lors de l’événement. Lors de chacun des défis Chaîne de vie, un grimpeur émérite occupe ce rôle, où il peut aider les participants tout en partageant ses expériences. Déjà impliqué auprès de l’organisme, Maxime Jean n’a pas hésité une seconde à offrir de son temps pour le volet Chaudière-Appalaches de l’événement.

«Faire une montagne comme ça, pour une personne qui est jeune et qui est en forme, ce n’est pas un problème. Pour quelqu’un qui attend une greffe, il a un sommet à grimper. Quand je suis allé à l’Everest, c’était mon choix, alors que quelqu’un qui est en attente d’une greffe, il doit monter sa montagne à lui», a illustré l’alpiniste lévisien sur l’importance de l’événement.

Les personnes qui désirent prendre part à l’événement sont invitées à se rendre dès 9h au chalet de la station de ski du Mont Orignal. Le départ se fera vers 10h. Au préalable, les futurs participants doivent s’inscrire au defi.chainedevie.org.

Les plus lus

Le Service d’entraide dans le besoin à Saint-Nicolas

Le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas est à la recherche de nouveaux locaux et de financement à la suite d’un avis de non-renouvellement de l’entente d’occupation qui les liait avec le Conseil de fabrique de la paroisse de Saint-Nicolas-de-Lévis. L’organisme à but non lucratif (OBNL) a reçu une lettre le 22 décembre dernier leur demandant de quitter les locaux du sous-sol de l’église de Sa...

Une résidente de Saint-Romuald souffle 105 bougies

Yvette Gingras, une résidente de la Résidence Étienne-Simard de Saint-Romuald, a célébré, le 20 janvier dernier, son 105e anniversaire de naissance.

Le Service d’entraide de Charny s’agrandit

Pour ne laisser personne sur le bord du chemin, le Service d’entraide de Charny œuvre depuis 43 ans afin de soutenir les familles démunies, les personnes âgées et tous ceux qui font face à des difficultés. À la fin du mois, l’organisme ouvrira les portes de ses nouvelles installations, transformées après plus de cinq mois de travaux.

Logement social : des séances pour répondre aux questions des Lévisiens

En pleine période de renouvellement des baux et de recherche d’un logement, Concertation Logement Lévis proposera, pour la première fois de son existence, des séances d’information en février. L’initiative de l’instance regroupant une vingtaine d’organismes communautaires permettra de répondre aux questions des citoyens relatives à l’accès à un logement social et abordable à Lévis.

Une expérience qui change une vie

Grâce à Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière qui a soumis sa candidature, la Lévisienne Vicky Dupont a reçu en novembre dernier à l’Assemblée nationale l’un des prix Leviers, un honneur créé par le Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ) pour valoriser la ténacité et la contribution sociale des jeunes aux parcours de vie différenciés. Pour Vicky Dupont,...

8 500 $ récoltés au Déjeuner carnavalesque

La 11e édition du Déjeuner carnavalesque de Lévis a ouvert les festivités hivernales sur la Rive-Sud et a régalé plusieurs centaines de gens de la région. L’activité au profit de Lévis, attache ta tuque s’est tenue ce 1er février au restaurant Cosmos de Lévis.

Bell Cause pour la cause soutient la Maison de la famille Rive-Sud

La Maison de la famille Rive-Sud (MFRS), la Fondation Santé Beauce-Etchemin, La Rencontre et Le Sillon ont annoncé, le 23 janvier, qu’ils sont récipiendaires de dons totalisant 57 000 $ du Fonds communautaire Bell Cause pour la cause afin d’améliorer l’accès aux soins en santé mentale dans la région Chaudière-Appalaches.

Support des Optimistes à une famille

Grâce à la Fondation Optimiste des enfants canadiens pour le programme Réconfort, les membres du Club Optimiste de Saint-Nicolas ont récemment remis un chèque de 1 000 $ à la famille de Naomie Fontaine.

Un prestigieux prix pour Jonction pour elle

L’organisme lévisien Jonction pour elle, qui vient en aide aux femmes victimes de violence conjugale et à leurs enfants, a reçu la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour mérite exceptionnel. Suzanne Boudreault, présidente du conseil d’administration (CA) de Jonction pour elle, s’est vue remettre ce prix des mains du lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon, le 5 février dernier.

Guignolée record pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis

La neuvième Guignolée du Dr Julien du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a battu un record. L’événement, qui s’est déroulé du 1er décembre 2018 au 15 janvier 2019, a permis de récolter plus de 204 000 $ au profit de l’organisme lévisien.