Les activités dans les points de service situés dans des édifices de l’OMH permettent aux jeunes habitant ces lieux de socialiser avec des jeunes vivant ailleurs. CRÉDIT : COURTOISIE

Depuis maintenant cinq ans, la Maison des jeunes (MDJ) Défi-Ado de l’arrondissement Desjardins dispose de points de service dans des édifices de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis. Une alliance d’abord temporaire qui a finalement été gagnante pour tout le monde.

«Dans notre esprit, l’ouverture d’un point de service sur la rue Bossuet dans un édifice de l’OMH, c’était une étape transitoire avant l’ouverture de notre local de Lauzon. Nous avons toutefois vu l’intérêt des jeunes et l’impact que nous avions sur le milieu. C’est devenu maintenant un incontournable pour nous», a d’emblée partagé Richard Bégin, directeur du Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ), l’organisme qui chapeaute la MDJ Défi-Ado.

C’est en raison d’un concours de circonstances que cette offre de services originale a pu voir le jour. Située auparavant dans l’ancien garage municipal de Saint-David, la MDJ Défi-Ado s’est retrouvée sans local à la suite de l’incendie qui a ravagé ce bâtiment. 

Après quelques relocalisations et attendant toujours que son local de Lauzon soit complété, le CAPJ s’est tourné vers l’OMH afin de trouver un espace temporaire pour accueillir les activités de la MDJ Défi-Ado. Désirant reproduire un modèle existant déjà à Montréal et à Trois-Rivières, l’organisation paramunicipale a offert un local dans l’un de ses édifices de la rue Bossuet.

«Gagnant gagnant»

Une association qui s’est finalement avérée profitable et qui a prospéré. En plus de son point de service situé dans l’ancien hôtel de ville de Lauzon, la MDJ Défi-Ado a maintenant deux succursales dans des édifices de l’OMH, toujours sur la rue Bossuet, mais aussi sur la rue Hypolite-Bernier à Lauzon. Grâce au soutien de la Maison de la Famille Rive-Sud, l’espace dans un édifice de l’OMHà Lauzon propose également des activités pour tous les membres de la famille.

Grâce à cette importante présence dans des édifices de l’OMH, la MDJ Défi-Ado rejoint environ 300 jeunes grâce à ses activités d’animation et d’accueil et celles favorisant la socialisation, les saines habitudes de vie ainsi que l’éducation et l’entrepreneuriat. En plus de ce succès populaire, cette approche qui n’était pas auparavant privilégiée a plusieurs autres retombées positives.

«Nous voulions créer un pont entre les jeunes qui vivent dans des édifices de l’OMH et ceux de l’extérieur, favoriser la mixité sociale. Ces jeunes vont dans les mêmes écoles et les mêmes parcs. Et nous avons eu plusieurs réussites à ce chapitre. […] Ça a une incidence positive pour les jeunes, tout en donnant une pause aux parents», a expliqué M. Bégin.

«De notre côté, l’ouverture de points de service dans des ensembles immobiliers de l’OMH a permis une baisse du vandalisme et des plaintes. Cela permet également d’augmenter la stabilité résidentielle. Avec le support offert, ils peuvent mettre en place les conditions pour se maintenir dans l’un de nos logements. Les intervenants sont moins épeurants que le locateur», a ajouté François Roberge, le directeur général de l’OMH.

Un modèle à reproduire

Face à ces succès, l’OMH aimerait bien que les réussites obtenues par la MDJ Défi-Ado dans l’arrondissement Desjardins se reproduisent dans les autres arrondissements de la ville. D’ailleurs, deux projets embryonnaires sont en cours dans le centre et l’ouest de Lévis.

«Nous sommes très ouverts à favoriser ce type de service partout sur notre territoire. C’est un modèle que nous encourageons parce qu’il a fait ses preuves», a affirmé M. Roberge. 

Les plus lus

Élan de générosité pour le Grenier

Au cours des derniers jours de 2018, plusieurs entreprises et organismes ont fait preuve d’une grande générosité afin de permettre à des utilisateurs du comptoir alimentaire Le Grenier de passer un meilleur Noël.

Les tricoteuses des Marronniers redonnent à la communauté

Les tricoteuses de la résidence pour retraités les Marronniers de Lévis se rencontrent tous les lundis afin de confectionner différents tricots. Une à deux fois par année, elles vendent leurs créations et offrent les profits à des organismes communautaires lévisiens.

Une bénévole du CALACS reçoit le Prix Mérite Centraide 2018

Le Prix Mérite Centraide 2018 a été décerné, le 11 décembre, à la bénévole Réjeanne Bouchard «pour son engagement courageux et constructif dans sa communauté».

Conférence sur la conduite automobile et les déficits cognitifs

La Société Alzheimer Chaudière-Appalaches invite la population à une conférence ayant pour thème La conduite automobile et les déficits cognitifs. La conférence sera présentée par la Dre Michèle Morin (sur la photo), formatrice et cogestionnaire médicale à la Direction du soutien à l’autonomie des personnes âgées (DSAPA) du CISSS Chaudière-Appalaches.

Bilan positif pour Opération Nez rouge

Dans le cadre de la 35e édition d’Opération Nez rouge, les Maisons des jeunes l’Aigle, la Ruche, l’Azymut et l’Amalgame avaient le mandat pour une troisième année consécutive d’accueillir l’événement à Lévis tout au long du mois de décembre. En participant, les Maisons des jeunes ont récolté 17 564 $ en dons.

Le Dîner des Francs Amis souffle 65 bougies

Un an après avoir ouvert ses portes aux dames, le Dîner des Francs Amis sera présenté pour une 65e fois le 24 janvier prochain au Resto-Pub Ryna de Lévis. Pour souligner ce cap bien spécial, la présidence d’honneur de l’activité au profit de l’Atelier occupationnel Rive-Sud (AORS) sera assurée par trois membres d’une famille impliquée depuis les débuts de l’événement, Roland, Michel et Mathieu Ber...

Le Service d’entraide de Charny s’agrandit

Pour ne laisser personne sur le bord du chemin, le Service d’entraide de Charny œuvre depuis 43 ans afin de soutenir les familles démunies, les personnes âgées et tous ceux qui font face à des difficultés. À la fin du mois, l’organisme ouvrira les portes de ses nouvelles installations, transformées après plus de cinq mois de travaux.

Guignolée record pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis

La neuvième Guignolée du Dr Julien du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a battu un record. L’événement, qui s’est déroulé du 1er décembre 2018 au 15 janvier 2019, a permis de récolter plus de 204 000 $ au profit de l’organisme lévisien.

Support des Optimistes à une famille

Grâce à la Fondation Optimiste des enfants canadiens pour le programme Réconfort, les membres du Club Optimiste de Saint-Nicolas ont récemment remis un chèque de 1 000 $ à la famille de Naomie Fontaine.