André Chabot, responsable de l’épicerie du Grenier, Caroline La Fontaine, Michel Bédard, commis d’épicerie, et Linda Demers, responsable du service à la clientèle de l’organisme, sont encore bien heureux de pouvoir remettre des paniers de Noël.

Grâce à l’appui de généreux partenaires, le comptoir alimentaire Le Grenier peut encore faire cette année une différence pour plusieurs personnes défavorisées à l’approche du temps des Fêtes. Du 6 au 21 décembre, l’organisme lévisien remettra notamment environ 600 paniers de Noël à ces dernières.

D’une valeur moyenne entre 200 $ et 300 $, chacun des paniers de Noël du comptoir alimentaire lévisien permettra à des personnes ou des familles défavorisées d’avoir de la nourriture, autant que des produits alimentaires plus spécifiques à la période des Fêtes (dinde, bûche de Noël, etc.) afin de pouvoir célébrer comme tout le monde ainsi que de simples mais précieux produits d’hygiène.

Si à première vue le tout ne sort pas de l’ordinaire, chacun des paniers fait réellement une différence dans la vie de ceux qui peuvent profiter de ce service du Grenier.

«Avoir un frigo plein, ça permet de réchauffer leur cœur tout en leur permettant de se sentir inclus dans la société. Eux aussi, ils ont droit d’avoir accès à des aliments variés et riches. Pendant le reste de l’année, nous essayons d’avoir une certaine variété à notre épicerie, mais ce n’est pas comme monsieur ou madame Tout-le-monde qui a une large gamme de choix à l’épicerie de son quartier», a expliqué Caroline La Fontaine, directrice de l’organisme lévisien.

Notons que c’est grâce entre autres aux appuis de Davie, d’une équipe du siège social de la SAAQ de Québec, de Steve Leclerc, de l’association des cadres de la Ville de Lévis et de la Fondation Maurice Tanguay que la campagne des paniers de Noël du Grenier a encore pu être tenue.

Un épicier généreux

Encore une fois cette année, le Grenier poursuit son association avec les marchands IGA de l’arrondissement Desjardins afin de pouvoir aider des familles pendant la période des Fêtes.

En effet, une quinzaine de familles, plus particulièrement des familles monoparentales, auront chacune droit à un panier d’épicerie d’une valeur de 200 $ grâce au IGA Marché Landry-Tardif de Saint-David.

Soulignons finalement que dans le cadre de sa campagne de paniers de Noël, le comptoir alimentaire lévisien est à la recherche de personnes qui pourraient assurer le transport des bénéficiaires. S’il peut être facile pour ces derniers d’aller au Grenier en transport en commun, ces personnes font face à un véritable casse-tête lors du retour en raison du grand nombre de denrées données à transporter. Si vous désirez donner un coup de main au Grenier à ce chapitre, vous pouvez joindre son équipe au 418 835-5336.

Les plus lus

Une grande fête des voisins à Saint-Jean-Chrysostome

Profitant de la Fête des voisins, un groupe de plusieurs familles de Saint-Jean-Chrysostome organisent l’activité pour la première fois, le samedi 1er juin, de 14h à 19h, sur la rue du Meunier.

Élan de générosité à Lévis

Chaque année, Leucan organise le Défi têtes rasées, destiné à offrir des services aux enfants atteints de cancer et à leur famille et à investir des fonds dans la recherche clinique. Le dimanche 9 juin prochain, Anouk Trottier, 11 ans, participera au défi afin de faire sa part pour la cause.

La Fête de la famille de Lévis, c'est ce week-end

La Ville de Lévis a invité, le 5 juin, la population à participer à la Fête de la famille de Lévis, qui a lieu de vendredi à dimanche au parc Renaud-Maillette, situé au 1325, rue de Saint-Denis à Saint-Rédempteur.

En attente d’un miracle

Chaque année, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) est la maladie neurologique qui cause le plus de décès au Canada. Puisqu’il n’existe toujours pas à ce jour de traitement efficace pour faire mentir les statistiques, Gervais LeBel et Jean-Pierre Canuel, tous deux atteints de la maladie, participeront à l’événement Marcher pour vaincre la SLA le 15 juin prochain au parc Victoria de Québec, dan...

Lévis aide le Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome

Grâce à un soutien financier de 25 000 $ octroyé par la Ville de Lévis en appui à la réalisation de son projet de construction, le Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome va de l’avant avec les travaux d’agrandissement de ses locaux. Ces derniers lui permettront notamment d’améliorer l’offre de services répondant aux besoins de la population.

La Mosaïque célèbrera ses 10 ans lors de sa fête des voisins

C’est sous la présidence d’honneur de Steve Bussières, président du Groupe Bussières, que le Café la Mosaïque tiendra, le 8 juin prochain, sa traditionnelle activité dans le cadre de la Fête des voisins. Lors de cet événement doté d’une programmation spéciale pour l’occasion, l’entreprise d’économie sociale, qui offre à la communauté lévisienne un lieu d’échange dans le Vieux-Lévis, soulignera ses...

Une Marche de l’espoir qui bat des records

Malgré la pluie qui s’est abattue pendant une partie de l’événement, l’édition lévisienne de la Marche de l’espoir a battu des records. Tenue sous la présidence d’honneur de Sandra Fontaine, directrice générale du Journal de Lévis, l’activité a permis de réunir 225 personnes et de récolter 47 000 $ pour la lutte contre la sclérose en plaques.

Réussite pour le Relais pour la vie de Lévis

Tenue dans la nuit du 1er au 2 juin au Stade Georges-Maranda, la 14e édition du Relais pour la vie de Lévis a été couronnée de succès.

Maison de soins palliatifs du Littoral : Desjardins appuie de nouveau l’organisme

Lors d’une conférence de presse à la Maison de soins palliatifs du Littoral le 11 juin, les dirigeants des caisses Desjardins de la région ont annoncé le renouvellement de leur don à l’organisme basé à Lévis. Les institutions se sont alors engagées à verser 600 000 $ répartis sur 10 ans à la Maison, le plus gros don en intercoopération de l’histoire des caisses de la région.

40 ans d’engagement dans la communauté

C’est le 25 mai que le Service d’entraide de Saint-Romuald a lancé les festivités de son 40e anniversaire lors de portes ouvertes dans ses locaux. 2019 est donc une année bien spéciale pour l’organisme lévisien qui permet à ses artisans de réaliser tout le chemin parcouru et son importance pour le quartier Saint-Romuald.