Les citoyens derrière la Guignolée des chums ont pu remettre leurs dons aux organismes sélectionnés en présence des représentants des organismes ainsi que de la Ville de Lévis. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est le 24 novembre, à la salle des Chevaliers de Colomb de Saint-Romuald, que s’est conclue la deuxième édition de la Guignolée des chums. Déjà un succès l’an dernier, l’initiative lancée par des citoyens de Lévis a pris des dimensions encore plus importantes en 2018.

Rappelons d’emblée que c’est en 2017 que l’événement caritatif qui sort des sentiers battus a été lancé par quelques citoyens, dont Brigitte Isabelle, une résidente de Saint-Étienne-de-Lauzon. 

Trouvant dommage qu’elle ne soit jamais préparée au passage de la guignolée dans son secteur au profit d’un organisme communautaire, cette dernière a alors décidé d’acheter un article par mois pour avoir un ensemble de produits à remettre avant le temps des Fêtes à un organisme de la région.

Elle a ensuite parlé de son idée à des amis et le concept a fait boule de neige. 36 personnes ont finalement donné des denrées non périssables et des produits d’utilité (savon à lessive, papier de toilette, etc.) l’an dernier au Patro de Lévis.

Des chums très généreux

Toujours supportée par l’employeur de Mme Isabelle, Synertek, la Guignolée des chums a poursuivi son élan de générosité cette année. Choisie comme cause humanitaire de l’année par Syneos Health et avec le soutien de plus de 200 personnes, qui ont pu coordonner leurs efforts grâce à la page Facebook de l’initiative où sont notamment publiés les produits à acheter qui sont en rabais, l’initiative a pris de l’ampleur. 

En plus de supporter une nouvelle fois le Patro de Lévis, la Guignolée des chums a également pu offrir des denrées non périssables et des produits d’utilité à Aide alimentaire Lotbinière, au Service d’entraide de Saint-Romuald et au Service d’entraide de Saint-Lambert-de-Lauzon. Chaque organisme a pu repartir chacun avec plus de 850 articles. Au total, ce sont des dons d’une valeur de 14 000 $ que la Guignolée des chums a pu réunir, au grand bonheur de Brigitte Isabelle.

«Je suis super fière de ma gang. Je ne coure pas après personne, on vient cogner à ma porte pour me faire des dons chaque mois. Avant de lancer la Guignolée des chums, je pensais que les organismes communautaires ne venaient en aide qu’à quelques familles. Mais ils remettent chacun environ 150 paniers de Noël et ils viennent en aide à des familles à l’année. C’est terrible. Alors, si on fait une différence, je suis vraiment contente», a partagé Mme Isabelle, surprise de l’ampleur que son idée a prise.

Une générosité qu’a aussi bien appréciée les organismes récipiendaires de l’aide offerte par la Guignolée des chums. «Je me suis fait dire que quand les représentants d’Aide alimentaire Lotbinière ont vu la table des dons que nous leur accordions, ils n’en revenaient pas. Ça dépassait les attentes qu’ils avaient», a souligné Brigitte Isabelle.

Poursuivre les efforts

 Fortes de ces succès, les personnes derrière la Guignolée des chums entendent poursuivre leurs efforts pour faire une différence dans la communauté. L’événement sera ainsi de retour l’an prochain. 

«C’est déjà parti. Aujourd’hui, nous vendons des gilets pour récolter des dons qui nous serviront pour l’édition de l’an prochain. [...] Au départ, je pensais que nous n’allions remettre que six boîtes à un organisme. Mais ce n’est pas compliqué et ça ne paraît pas dans notre budget. Quand on fait l’épicerie, on achète, par exemple, deux cannes en rabais, une pour nous et une pour la Guignolée», a conclu Mme Isabelle.

Les plus lus

Élan de générosité pour le Grenier

Au cours des derniers jours de 2018, plusieurs entreprises et organismes ont fait preuve d’une grande générosité afin de permettre à des utilisateurs du comptoir alimentaire Le Grenier de passer un meilleur Noël.

Les tricoteuses des Marronniers redonnent à la communauté

Les tricoteuses de la résidence pour retraités les Marronniers de Lévis se rencontrent tous les lundis afin de confectionner différents tricots. Une à deux fois par année, elles vendent leurs créations et offrent les profits à des organismes communautaires lévisiens.

Une bénévole du CALACS reçoit le Prix Mérite Centraide 2018

Le Prix Mérite Centraide 2018 a été décerné, le 11 décembre, à la bénévole Réjeanne Bouchard «pour son engagement courageux et constructif dans sa communauté».

Conférence sur la conduite automobile et les déficits cognitifs

La Société Alzheimer Chaudière-Appalaches invite la population à une conférence ayant pour thème La conduite automobile et les déficits cognitifs. La conférence sera présentée par la Dre Michèle Morin (sur la photo), formatrice et cogestionnaire médicale à la Direction du soutien à l’autonomie des personnes âgées (DSAPA) du CISSS Chaudière-Appalaches.

Bilan positif pour Opération Nez rouge

Dans le cadre de la 35e édition d’Opération Nez rouge, les Maisons des jeunes l’Aigle, la Ruche, l’Azymut et l’Amalgame avaient le mandat pour une troisième année consécutive d’accueillir l’événement à Lévis tout au long du mois de décembre. En participant, les Maisons des jeunes ont récolté 17 564 $ en dons.

Le Dîner des Francs Amis souffle 65 bougies

Un an après avoir ouvert ses portes aux dames, le Dîner des Francs Amis sera présenté pour une 65e fois le 24 janvier prochain au Resto-Pub Ryna de Lévis. Pour souligner ce cap bien spécial, la présidence d’honneur de l’activité au profit de l’Atelier occupationnel Rive-Sud (AORS) sera assurée par trois membres d’une famille impliquée depuis les débuts de l’événement, Roland, Michel et Mathieu Ber...

Le Service d’entraide de Charny s’agrandit

Pour ne laisser personne sur le bord du chemin, le Service d’entraide de Charny œuvre depuis 43 ans afin de soutenir les familles démunies, les personnes âgées et tous ceux qui font face à des difficultés. À la fin du mois, l’organisme ouvrira les portes de ses nouvelles installations, transformées après plus de cinq mois de travaux.

Guignolée record pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis

La neuvième Guignolée du Dr Julien du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a battu un record. L’événement, qui s’est déroulé du 1er décembre 2018 au 15 janvier 2019, a permis de récolter plus de 204 000 $ au profit de l’organisme lévisien.

Support des Optimistes à une famille

Grâce à la Fondation Optimiste des enfants canadiens pour le programme Réconfort, les membres du Club Optimiste de Saint-Nicolas ont récemment remis un chèque de 1 000 $ à la famille de Naomie Fontaine.