Les Sœurs de la Charité de Saint-Louis en Amérique, écrit par l’historienne Émilie Guilbeault-Cayer, relate 116 ans d’histoire religieuse. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Paru le 20 novembre dernier, le livre Les Sœurs de la Charité de Saint-Louis en Amérique raconte l’histoire vieille de 116 ans de ces religieuses qui ont marqué l’histoire de l’éducation québécoise. L’auteure du livre, Émilie Guilbeault-Cayer, présentait ses écrits devant une salle comble à la Résidence Saint-Louis-de-France de Lévis, le 2 décembre dernier.

L’écriture de ce livre a une histoire particulière. Ces travaux ont débuté aux débuts des années 2000 quand les sœurs Gemma et Lise ont entamé des recherches afin de rapporter l’histoire des Sœurs de la Charité de Saint-Louis dans un ouvrage. 

Les deux sœurs ont fait appel à Jean Hamelin et Brigitte Caulier, tous deux historiens à l’Université Laval, pour les aider dans leurs recherches. En raison de problèmes de santé, les sœurs ont mis en pause leur projet.

Durant ce temps, M. Hamelin et Sœur Gemma sont décédés. Tout ça pour laisser dix boîtes remplies d’histoire prendre la poussière. 

Lorsque Sœur Alberte Piché a mis la main sur ce projet, dix ans étaient passés depuis le décès de Sœur Gemma. Elle a décidé de le faire revivre. Ainsi elle a communiqué avec Mme Caulier qui l’a référé à ce que Sœur Alberte considère comme étant «sa perle rare», l’historienne et auteure Émilie Guilbeault-Cayer.

L’ouvrage Les Sœurs de la Charité de Saint-Louis en Amérique a donc repris vie en mai 2014 pour enfin se compléter en novembre 2018.

Un travail rigoureux d’une passionnée

Émilie Guilbeault-Cayer s’est attelée à la tâche. Sa méthodologie a été rigoureuse et exigeante. «J’ai fait principalement de la recherche en archives complétée avec des témoignages oraux des sœurs qui avaient vécu des expériences particulières», a expliqué l’auteure. 

Selon elle, ces témoignages et ce travail lui ont permis de se coller à l’histoire des Sœurs de la Charité de Saint-Louis et de développer des liens forts avec ces religieuses. 

Cet ouvrage est un cadeau qu’elle a décidé de faire aux Sœurs. «Le poids des congrégations religieuses dans l’histoire de l’éducation au Québec est extrêmement important. Les communautés religieuses sont vieillissantes et de moins en moins présentes dans les écoles. Il m’apparaissait important qu’on consigne cette information-là dans un ouvrage qui puisse servir pour elles, leur mémoire, et aussi pour la pérennité de cette histoire-là», a-t-elle souligné.

Lancer le fruit de son travail entre les murs de la Résidence Saint-Louis-de-France à Lévis est très porteur pour l’historienne qui a tenu un discours rempli d’émotion. De plus, ce lieu est le plus grand qui accueille encore les Sœurs à ce jour.
Sœur Alberte Piché a affirmé qu’«aujourd’hui, c’est un grand rêve qui se réalise» pour les Sœurs de la Charité de Saint-Louis.

Les plus lus

Élan de générosité pour le Grenier

Au cours des derniers jours de 2018, plusieurs entreprises et organismes ont fait preuve d’une grande générosité afin de permettre à des utilisateurs du comptoir alimentaire Le Grenier de passer un meilleur Noël.

Les tricoteuses des Marronniers redonnent à la communauté

Les tricoteuses de la résidence pour retraités les Marronniers de Lévis se rencontrent tous les lundis afin de confectionner différents tricots. Une à deux fois par année, elles vendent leurs créations et offrent les profits à des organismes communautaires lévisiens.

Une bénévole du CALACS reçoit le Prix Mérite Centraide 2018

Le Prix Mérite Centraide 2018 a été décerné, le 11 décembre, à la bénévole Réjeanne Bouchard «pour son engagement courageux et constructif dans sa communauté».

Conférence sur la conduite automobile et les déficits cognitifs

La Société Alzheimer Chaudière-Appalaches invite la population à une conférence ayant pour thème La conduite automobile et les déficits cognitifs. La conférence sera présentée par la Dre Michèle Morin (sur la photo), formatrice et cogestionnaire médicale à la Direction du soutien à l’autonomie des personnes âgées (DSAPA) du CISSS Chaudière-Appalaches.

Bilan positif pour Opération Nez rouge

Dans le cadre de la 35e édition d’Opération Nez rouge, les Maisons des jeunes l’Aigle, la Ruche, l’Azymut et l’Amalgame avaient le mandat pour une troisième année consécutive d’accueillir l’événement à Lévis tout au long du mois de décembre. En participant, les Maisons des jeunes ont récolté 17 564 $ en dons.

Le Dîner des Francs Amis souffle 65 bougies

Un an après avoir ouvert ses portes aux dames, le Dîner des Francs Amis sera présenté pour une 65e fois le 24 janvier prochain au Resto-Pub Ryna de Lévis. Pour souligner ce cap bien spécial, la présidence d’honneur de l’activité au profit de l’Atelier occupationnel Rive-Sud (AORS) sera assurée par trois membres d’une famille impliquée depuis les débuts de l’événement, Roland, Michel et Mathieu Ber...

Le Service d’entraide de Charny s’agrandit

Pour ne laisser personne sur le bord du chemin, le Service d’entraide de Charny œuvre depuis 43 ans afin de soutenir les familles démunies, les personnes âgées et tous ceux qui font face à des difficultés. À la fin du mois, l’organisme ouvrira les portes de ses nouvelles installations, transformées après plus de cinq mois de travaux.

Guignolée record pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis

La neuvième Guignolée du Dr Julien du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a battu un record. L’événement, qui s’est déroulé du 1er décembre 2018 au 15 janvier 2019, a permis de récolter plus de 204 000 $ au profit de l’organisme lévisien.

Support des Optimistes à une famille

Grâce à la Fondation Optimiste des enfants canadiens pour le programme Réconfort, les membres du Club Optimiste de Saint-Nicolas ont récemment remis un chèque de 1 000 $ à la famille de Naomie Fontaine.