Les militants de l’ADDS ont effectué une visite surprise au bureau de François Paradis, le 9 mai. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Dans le cadre de la 46e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales du Québec, des militants de l’Association de défense des droits sociaux de la Rive-Sud (ADDS) ont effectué, le 9 mai, une visite surprise au bureau du député de Lévis, François Paradis. Avant de se rendre à Québec pour prendre part à une manifestation, le groupe a alors présenté ses demandes, soit l’élargissement du programme de revenu de base et la fin des catégories à l’aide sociale.

L’ADDS estime que les conditions de vie des assistés sociaux s’amélioreraient grandement si ces deux mesures étaient mises en place. Pour illustrer l’importance d’élargir l’accès au programme de revenu de base, Éric Bouchard, un militant de l’ADDS qui profite actuellement de cette initiative provinciale, a témoigné de son expérience.

«Si moi, comme personne seule, j’ai de la difficulté à y arriver, je n’ose même pas imaginer ce que ça doit être pour une famille monoparentale. Je connais des personnes assistées sociales qui ne prennent pas leur médication parce qu’elles n’ont pas les moyens de se la payer. Si le programme de revenu de base était élargi, ça éviterait de telles injustices. L’aide sociale devrait permettre de couvrir au minimum les besoins de base : se loger, se nourrir, se vêtir, les soins personnels, les loisirs, l’entretien ménager, l’ameublement, les communications et le transport», a souligné M. Bouchard.

Quant à la fin des catégories à l’aide sociale, cette solution permettrait également aux prestataires d’aide sociale de «vivre dans la dignité» selon l’ADDS.

«Depuis l’adoption de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale en 2002, le droit à l’aide sociale s’est effrité de plusieurs façons. L’une des plus flagrantes et qui porte le plus atteinte aux droits sociaux et économiques est l’introduction des catégories de prestations basées sur l’aptitude ou non à occuper un emploi. Cette distinction est porteuse de préjugés et fait en sorte que les personnes considérées aptes à l’emploi se retrouvent en situation d’extrême pauvreté, puisqu’elles doivent vivre avec une prestation mensuelle de 669 $ par mois», a ajouté Guy Roy, un autre militant de l’ADDS.

Notons finalement qu’en l’absence de François Paradis à son bureau, le groupe a présenté ses revendications à deux attachées politiques du député de Lévis. Ces dernières ont indiqué aux militants de l’ADDS qu’elles allaient transmettre leur message à celui qui est également président de l’Assemblée nationale.

Les plus lus

Maison de soins palliatifs du Littoral : Desjardins appuie de nouveau l’organisme

Lors d’une conférence de presse à la Maison de soins palliatifs du Littoral le 11 juin, les dirigeants des caisses Desjardins de la région ont annoncé le renouvellement de leur don à l’organisme basé à Lévis. Les institutions se sont alors engagées à verser 600 000 $ répartis sur 10 ans à la Maison, le plus gros don en intercoopération de l’histoire des caisses de la région.

La philanthropie célébrée à Lévis

Plus de 300 participants de la grande région de Québec et de la Chaudière-Appalaches ont célébré la philanthropie lors de la 5e édition du Rendez-vous Québec Philanthrope, organisé par la Fondation Québec Philanthrope, le 4 juin, au Centre de congrès de Lévis.

1,1 M$ de Centraide en aide aux organismes lévisiens

Un montant de 1 106 930 $ sera remis aux 22 organismes communautaires de Lévis associés à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, a annoncé ce dernier lors d’une conférence de presse, le 17 juin. Cette contribution permettra à ces organismes de poursuivre leur action auprès des personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale.

Un dîner pour aider les félins

Nouvel organisme dédié à la protection des chats créé en octobre dernier, Aide aux félins organise son premier événement de financement, un dîner hot-dog, le 6 juillet de 10h à 15h, à la Niche à Luna à Saint-Henri. Les dons permettront de sauver, soigner et stériliser les chats recueillis par le refuge.

La MDJ de Charny fait peau neuve

Depuis plusieurs années, le conseil d’administration de la Maison des jeunes de Charny (MDJ) revendiquait l’aménagement de nouveaux locaux destinés à accueillir les jeunes en plus grand nombre et de façon plus sécuritaire. Avec les rénovations effectuées à l’édifice administratif et communautaire du boulevard du Centre-Hospitalier, la MDJ jouira d’un environnement mieux adapté pour la tenue de ses...

La Traversée de Steven Blaney pour les 12 à 76 ans

Steven Blaney, député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a dévoilé, le 25 juin, les 25 nageuses et nageurs qui prendront part à la septième édition de la Traversée de Steven Blaney, qui se déroulera le 21 juillet prochain au profit de la Fondation Jonction pour Elle. Cette année, les participants seront âgés de 12 et 76 ans.

Un second souffle pour le parc Omer-Roberge

C’est le 20 juin dernier qu’a eu lieu l’inauguration officielle des nouveaux aménagements réalisés dans le parc Omer-Roberge, situé au coin de l’avenue des Églises et du chemin de Charny.

60 000 $ récoltés pour la Fondation Collège de Lévis

Le 20 juin dernier au Club de golf de Lévis, 150 golfeurs ont pris part au 27e tournoi de golf de la Fondation Collège de Lévis. Malgré la pluie, l’édition 2019, tenue sous la coprésidence d’honneur de deux anciens élèves du Collège, Michel Bernier (1972-1979) et son fils Mathieu (2004-2009) de la firme Gravel Bernier Vaillancourt Avocats, a permis de récolter un profit net record de 60 000 $.

Coopérative de services Rive-Sud dit merci

La soirée de reconnaissance de la Coopérative de services Rive-Sud se tenait le 5 juin dernier au Club de golf de Lévis, où une soixantaine d’employés ont été honorés.

50 ans pour la FADOQ Québec Chaudière-Appalaches

Le Réseau FADOQ Québec et de Chaudière-Appalaches, autrefois connu sous le nom de Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ), célèbre ce printemps un demi-siècle d’opérations à représenter les personnes de 50 ans et plus.