Les militants de l’ADDS ont effectué une visite surprise au bureau de François Paradis, le 9 mai. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Dans le cadre de la 46e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales du Québec, des militants de l’Association de défense des droits sociaux de la Rive-Sud (ADDS) ont effectué, le 9 mai, une visite surprise au bureau du député de Lévis, François Paradis. Avant de se rendre à Québec pour prendre part à une manifestation, le groupe a alors présenté ses demandes, soit l’élargissement du programme de revenu de base et la fin des catégories à l’aide sociale.

L’ADDS estime que les conditions de vie des assistés sociaux s’amélioreraient grandement si ces deux mesures étaient mises en place. Pour illustrer l’importance d’élargir l’accès au programme de revenu de base, Éric Bouchard, un militant de l’ADDS qui profite actuellement de cette initiative provinciale, a témoigné de son expérience.

«Si moi, comme personne seule, j’ai de la difficulté à y arriver, je n’ose même pas imaginer ce que ça doit être pour une famille monoparentale. Je connais des personnes assistées sociales qui ne prennent pas leur médication parce qu’elles n’ont pas les moyens de se la payer. Si le programme de revenu de base était élargi, ça éviterait de telles injustices. L’aide sociale devrait permettre de couvrir au minimum les besoins de base : se loger, se nourrir, se vêtir, les soins personnels, les loisirs, l’entretien ménager, l’ameublement, les communications et le transport», a souligné M. Bouchard.

Quant à la fin des catégories à l’aide sociale, cette solution permettrait également aux prestataires d’aide sociale de «vivre dans la dignité» selon l’ADDS.

«Depuis l’adoption de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale en 2002, le droit à l’aide sociale s’est effrité de plusieurs façons. L’une des plus flagrantes et qui porte le plus atteinte aux droits sociaux et économiques est l’introduction des catégories de prestations basées sur l’aptitude ou non à occuper un emploi. Cette distinction est porteuse de préjugés et fait en sorte que les personnes considérées aptes à l’emploi se retrouvent en situation d’extrême pauvreté, puisqu’elles doivent vivre avec une prestation mensuelle de 669 $ par mois», a ajouté Guy Roy, un autre militant de l’ADDS.

Notons finalement qu’en l’absence de François Paradis à son bureau, le groupe a présenté ses revendications à deux attachées politiques du député de Lévis. Ces dernières ont indiqué aux militants de l’ADDS qu’elles allaient transmettre leur message à celui qui est également président de l’Assemblée nationale.

Les plus lus

Investissement marqué pour le Service d’entraide de Charny

La Ville de Lévis a annoncé l’octroi de 90 000 $ dans le cadre de la campagne de financement 2019 du Service d’entraide de Charny, le 18 avril dernier. La Fondation Maurice Tanguay, la Caisse Desjardins de la Chaudière et Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, ont également versé des sommes.

L’ADDS à la défense des chômeurs

L’Association de défense des droits sociaux de la Rive-Sud (ADDS) a lancé son nouveau volet de défense des droits des chômeurs et des chômeuses au Patro de Lévis, le 2 mai dernier.

Traverser la toundra pour sensibiliser

Associé du cabinet d’avocats lévisien Verreau Dufresne Avocats, Alexandre Dufresne relèvera un défi bien particulier à partir du 24 avril alors qu’il effectuera une randonnée de 200 kilomètres en vélo à gros pneus (fatbike) au Nunavik. Un périple qui lui permettra de sensibiliser les gens de la région à une cause qui lui tient à cœur.

Une médecin impliquée pour ses jeunes patients

Le 7 juillet prochain, Dre Isabelle Bouchard (sur la photo), pédiatre et directrice médicale du Camp pour enfants diabétiques de l’Est du Québec (CEDEQ), participera au demi-ironman de Muskoka en Ontario afin d’amasser des sommes au profit du CEDEQ et de l’association régionale Les Diabétiques de Québec.

Portes ouvertes à l’église Sainte-Jeanne-d’Arc

Jeanne d’Arc a été canonisée le 16 mai 1920. Pour commémorer cet événement, une journée portes ouvertes est organisée, le 19 mai, par la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis à l’église Sainte-Jeanne-d’Arc, située près du parc de l’Anse-Tibbits (parc Saint-Laurent) à Lévis.

Une Lévisienne au Défi kayak Desgagnés

La Lévisienne Josyhane Labillois et la résidente de Québec Geneviève Laplante participeront à la 5e édition du Défi kayak Desgagnés qui se déroulera du 15 au 18 août prochain. L’objectif est de parcourir le fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Québec en quatre jours au profit de la fondation Jeunes musiciens du monde.

L’ADDS présente ses revendications

Dans le cadre de la 46e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales du Québec, des militants de l’Association de défense des droits sociaux de la Rive-Sud (ADDS) ont effectué, le 9 mai, une visite surprise au bureau du député de Lévis, François Paradis. Avant de se rendre à Québec pour prendre part à une manifestation, le groupe a alors présenté ses demandes, soit l’élargissement du pro...

Brunch pour Jonction pour Elle

C’est le dimanche 28 avril qu’aura lieu l’édition 2019 du Déjeuner Brunch de la Fondation Jonction pour Elle. L’événement annuel se tiendra de 9h à 13h au Cégep de Lévis-Lauzon.

Reconnaissance pour la contribution de 1 M$ de la Ville à la FHDL

La cour intérieure du Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) de Lévis a été baptisé l’Espace Ville de Lévis, pour une période de 15 ans. Une stèle sera installée pour souligner l’appui financier de la municipalité à la campagne majeure de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL).

Une marche toujours aussi capitale

C’est sous la présidence d’honneur de Sandra Fontaine, directrice générale du Journal de Lévis, que se déroulera à Lévis l’édition Chaudière-Appalaches de la Marche de l’espoir, le 26 mai. L’événement, organisé par la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP), permettra une nouvelle fois de recueillir de précieux sous pour la recherche sur cette maladie...