Christian-Pierre Côté. CRÉDIT : COURTOISIE

Alors que le volume monétaire échangé en 2017 dans le domaine immobilier commercial a été en baisse en Chaudière-Appalaches comparativement à 2016, Lévis est épargnée et son volume monétaire échangé a même été en hausse l’an dernier, selon le Bilan immobilier commercial 2017 de la firme CAPREA.

Dans cette étude réalisée dans les régions de l’est du Québec, Lévis obtient encore de bonnes notes. Comparativement à 2016, le volume monétaire échangé, incluant les ventes immobilières commerciales, industrielles, résidentielles et de terrains, a connu une hausse de 42 % dans la ville en 2017.

Également, selon l’étude, c’est à Lévis que s’est déroulé la vente la plus importante de la région, toutes catégories d’actifs confondues. La transaction de plus de 35 M$, survenue au Carrefour Saint-Romuald, s’est effectuée en novembre 2017. Il s’agit même de la vente la plus importante de l’est du Québec.

«Lévis est très attractive. Ça va bien au niveau résidentiel, la construction ainsi que la demande vont très bien. C’est également le cas au niveau commercial. Le Carrefour Saint-Romuald est complété. On a trouvé de la place pour tout le monde, et même plus encore. Reste qu’il n’y pas beaucoup de disponibilités de terrains. L’activité économique est intéressante et ça crée une pression sur la demande, à laquelle on a de la difficulté à répondre. Au niveau des terrains, il y a une bonne pression», a analysé Christian-Pierre Côté de CAPREA, une firme d’évaluateurs agréés en immobilier.

«Retour à la normale» pour la région

Cette bonne performance à Lévis n’a toutefois pas empêché la Chaudière-Appalaches de connaître une baisse du volume monétaire échangé en 2017. Comparativement à 2016 où cette donnée avait atteint plus de 202 M$, le volume monétaire échangé était de plus de 166 M$ l’an dernier, soit une diminution de 18 %. Mais le tout n’est pas alarmant selon Christian-Pierre Côté.

«En 2016, il y avait eu de très grosses transactions. Château Bellevue avait transigé deux des châteaux qui étaient en Chaudière-Appalaches. Ça faisait augmenter artificiellement le volume des ventes. Ce n’est pas un recul, mais un retour à la normale. 2016 a été une année exceptionnelle à ce niveau», a-t-il expliqué.

En effet, comparativement à 2016, le nombre de transactions a même augmenté de 5 % en 2017 dans la région, passant de 74 à 78. Également, le prix de vente médian est demeuré sensiblement le même.

Soulignons finalement que les plus importantes variations dans la région ont été constatées dans le résidentiel et le commercial, les transactions d’immeubles industriels et de terrains étant demeurées stables entre 2016 et 2017.

Les plus lus

Lévis aura son centre de jeu de laser

Bien établie dans la région de Montréal et à Québec, Laser Game Évolution ouvrira dans les prochains mois un centre de jeu de laser à Lévis. Situé au 38, rue Jacques-Nau, le nouvel établissement ouvrira ses portes en vue de la prochaine relâche scolaire en mars.

Lévis au premier rang pour son indice de vitalité économique

Dans le cadre du bulletin d’analyse de L’indice de vitalité économique sur les territoires 2018 paru le 19 décembre dernier et produit par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), Lévis se classe en tête du palmarès des villes de 100 000 habitants et plus. Son indice de vitalité économique est de 11,44, suivi de près par Terrebonne avec 11,42.

Inspirer des projets d’habitation

C’est sous le thème Innovant et inspirant que se déroulera la quatrième édition du Salon de l’habitation Chaudière-Appalaches (SH-CA), les 18, 19 et 20 janvier prochains au Centre de congrès et d’expositions de Lévis. Encore une fois cette année, les promoteurs derrière l’événement, Guy Lépine et Pierre Harvey, miseront sur la recette gagnante des dernières années pour permettre de répondre aux be...

Nouveaux efforts pour la Davie

Plusieurs intervenants ont mis en place, au cours des derniers jours, de nouvelles initiatives afin d’appuyer les demandes du chantier maritime Davie afin que l’entreprise lévisienne obtienne davantage de contrats fédéraux.

Un projet d’expansion pour Dekhockey Lévis

L’entreprise lévisienne située au 2394, rue de la Rontonde à Charny offre aux sportifs pratiquant le dek hockey cinq surfaces de jeu, dont trois extérieures et deux intérieures. L’entreprise a fait l’achat du terrain voisin et est en discussion avec la Ville de Lévis afin de construire deux nouvelles surfaces extérieures de jeu et un espace de stationnement supplémentaire.

Le résidentiel au ralenti, la rénovation en croissance

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a présenté, à la fin du mois d’octobre, ses prévisions économiques pour 2018-2019. L’organisme a dévoilé dans cette étude les perspectives provinciales et régionales de cette industrie au Québec.

Première pelletée de terre pour Volkswagen Saint-Nicolas

Les copropriétaires, Raymond Ouellet, Pascal Ouellet et Olivier Fleury-Bellavance, ont procédé, le 11 décembre dernier, à la pelletée de terre officielle annonçant la construction de la nouvelle concession Volkswagen Saint-Nicolas.