Le projet d'hôtel dans le secteur de la Traverse a franchi une nouvelle étape. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Une autre étape a été franchie, le 10 septembre, dans le projet de construction d’un établissement hôtelier dans le secteur de la Traverse. En effet, le conseil municipal de Lévis a autorisé la vente du terrain ciblé pour le projet de 4 283 mètres carrés à Pierre Gagné, le promoteur immobilier derrière notamment l’hôtel Four Points By Sheraton (Centre de congrès et d’expositions de Lévis), pour un montant de 450 000 $.

C’est à la suite de l’appel de propositions, lancé par la municipalité en avril dernier, que la résolution approuvant la cession du terrain situé au 6062, rue Saint-Laurent (en face de l’esplanade du quai Paquet), a été adoptée. Après analyse, c’est le projet de Pierre Gagné qui a séduit l’administration Lehouillier à travers «plusieurs propositions sérieuses».

Le projet du promoteur immobilier a été retenu en se basant notamment sur les critères d’originalité du concept immobilier proposé et son intégration dans le milieu environnant, l’expérience dans la réalisation de projets similaires ainsi que le respect de l’échéancier et du cadre réglementaire en vigueur. Le plan déposé respecte également les orientations du Plan particulier d’urbanisme (PPU) du Vieux-Lévis.

«Ce site exceptionnel est probablement l’un des plus convoités de Lévis et cela s’est nettement reflété dans la qualité des projets soumis à la Ville. Nous sommes très heureux de procéder à cette étape importante menant à la création d’un hôtel-boutique prestigieux dans ce secteur qui connaît déjà un dynamisme fulgurant. Nous sommes convaincus que ce complexe hôtelier s’imposera comme un nouvel élément attractif incontournable pour le secteur de la Traverse», s’est réjoui le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Un «hôtel-boutique de prestige»

Selon les conditions prévues au contrat, la construction du complexe devra commencer dans les 18 mois suivants la vente du terrain, une transaction qui se fera en 2019. En marge de la séance du conseil du 10 septembre, le maire a indiqué que le concept architectural final du projet et la bannière hôtelière dont il fera partie devraient donc être dévoilés dans les prochaines semaines.

Rappelons que selon les conditions posées à la vente du terrain, le complexe hôtelier qui sera construit sur le terrain cédé par la municipalité disposera d’un minimum de 80 chambres et suites ainsi que de tous les services inhérents à un «établissement hôtelier de prestige».

De plus, il devra inclure un restaurant panoramique haut de gamme d’une capacité minimale de 75 places assises, d’un ou de plusieurs commerces à vocation touristique au rez-de-chaussée et de suffisamment d’espaces de stationnement pour satisfaire les besoins fonctionnels du complexe hôtelier.


Les plus lus

Projet d’hôtel dans le secteur de la Traverse : la Ville vend le terrain ciblé à Pierre Gagné

Une autre étape a été franchie, le 10 septembre, dans le projet de construction d’un établissement hôtelier dans le secteur de la Traverse. En effet, le conseil municipal de Lévis a autorisé la vente du terrain ciblé pour le projet de 4 283 mètres carrés à Pierre Gagné, le promoteur immobilier derrière notamment l’hôtel Four Points By Sheraton (Centre de congrès et d’expositions de Lévis), pour un...

Une première au Québec pour Le Corsaire

La microbrasserie lévisienne Le Corsaire a récemment acquis les premières cuves à lager au Québec.

Google débarque à Lévis pour parler d’innovation

Trois organisations, Développement PME (DPME), Imago Communication et Gestion BSP, ont uni leurs forces pour organiser un événement dont les têtes d’affiche seront Google et Zoho. L’événement, qui aura pour thème Leader 2028, se tiendra le mardi 30 octobre prochain au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, de 13h à 16h.

Un nouveau quartier à Lévis

En plein essor, un nouveau projet est en développement dans la région de Lévis depuis quelques mois déjà. Situé sur le chemin Harlaka, du côté sud de l’autoroute 20, le chantier a débuté le 23 juillet dernier. Pierre Bonneau, l’un des promoteurs du projet, prévoit accueillir 400 familles dans ce nouveau quartier résidentiel et commercial.

Nouveaux commerces à Pintendre

Une nouvelle station-service-dépanneur ICI Pétro-Canada, du Groupe Paquet et fils, accompagnée d’un restaurant McDonald ont ouvert leurs portes, à 11h, le 19 septembre dernier, à Pintendre. Situés sur la route Kennedy, ces commerces engendreront 48 nouveaux emplois dans la région. Les familles Paquet et Auger se sont rassemblées pour mettre sur pied ces nouveaux services.

Le nouveau complexe du Groupe Garneau a un nom

Valérie et Marie Eve Garneau, directrices du Groupe Garneau thanatologue, ont annoncé, le 21 août, que le nouveau complexe funéraire de l’entreprise lévisienne, présentement en construction en vue d’une livraison en octobre, s’appellera le Complexe Blais, Gilbert & Turgeon.

Employeurs veulent rencontrer chercheurs d’emploi

C’est le 27 septembre prochain qu’une nouvelle édition des Rendez-vous employeurs de l’organisme Trajectoire Emploi aura lieu.

Grève surprise à la SAQ

Les syndiqués de la Société des alcools du Québec (SAQ) ont décidé de faire une grève surprise pendant toute la journée de dimanche à la grandeur du Québec. La majorité des magasins de la société d'État ne rouvriront donc leurs portes que mardi puisqu'un autre journée de «grève et d'actions-surprises» a également été annoncée pour demain.

Le Gribouillis a fêté ses deux ans

Ouvert il y a deux ans, le Gribouillis est un lieu pour les mamans et leurs enfants avant tout, et aussi pour toute la famille, les papas, les grands-parents et ceux qui ont envie de venir. Le café-causerie-créatif avait organisé un 5 à 7, le 11 septembre, à l’occasion de son anniversaire.

Les travailleurs étrangers : une valeur ajoutée, estiment les entreprises de Bellechasse

Le Regroupement des responsables en ressources humaines (RH) de différentes entreprises de la MRC de Bellechasse déplore le ton de la campagne électorale actuelle, particulièrement la façon dont est abordée le dossier main-d'œuvre versus immigration.