Face aux Dragons offre un encadrement formatif aux jeunes de la région intéressés par l’entrepreneuriat.

Le concours entrepreneurial Face aux Dragons Lévis est de retour cette année pour une septième édition. Misant encore une fois sur la recette qui a fait de l’événement un succès, ses organisateurs ont toutefois bonifié le volet expérientiel, un aspect du concours plutôt méconnu du grand public.

«Les gens pensent qu’ils ne vont passer que devant les dragons pour avoir une bourse, comme c’est le cas dans la série télévisée qui inspire le concours, Dans l’œil du dragon. Toutefois, avant leur passage devant le jury, les jeunes entrepreneurs sont formés et ont accès à du coaching pour qu’ils soient plus solides devant les jurés. En plus, ils peuvent vivre des expériences connexes, comme écrire un article sur leur entreprise pour le Journal de Lévis», a d’emblée partagé Véronique Talbot, agente de projets chez Trajectoire-emploi, l’organisme derrière Face aux Dragons Lévis.

Comme nouveautés cette année à ce chapitre, le concours entrepreneurial a conclu un partenariat avec la Banque de développement du Canada (BDC). En collaboration avec un autre partenaire de Face aux Dragons Lévis, Entrepreneuriat-UQAR, l’institution présentera un 5 à 7 sous le thème L’argent et le démarrage d’entreprise, le 21 février au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Également, Futurpreneur Canada fait son arrivée parmi les partenaires du concours. Cette organisation pancanadienne a pour mission d’offrir du financement, du mentorat et des outils de soutien aux jeunes et nouveaux propriétaires d’entreprises de 18 à 39 ans. Dans le cadre du pacte avec Face aux Dragons, un membre de l’équipe de Futurpreneur Canada agira à titre de dragon de l’événement.

D’ailleurs, les organisateurs du concours pourront compter une nouvelle fois sur plusieurs personnes de la région concernées par l’entrepreneuriat, 14 au total, qui agiront à titre de dragons. Dans le cadre de Face aux Dragons Lévis, ces femmes et ces hommes agiront comme mentors pour les participants et comme membres des jurys qui évalueront les dossiers des entreprises. Notons qu’un dragon ne pourra juger la candidature d’une équipe qu’il conseillera à titre de mentor.

Aussi, comme lors des dernières années, les participants pourront suivre plusieurs formations avant leur passage devant les dragons, touchant notamment le modèle d’affaires et le pitch de vente.

Des bourses et de la visibilité

Si des ajouts ont été faits à la formule, la septième édition de Face aux Dragons Lévis mise également sur plusieurs éléments de la recette gagnante des dernières années. Les participants courent la chance de remporter des bourses pour leur projet. En 2018-2019, ce sont plus de 15 000 $ qui seront remis aux entrepreneurs qui se démarqueront.

Pour ce faire, les projets devront séduire les dragons lors du passage devant les jurys, à la mi-mars. Les projets gagnants seront annoncés lors d’un gala tenu le 4 avril, au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald. Enfin, lors de ce mois, les participants pourront vendre leurs produits aux Galeries Chagnon lors d’une foire commerciale.

Notons finalement que la période d’inscription est en cours, et ce, jusqu’au 2 décembre. Les personnes de 35 ans et moins désirant tenter leur chance peuvent s’inscrire dans les catégories Entrepreneuriat étudiant au secondaire ou Entrepreneuriat étudiant postsecondaire, création d’entreprise ou développement d’une entreprise existante au www.faceauxdragons.com/levis/.

Les plus lus

C'est la fin pour Barbacoa

L'entreprise lévisienne Barbacoa a annoncé, le 15 avril, sa fermeture définitive, via son site Internet.

Un jeu d’évasion ouvrira ses portes à Lévis cet été

Après Québec, c’est maintenant au tour de Lévis d’avoir son jeu d’évasion. L’expert en création de jeu d’énigme, l’entreprise Défi-Évasion, proposera trois salles thématiques dès le mois d’août grâce à un investissement de 400 000 $.

Attirer les travailleurs français avec une formule clé en main

La France et le Québec ont toujours ressemblé à deux cousins éloignés qui cherchent à mieux se connaître. Avec la pénurie de main-d’œuvre qui s’étend sur la Belle Province, l’immigration des travailleurs français fait partie des différentes pistes de solutions et l’organisme Objectif Québec! a décidé de miser là-dessus.

Les finalistes des Pléiades sont maintenant connus

Lors d'un cocktail tenu le 27 mars au campus de Lévis de l’UQAR, la Chambre de commerce de Lévis a dévoilé les finalistes du concours Les Pléiades – Prix d’excellence 2019. Le dévoilement s’est tenu en présence des partenaires et finalistes de la 18e édition de l'événement visant à saluer la réussite entrepreneuriale en Chaudière-Appalaches.

L'aventure de Chez Ben est terminée

Selon Le Journal de Québec, le casse-croûte Chez Ben, une institution de Saint-Nicolas, n'ouvrira pas ses portes ce printemps.

Caisse Desjardins de Lévis : 3,1 M$ en ristournes

La croissance a été de nouveau au rendez-vous en 2018. L’année s’est conclue sur une augmentation de 511 membres pour un total de 52 086, une hausse du volume d’affaires de 5,5 %, soit 4,7 G$, et des excédents d’exploitation de 17 M$.

Anne Carrier architecture reçoit un prestigieux prix international

La firme Anne Carrier architecture continue de voir son travail être salué par de prestigieux honneurs. Récemment, l’entreprise lévisienne a obtenu le prix international Architecture MasterPrize 2018, dans la catégorie Recreational Architecture, pour son travail dans le projet du Centre de services Le Bonnallie.

Quand le Tremplin et la CCL s’allient pour la main-d’œuvre

Le centre pour personnes immigrantes le Tremplin de Lévis et la Chambre de commerce de Lévis (CCL) se sont unis pour organiser la première Journée de l’emploi à Lévis pour les personnes immigrantes, le 28 mars dernier. Près d’une trentaine de nouveaux arrivants en sol lévisien ont eu l’opportunité de visiter des entreprises de la région et de discuter avec ces différents employeurs qui sont active...

Manque flagrant de ressources dans les résidences

À la suite d’une enquête menée par l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les résultats ont démontré que plus de 2 500 postes sont à combler dans le secteur des ressources intermédiaires d’hébergement. Marco Parent, directeur général de l’entreprise Gestion Par-Audet inc., a fait le même constat.

Dans les coulisses de Face aux Dragons

Encore une fois cette année, Le Journal de Lévis, en collaboration avec Face aux Dragons, vous propose une nouvelle incursion dans les coulisses du concours entrepreneurial lévisien.