CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a présenté, à la fin du mois d’octobre, ses prévisions économiques pour 2018-2019. L’organisme a dévoilé dans cette étude les perspectives provinciales et régionales de cette industrie au Québec.

Les prévisions économiques pour 2018-2019 ont été réalisées dans les 16 régions de l’APCHQ, dont le découpage se base sur le territoire des associations régionales de l’association et qui sont donc différentes des régions administratives du Québec. Ainsi, Lévis se trouve pour l’APCHQ dans la région de Québec.

Les perspectives économiques de la région sont aussi favorables que celles de la province. Le nombre de mises en chantier dans la région devrait s’élever à 6 705 en 2018, une diminution de 13 %. En 2019, les mises en chantier devraient demeurer relativement stables à 6 700. Alors que la part de la construction résidentielle de la région APCHQ Québec représentait près de 16 % du total provincial en 2017, celle de la région devrait diminuer à   14 % en 2018 et augmenter à 15 % en 2019.

Dans la région de Québec, l’année 2018 est marquée par un ralentissement par rapport à l’année précédente. Mais 2017 avait été une année record avec 7 720 logements mis en chantier. Le niveau anticipé de 6 705 logements prévus en 2018 constituerait plutôt un retour au niveau des années 2013 à 2016. 

«Ce n’est pas nécessairement un effondrement. On revient à une tendance qui était attendue. Alors que pour l’ensemble du Québec, on s’attend à une croissance en 2018. Dans la région APCHQ Québec, on s’attend plutôt à un ajustement, un retour à la baisse, qui correspond plus à la moyenne historique, après l’année exceptionnelle 2017. Et pour 2019, contrairement à l’ensemble du Québec où on s’attend à une diminution, ça sera stable dans la région de Québec», explique Georges Lambert, directeur du service économique de l’APCHQ.

Lévis et Québec, deux vitesses 

«En 2015 à Québec, il y a eu 3 643 mises en chantier, en 2016 ça a diminué de 24 % pour s’établir à 2 755,  pour remonter de 26 % en 2017 avec 3 464 mises en chantier. Lévis, c’est une trajectoire totalement différente. En 2015, on a eu 804 mises en chantier, en 2016 la hausse était de 60 % avec 1 288 mises en chantier et en 2017, une autre excellente année avec 1 902 mises en chantier, soit une hausse de 47 %», compare-t-il. 

Toutefois, on ne dénombre que 641 mises en chantier pour les trois premiers trimestres de l’année 2018 à Lévis, soit un ralentissement de 51 % comparativement à la même période de l’année précédente. Un ralentissement de l’activité qui s’observe dans tous les segments du marché. 

«C’est une question d’absorption du marché, question de s’adapter à la demande et aux besoins. On verra dans les semaines à venir le rapport sur le marché locatif publié par la SCHL. L’un des indicateurs importants pour les mises en chantier, c’est à quel point les logements se louent et s’achètent. Là, on constate que le marché locatif est aussi au ralenti», analyse Georges Lambert. 

La rénovation se porte bien 

Si la construction est la partie visible des activités du secteur, la rénovation n’en reste pas moins un marché important, plus que la construction résidentielle même, fait remarquer l’analyste.

Pour la première moitié de l’année 2018, 1 144 permis de rénovation ont été accordés à Lévis, soit une hausse de 41 %, pour une valeur de 39,8 M$. Les résultats des six premiers mois dépassent ainsi les chiffres pour la totalité de l’année 2017. 

Les plus lus

Pénurie de main-d'oeuvre dans l'industrie du camionnage : un modèle original de rémunération pour retenir et attirer

Depuis le 3 février, les camionneurs du Groupe Transrapide sont rémunérés selon un modèle original en Chaudière-Appalaches, le taux horaire unique pour toutes les heures de travail (service et conduite). Par cette façon de faire, l’entreprise lévisienne spécialisée en transport routier interfrontalier veut notamment améliorer sa rétention du personnel et son attractivité dans le contexte de pénuri...

Une nouvelle adresse santé à Saint-Romuald

C’est le 24 janvier que Freshii a officiellement ouvert ses portes au 1191, rue de Courchevel à Saint-Romuald (Le Méribel).

De nouveaux investissements dans la région pour Logisco

Le groupe immobilier Logisco a a annoncé, le 23 janvier, une série d'investissements totalisant 45 M$ à Québec et Lévis. Un des nouveaux projets du promoteur lévisien sortira de terre à Saint-Romuald.

Un intérêt d'Uber qui soulève le mécontentement

Les chauffeurs de taxi de Lévis ne voient pas d’un bon œil le regain d’intérêt d’Uber Canada pour le marché lévisien.

Uber lorgne toujours le marché lévisien

Lors des derniers jours, Uber Canada a lancé une nouvelle offensive afin que son service d’application mobile mettant en contact des utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport soit disponible partout au Québec, dont à Lévis. Présentement, l’accès est limité aux personnes étant à Québec Montréal et Gatineau, dans le cadre du projet-pilote autorisé par le gouvernement prov...

Davie - Lettre ouverte de la CSN

Dans une lettre ouverte que vous pouvez lire ci-dessous, Ann Gingras, la présidente du conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, le syndicat qui représente la majorité des travailleurs de la Davie, exige plus de transparence d'Ottawa dans le dossier des navires ravitailleurs pour la Marine royale canadienne, comme l'entreprise lévisienne l'a fait hier.

De nouveaux projets pour favoriser l’intégration des immigrants

Grâce à l’obtention d’aides financières du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI), le Tremplin, centre pour personnes immigrantes et leurs familles a pu mettre en place de nouveaux projets pour favoriser l’intégration des immigrants. Ces derniers donneront notamment des outils aux entreprises de la région qui se tournent de plus en plus vers les travailleurs étrangers...

Première pelletée de terre pour Volkswagen Saint-Nicolas

Les copropriétaires, Raymond Ouellet, Pascal Ouellet et Olivier Fleury-Bellavance, ont procédé, le 11 décembre dernier, à la pelletée de terre officielle annonçant la construction de la nouvelle concession Volkswagen Saint-Nicolas.

Navire ravitailleur temporaire : Davie demande une analyse indépendante

Par voie de communiqué, Chantier Davie a demandé, le 28 janvier, au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, de commander une analyse indépendante pour déterminer si la Marine royale canadienne a réellement besoin d'un deuxième navire ravitailleur.

Mobilité et main-d’œuvre préoccupent élus et dirigeants économiques

C’est le 22 janvier que la Chambre de commerce de Lévis (CCL) présentait son traditionnel dîner-conférence portant sur les enjeux à surveiller dans la région au cours des prochains mois. Tenu sous le thème #noussommeschaudiereappalaches, l’événement a principalement permis à des députés, des maires et des dirigeants économiques de la région de partager leur désir de se voir réaliser un troisième l...