Davie réclame à Ottawa une analyse indépendante afin de déterminer si la Marine royale canadienne a besoin d'un deuxième navire ravitailleur temporaire, comme l'Astérix livré par l'entreprise lévisienne. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, Chantier Davie a demandé, le 28 janvier, au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, de commander une analyse indépendante pour déterminer si la Marine royale canadienne a réellement besoin d'un deuxième navire ravitailleur.

Rappelons que depuis des mois, Chantier Davie réclame qu'Ottawa lui accorde un contrat pour convertir un deuxième navire déjà existant en un navire ravitailleur temporaire pour la Marine royale canadienne, l'Obélix. L'entreprise lévisienne et Federal Fleet Services ont livré «au prix et dans les délais prévus» à la Marine royale canadienne un premier navire de ce genre, l'Astérix, en 2017.

L'obtention d'un tel contrat permettrait à Davie de rappeler plusieurs centaines de travailleurs mis à pied au cours des derniers mois. Actuellement, moins de 200 travailleurs oeuvrent sur le chantier alors que plus de 1 000 personnes travaillaient pour l'entreprise lorsque l'Astérix y était converti en navire ravitailleur temporaire.

En se basant sur des rapports des comités permanents de la défense du Sénat et de la Chambre des communes de 2017 ainsi qu'un document du ministère de la Défense de 2018, Chantier Davie argue que la Marine royale canadienne a besoin d'un deuxième navire ravitailleur temporaire pour satisfaire à ses exigences opérationnelles d'ici à que les ravitailleurs commandés à Seaspan (chantier de Vancouver) dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale atteignent leur capacité opérationnelle en 2025.

Toutefois, lors d'un passage à Québec le 25 janvier, Justin Trudeau a déclaré que les Forces armées canadiennes avaient effectué une évaluation et conclu qu'un deuxième navire ravitailleur temporaire tel que proposé par Davie n'était pas nécessaire.

Avoir des faits et des preuves

 Si Davie a tenu à remercier le premier ministre «pour son soutien continu» envers ses travailleurs et son «engagement à prendre des décisions reposant sur des faits et des preuves», l'entreprise lévisienne estime qu'une analyse indépendante permettrait toutefois d'en avoir le coeur net.

Pour justifier sa demande, Davie a notamment souligné que le vice-chef d'état-major de la défense par intérim avait déclaré devant un comité parlementaire en mai 2018 que la possibilité d'ajouter un deuxième navire ravitailleur intérimaire ou même de valider une telle décision n'avait «jamais été examinée».

«Nous demandons que le premier ministre mandate une tierce partie pour réaliser une analyse indépendante du taux d'utilisation du navire ravitailleur existant, l'Astérix, ainsi que de la date exacte de l'atteinte de la capacité opérationnelle totale des navires de soutien interarmées qui doivent être livrés par le chantier de Vancouver. Cette analyse devrait être réalisée dans un délai accéléré (30 jours) afin que nous puissions procurer aux hommes et femmes de la Marine royale canadienne des équipements dont ils ont besoin pour exécuter le travail requis par le gouvernement tant au Canada qu'à l'étranger», a conclu l'entreprise dans son communiqué de presse.

Les plus lus

Un steakhouse à Saint-Romuald

Par voie de communiqué, le Groupe D Resto a annoncé, le 18 juin, l’ouverture au début de 2020 d’une quatrième succursale d'Entre-Côte Riverin, un steakhouse apportez votre vin, au Carrefour Saint-Romuald.

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Les entrepreneurs d’ici récompensés aux Pléiades

La 18e édition du concours Les Pléiades – Prix d’excellence a rassemblé près de 760 acteurs de divers milieux socio-économiques de la grande région de la Chaudière-Appalaches, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 23 mai dernier. L’événement avait pour but de souligner les succès entrepreneuriaux des entreprises de la région.

Début des travaux pour les condos Le Reuleaux

La première pelletée de terre pour l’édifice de condominiums de prestige Le Reuleaux, un projet de 20 M$, a eu lieu, le 7 juin, dans le quartier Lévis pour inaugurer le début des travaux de construction.

Le prix Excell-Service Jean Coutu 2019 est remis à une pharmacie de Lévis

Marie-Claude Raymond, pharmacienne propriétaire affiliée à Jean Coutu, s’est distinguée lors de l’assemblée annuelle des pharmaciens propriétaires Jean Coutu, alors qu’on lui a remis le trophée Excell-Service.

Dans l'oeil du dragon : un passage payant pour une entreprise lévisienne

La participation de Trucker’s Barre à Dans l’œil du dragon le 5 juin a été couronnée de succès. En effet, l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lauzon a séduit l’un des dragons de l’émission télévisée de Radio-Canada visant à encourager l’entrepreneuriat au Québec.

Lettre ouverte de la CSN sur la Davie - Les libéraux doivent procéder rapidement

Voici une lettre ouverte de la présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, portant sur la situation actuelle à la Davie.

Phase Sécur veut sécuriser les aînés

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Creaform dévoile deux nouveaux produits

C’est au Manège militaire de Québec que l’entreprise lévisienne Creaform a présenté, le 24 avril dernier, deux nouveaux produits à sa force de vente mondiale.