CRÉDIT : ANDRÉ BOUTIN - BEAUCE MÉDIA

Pour pallier l’actuelle pénurie de main-d’œuvre dans la région, Chaudière-Appalaches Économique (CAÉ), la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) et Québec International unissent leurs forces pour créer une passerelle permanente de recrutement à l’international, principalement en France.

Par André Boutin – Collaboration spéciale Beauce Média

Le projet constitue une vaste mobilisation des acteurs en développement économique de la région. Pour leur présence en France, ils misent sur l’expertise de la Firme Temporis qui est en place dans 150 villes et qui se qualifie de «leader français en recrutement de personnel».

Par le biais de leur site Internet, dont une section est consacrée au Québec, il sera dorénavant possible de découvrir tous les emplois disponibles en Chaudière-Appalaches. De plus, ces offres se répercuteront dans plusieurs autres sites de recherche français. 

Temporis servira d’intermédiaire entre les employeurs de la Chaudière-Appalaches et les candidats potentiels.

«La passerelle, en plus de soutenir les entreprises dans leurs démarches de recrutement de main-d’œuvre, favorisera l’occupation du territoire et la vitalité de nos milieux. Nous accueillerons avec empressement les travailleurs et leurs familles qui feront le choix de s’établir en Chaudière-Appalaches», a indiqué Gaétan Vachon, président de la TREMCA. Cette instance a investi près de 600 000 $ pour la réalisation de ce projet.

«Cette annonce est très significative pour les entreprises de la Chaudière-Appalaches qui auront dorénavant accès à une ressource et un réseau, en continu pour appuyer leurs démarches de recrutement à l’international» a ajouté Philippe Mailloux, président de Chaudière-Appalaches Économique.

Pour Clara Sabourin, de l’entreprise Frontmatec de Saint-Anselme, ce service permettra plus de souplesse pour les responsables des ressources humaines. Frontmatec a vu son chiffre d’affaires bondir de 25 M$ à 85 M$ en quelques années, avec des besoins criants en matière de main-d’œuvre. 

«Lors de mission de recrutement en France, on peut recevoir jusqu’à 1 000 CV par poste offert», a-t-elle indiqué. Et comme les dossiers d’immigration peuvent prendre du temps, avec beaucoup de paperasse à remplir et de règles à suivre, elle se réjouit de la présence d’un intermédiaire qui peut assumer une partie de la charge de recrutement. 

Sur la photo : Éric Gerbier, Firme Classe Affaires, Marlène Bisson, Développement économique Nouvelle-Beauce, Gaétan Vachon, président de la TREMCA, Clara Sabourin, Frontmatec, Marie-Josée Chouinard, Québec International, et Valérie Hardouin, Firme Temporis.

Les plus lus

Une microdistillerie à Lévis

La vague des microdistilleries qui frappe le Québec depuis quelques mois touche également Lévis. La Distillerie des Appalaches a lancé ses opérations dans le parc industriel de Lauzon.

District.Mao sur le devant de la scène

Aux côtés de la danseuse, une femme d’affaires a grandi. Un jour, la passion de Marie-Odile Haince-LeBel a croisé la voie de l’entrepreneuriat. Ce qui était un projet d’école est devenu un studio de danse urbaine de renommée internationale. À l’aube de ses 15 ans, District.Mao possède un palmarès digne des plus grands champions.

Rinfret investit 12 M$ dans une nouvelle concession

D’ici la fin du mois de décembre prochain, le concessionnaire Rinfret Volkswagen déménagera du boulevard Guillaume-Couture à la rue des Moissons, dans un bâtiment flambant neuf présentement en construction, d’une surface totale de 52 000 pieds carrés.

Feu vert de Santé Canada pour l’usine de cannabis à Pintendre

Selon ce que rapporte Radio-Canada, l’entreprise Exflora a reçu l’approbation de Santé Canada pour son projet d’usine de cannabis dans le parc industriel de Pintendre.

Le Bunker de la science devant les dragons

L’entreprise lévisienne le Bunker de la science, qui offre des immersions scientifiques à ses clients depuis juillet 2017, a été de passage à la populaire émission télé Dans l’œil du dragon sur les ondes de Radio-Canada, le 1er mai dernier.

Maraudage industriel : Lévis s’excuse

La Ville de Lévis a transmis, le 8 avril dernier, une correspondance aux MRC de Chaudière-Appalaches, excluant celle de Lotbinière, s’excusant d’être intervenue auprès d’entreprises de la région pour les inviter à s’installer sur son territoire.

Les entrepreneurs d’ici récompensés aux Pléiades

La 18e édition du concours Les Pléiades – Prix d’excellence a rassemblé près de 760 acteurs de divers milieux socio-économiques de la grande région de la Chaudière-Appalaches, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 23 mai dernier. L’événement avait pour but de souligner les succès entrepreneuriaux des entreprises de la région.

Secteur de la Traverse : des commerçants bien aux faits de la situation

À la suite de l’annonce par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, du futur déploiement de la stratégie commerciale du secteur de la Traverse, des commerçants ont fait le point sur la situation du quartier qui a vu deux entreprises, le restaurant Barbacoa et la franchise Tim Hortons, fermer leurs portes dans les dernières semaines.

OSEntreprendre récompense les entrepreneurs de la région

Lors du gala régional, vingt prix ont été décernés aux lauréats, dont cinq de Lévis, qui se sont démarqués par la qualité de leur projet, leur sens de l’innovation et leur créativité. Des bourses totalisant près de 18 000 $ ont été remises aux élèves, étudiants et nouveaux entrepreneurs.

Hippo-Action prend de l’expansion

Bien établie depuis quelques années à Saint-Nicolas, la Clinique de réadaptation Hippo-Action étendra bientôt ses activités sur la Rive-Sud. Grâce à un investissement de 750 000 $, l’entreprise ouvrira, d’ici la fin de l’été, un deuxième point de service à Lévis, plus précisément dans l’arrondissement Desjardins.