Les ressources intermédiaires de la région n’échappent pas à la pénurie de main-d’œuvre. CRÉDIT : BIGSTOCK

À la suite d’une enquête menée par l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les résultats ont démontré que plus de 2 500 postes sont à combler dans le secteur des ressources intermédiaires d’hébergement. Marco Parent, directeur général de l’entreprise Gestion Par-Audet inc., a fait le même constat.

Directeur de deux résidences d’hébergement pour personnes âgées, à Saint-Lambert-de-Lauzon et à Saint-Isidore, M. Parent est à la recherche d’une infirmière auxiliaire depuis déjà plusieurs mois. Selon l’enquête de l’ARIHQ menée auprès du tiers des gestionnaires de ressources intermédiaires d’hébergement de la province, il n’est pas seul.

En Chaudière-Appalaches, l’étude constate qu’il manque plus de 65 préposés aux bénéficiaires dans les différentes ressources intermédiaires de la région, c’est-à-dire une moyenne de deux préposés par résidence. Pour le directeur général de Gestion Par-Audet inc., il manque non seulement de préposés aux bénéficiaires, mais aussi d’infirmières, de cuisiniers, de techniciens en éducation spécialisée et plusieurs autres ressources sur tout le territoire.

Une nouvelle façon de recruter

 Malgré toutes les propositions afin de régler les problèmes de la pénurie de main-d’œuvre, M. Parent constate qu’il y a eu un changement dans les relations entre les employeurs et les employés potentiels.

«On est obligé de changer nos façons de recruter. Avant, on affichait un poste sur les différentes plateformes. Maintenant, c’est différent. Il faut faire preuve d’imagination. Je dois me déplacer pour trouver des gens. J’ai recruté quelqu’un en assistant à une formation pour les gens au chômage chez Emploi-Québec. Les gens n’envoient plus de CV. Ce n’est plus l’employé qui se présente pour un emploi, c’est l’employeur qui se présente pour recruter», partage-t-il.

C’est depuis 2010 que Marco Parent est en poste. Déjà, il voyait venir cette problématique, c’est pourquoi il a mis en place de nouvelles procédures pour garder ses précieux employés.

«Déjà quand je suis entrée en poste, je me suis demandé comment je pouvais améliorer mes processus de travail pour rendre attrayant l’emploi et attirer de nouveaux employés. On a adapté les horaires, ce n’est pas commun chez nous des horaires atypiques. On tente d’aller chercher une stabilité pour nos employés et offrir des salaires concurrentiels», ajoute-t-il.

L’étude menée par l’ARIHQ démontre que 83 % des gestionnaires de ressources intermédiaires souffrent de la pénurie de main-d’œuvre. 

Embaucher à l’étranger?

 Bien qu’une piste de solution est l’embauche de travailleurs étrangers, M. Parent est passé par ce processus et n’est pas convaincu que la grosseur des entreprises de son milieu s’y prête. Celui-ci a tenté sa chance en 2016, sans succès.

«J’ai tenté de recruter à l’international, mais le processus est beaucoup trop long, on parle d’une année de processus. J’ai même été refusé dû au fait que ma profession ne justifiait pas de sortir quelqu’un de l’international. C’est un processus assez lourd pour nous», affirme-t-il.

Selon l’ARIHQ, quatre pistes de solution sont ressorties afin de régler la problématique.

L’Association aimerait faciliter la formation et l’insertion en emploi des personnes exclues du marché du travail, offrir une meilleure visibilité au réseau des ressources intermédiaires ainsi qu’intégrer des innovations stratégiques dans leur milieu afin que les préposés puissent se concentrer sur les soins apporter aux résidents plutôt que des tâches connexes.

De plus, on propose de faciliter et structurer l’embauche saisonnière de travailleurs étrangers.

Les plus lus

Un steakhouse à Saint-Romuald

Par voie de communiqué, le Groupe D Resto a annoncé, le 18 juin, l’ouverture au début de 2020 d’une quatrième succursale d'Entre-Côte Riverin, un steakhouse apportez votre vin, au Carrefour Saint-Romuald.

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Les entrepreneurs d’ici récompensés aux Pléiades

La 18e édition du concours Les Pléiades – Prix d’excellence a rassemblé près de 760 acteurs de divers milieux socio-économiques de la grande région de la Chaudière-Appalaches, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 23 mai dernier. L’événement avait pour but de souligner les succès entrepreneuriaux des entreprises de la région.

Début des travaux pour les condos Le Reuleaux

La première pelletée de terre pour l’édifice de condominiums de prestige Le Reuleaux, un projet de 20 M$, a eu lieu, le 7 juin, dans le quartier Lévis pour inaugurer le début des travaux de construction.

Le prix Excell-Service Jean Coutu 2019 est remis à une pharmacie de Lévis

Marie-Claude Raymond, pharmacienne propriétaire affiliée à Jean Coutu, s’est distinguée lors de l’assemblée annuelle des pharmaciens propriétaires Jean Coutu, alors qu’on lui a remis le trophée Excell-Service.

Dans l'oeil du dragon : un passage payant pour une entreprise lévisienne

La participation de Trucker’s Barre à Dans l’œil du dragon le 5 juin a été couronnée de succès. En effet, l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lauzon a séduit l’un des dragons de l’émission télévisée de Radio-Canada visant à encourager l’entrepreneuriat au Québec.

Lettre ouverte de la CSN sur la Davie - Les libéraux doivent procéder rapidement

Voici une lettre ouverte de la présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, portant sur la situation actuelle à la Davie.

Phase Sécur veut sécuriser les aînés

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Creaform dévoile deux nouveaux produits

C’est au Manège militaire de Québec que l’entreprise lévisienne Creaform a présenté, le 24 avril dernier, deux nouveaux produits à sa force de vente mondiale.