Les ressources intermédiaires de la région n’échappent pas à la pénurie de main-d’œuvre. CRÉDIT : BIGSTOCK

À la suite d’une enquête menée par l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les résultats ont démontré que plus de 2 500 postes sont à combler dans le secteur des ressources intermédiaires d’hébergement. Marco Parent, directeur général de l’entreprise Gestion Par-Audet inc., a fait le même constat.

Directeur de deux résidences d’hébergement pour personnes âgées, à Saint-Lambert-de-Lauzon et à Saint-Isidore, M. Parent est à la recherche d’une infirmière auxiliaire depuis déjà plusieurs mois. Selon l’enquête de l’ARIHQ menée auprès du tiers des gestionnaires de ressources intermédiaires d’hébergement de la province, il n’est pas seul.

En Chaudière-Appalaches, l’étude constate qu’il manque plus de 65 préposés aux bénéficiaires dans les différentes ressources intermédiaires de la région, c’est-à-dire une moyenne de deux préposés par résidence. Pour le directeur général de Gestion Par-Audet inc., il manque non seulement de préposés aux bénéficiaires, mais aussi d’infirmières, de cuisiniers, de techniciens en éducation spécialisée et plusieurs autres ressources sur tout le territoire.

Une nouvelle façon de recruter

 Malgré toutes les propositions afin de régler les problèmes de la pénurie de main-d’œuvre, M. Parent constate qu’il y a eu un changement dans les relations entre les employeurs et les employés potentiels.

«On est obligé de changer nos façons de recruter. Avant, on affichait un poste sur les différentes plateformes. Maintenant, c’est différent. Il faut faire preuve d’imagination. Je dois me déplacer pour trouver des gens. J’ai recruté quelqu’un en assistant à une formation pour les gens au chômage chez Emploi-Québec. Les gens n’envoient plus de CV. Ce n’est plus l’employé qui se présente pour un emploi, c’est l’employeur qui se présente pour recruter», partage-t-il.

C’est depuis 2010 que Marco Parent est en poste. Déjà, il voyait venir cette problématique, c’est pourquoi il a mis en place de nouvelles procédures pour garder ses précieux employés.

«Déjà quand je suis entrée en poste, je me suis demandé comment je pouvais améliorer mes processus de travail pour rendre attrayant l’emploi et attirer de nouveaux employés. On a adapté les horaires, ce n’est pas commun chez nous des horaires atypiques. On tente d’aller chercher une stabilité pour nos employés et offrir des salaires concurrentiels», ajoute-t-il.

L’étude menée par l’ARIHQ démontre que 83 % des gestionnaires de ressources intermédiaires souffrent de la pénurie de main-d’œuvre. 

Embaucher à l’étranger?

 Bien qu’une piste de solution est l’embauche de travailleurs étrangers, M. Parent est passé par ce processus et n’est pas convaincu que la grosseur des entreprises de son milieu s’y prête. Celui-ci a tenté sa chance en 2016, sans succès.

«J’ai tenté de recruter à l’international, mais le processus est beaucoup trop long, on parle d’une année de processus. J’ai même été refusé dû au fait que ma profession ne justifiait pas de sortir quelqu’un de l’international. C’est un processus assez lourd pour nous», affirme-t-il.

Selon l’ARIHQ, quatre pistes de solution sont ressorties afin de régler la problématique.

L’Association aimerait faciliter la formation et l’insertion en emploi des personnes exclues du marché du travail, offrir une meilleure visibilité au réseau des ressources intermédiaires ainsi qu’intégrer des innovations stratégiques dans leur milieu afin que les préposés puissent se concentrer sur les soins apporter aux résidents plutôt que des tâches connexes.

De plus, on propose de faciliter et structurer l’embauche saisonnière de travailleurs étrangers.

Les plus lus

C'est la fin pour Barbacoa

L'entreprise lévisienne Barbacoa a annoncé, le 15 avril, sa fermeture définitive, via son site Internet.

Un jeu d’évasion ouvrira ses portes à Lévis cet été

Après Québec, c’est maintenant au tour de Lévis d’avoir son jeu d’évasion. L’expert en création de jeu d’énigme, l’entreprise Défi-Évasion, proposera trois salles thématiques dès le mois d’août grâce à un investissement de 400 000 $.

Attirer les travailleurs français avec une formule clé en main

La France et le Québec ont toujours ressemblé à deux cousins éloignés qui cherchent à mieux se connaître. Avec la pénurie de main-d’œuvre qui s’étend sur la Belle Province, l’immigration des travailleurs français fait partie des différentes pistes de solutions et l’organisme Objectif Québec! a décidé de miser là-dessus.

Les finalistes des Pléiades sont maintenant connus

Lors d'un cocktail tenu le 27 mars au campus de Lévis de l’UQAR, la Chambre de commerce de Lévis a dévoilé les finalistes du concours Les Pléiades – Prix d’excellence 2019. Le dévoilement s’est tenu en présence des partenaires et finalistes de la 18e édition de l'événement visant à saluer la réussite entrepreneuriale en Chaudière-Appalaches.

L'aventure de Chez Ben est terminée

Selon Le Journal de Québec, le casse-croûte Chez Ben, une institution de Saint-Nicolas, n'ouvrira pas ses portes ce printemps.

Caisse Desjardins de Lévis : 3,1 M$ en ristournes

La croissance a été de nouveau au rendez-vous en 2018. L’année s’est conclue sur une augmentation de 511 membres pour un total de 52 086, une hausse du volume d’affaires de 5,5 %, soit 4,7 G$, et des excédents d’exploitation de 17 M$.

Anne Carrier architecture reçoit un prestigieux prix international

La firme Anne Carrier architecture continue de voir son travail être salué par de prestigieux honneurs. Récemment, l’entreprise lévisienne a obtenu le prix international Architecture MasterPrize 2018, dans la catégorie Recreational Architecture, pour son travail dans le projet du Centre de services Le Bonnallie.

Quand le Tremplin et la CCL s’allient pour la main-d’œuvre

Le centre pour personnes immigrantes le Tremplin de Lévis et la Chambre de commerce de Lévis (CCL) se sont unis pour organiser la première Journée de l’emploi à Lévis pour les personnes immigrantes, le 28 mars dernier. Près d’une trentaine de nouveaux arrivants en sol lévisien ont eu l’opportunité de visiter des entreprises de la région et de discuter avec ces différents employeurs qui sont active...

Manque flagrant de ressources dans les résidences

À la suite d’une enquête menée par l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les résultats ont démontré que plus de 2 500 postes sont à combler dans le secteur des ressources intermédiaires d’hébergement. Marco Parent, directeur général de l’entreprise Gestion Par-Audet inc., a fait le même constat.

Dans les coulisses de Face aux Dragons

Encore une fois cette année, Le Journal de Lévis, en collaboration avec Face aux Dragons, vous propose une nouvelle incursion dans les coulisses du concours entrepreneurial lévisien.