Louis-Marie Bissonnette et Martin Sévigny sont bien heureux des résultats de la première année financière de la Caisse de la Chaudière. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Issue du regroupement de la Caisse des Rivières Chaudière et Etchemin ainsi que de la Caisse de la Chaudière qui est en vigueur depuis le 1er janvier 2018, la nouvelle Caisse Desjardins de la Chaudière a connu une première année financière couronnée de succès.

«Nous sommes très contents de l’année que nous venons de vivre. Dans l’ensemble, les choses se sont très bien passées et nos résultats sont à la hauteur des attentes que les dirigeants et nos membres avaient pour la nouvelle caisse», s’est d’emblée réjoui Louis-Marie Bissonnette, le président du conseil d’administration de l’institution financière lévisienne.

Lors de l’assemblée générale annuelle de la coopérative le 29 avril, ses dirigeants ont annoncé que son volume d’affaires atteignait 5,2 G$ au 31 décembre dernier, soit 3,2 G$ en épargne et 2 G$ en crédit. Comparativement au bilan combiné des dernières années financières de la Caisse des Rivières Chaudière et Etchemin et l’ancienne Caisse de la Chaudière, le volume d’affaires a crû de 4 %. 

Au 31 décembre, le revenu net d’intérêts était pour sa part de 40 M$, en hausse de 2,2 M$ (6 %) grâce à l’augmentation du volume d’affaires et des deux hausses des taux d’intérêt. Les excédents d’exploitation se chiffrent quant à eux à 17,1 M$.

Si le regroupement a permis d’augmenter les revenus, la fusion a aussi permis une diminution de 1,387 M$ des dépenses, une baisse de 3,4 % comparativement à l’année précédente.

«L’un des buts du regroupement était d’obtenir des économies d’échelle. Comme nous nous étions engagés lors de la fusion, il n’y a pas eu de coupures massives dans ce processus d’optimisation. Par exemple, il y a des gens qui ont quitté pour la retraite et que nous n’avons pas remplacés», a expliqué Martin Sévigny, le directeur général de l’institution financière.

Des ristournes plus élevées

Cela permettra à la Caisse de la Chaudière d’accorder des ristournes individuelles de 3,372 M$ à ses membres, si son plan était approuvé par les membres le 29 avril. Lors de l’assemblée générale annuelle, les dirigeants ont proposé de remettre 1,350 M$ en ristournes individuelles aux membres qui ont des produits d’épargne et 1,025 M$ en ristournes individuelles aux membres qui détiennent des prêts.

Également, en raison d’une nouvelle norme du Mouvement Desjardins, 50 $ sera remis à chacun des détenteurs de la Caisse d’un produit d’assurance, de placement, d’un emprunt et d’un compte, pour un total de 996 464 $.

De plus, l’institution désirait remettre 900 000 $ au Fonds d’aide au développement du milieu, le fonds de ristournes collectives qui a permis l’an dernier de remettre plus de 530 000 $ aux organismes du territoire de la caisse.

Comparativement à l’année précédente, les ristournes sont en augmentation de 300 000 $ dans le premier bilan annuel de la Caisse de la Chaudière, dont une croissance de 200 000 $ pour les ristournes individuelles.

Changements aux guichets

 L’assemblée générale annuelle de la Caisse de la Chaudière a également permis à ses dirigeants de discuter de l’année financière en cours. Cette dernière sera notamment marquée par des changements au niveau des guichets.

L’institution qui dessert les membres Desjardins dans le centre et l’ouest de Lévis ainsi que ceux de Saint-Lambert-de-Lauzon réduira son nombre de guichets de 24 à 21. Un guichet sera enlevé au siège social de la Caisse, situé à Saint-Romuald, au centre de services automatisés de Breakeyville ainsi qu’au centre de services de Saint-Nicolas (Place Normandie).

«Il n’y a aucun site qui accueille des guichets qui sera fermé. On ne tombera pas de un à zéro. Pourquoi nous prenons cette décision? C’est que depuis quelques années, il y a 7 à 10 % de transactions de moins par année à nos guichets. Avec 21 guichets, notre territoire est encore très bien couvert», a tenu à préciser M. Sévigny.

Cette intervention est réalisée dans le cadre du retrait de tous les guichets actuels pour les remplacer par des équipements plus modernes. Les nouveaux guichets permettront notamment de déposer des chèques ou de l’argent sans avoir à utiliser une enveloppe, grâce à un lecteur numérique. Un accompagnement sera offert par le personnel de la Caisse pour les personnes qui auront des questions sur l’utilisation de ces nouveaux équipements.

Les remplacements seront effectués du 7 mai au 17 juin. Dans le cadre de l’opération, la caisse mobile de Desjardins sera présente au centre de services de Saint-Rédempteur, le 4 juin, afin de permettre aux membres d’effectuer des opérations pendant que les guichets

Les plus lus

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.

Fuite majeure de données personnelles chez Desjardins

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.

Une place d’affaires à Lévis pour Umano Medical

L’entreprise originaire de L’Islet qui fabrique et développe des équipements médicaux à travers le monde, Umano Medical, a inauguré sa nouvelle place d’affaires à Lévis, le 19 juin.

Exceldor regroupe ses activités avec Granny's

Par voie de communiqué, les coopératives Exceldor, dont le siège social est à Lévis, et Granny's, une entreprise manitobaine, ont annoncé, le 3 juillet, qu'elles regroupent l'ensemble de leurs opérations et de leurs membres dans le cadre d'une alliance menée par Exceldor.

La Boutique Josée Gagnon déménage

Le commerce du Vieux-Lévis, créé par une jeune artiste et couturière installée à Saint-Henri, est maintenant situé au numéro 109 de la côte du Passage. Plus grand, le nouveau local permettra d’accueillir des événements.

Lancement de la saison des petits fruits en Chaudière-Appalaches

Malgré un retard d’environ une semaine par rapport à l’an dernier, les fraises seront abondantes dans la région cet été, selon l'Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches.

De nouveaux bureaux pour Ecce Terra

BD : Tony Fournier, président de Ecce Terra, et Stéphane Lemay étaient bien heureux d’accueillir des représentants de la communauté lévisienne dans les nouveaux bureaux de la succursale de Lévis.

Chaleur : le CISSS demande aux entreprises d'appliquer les mesures préventives

En ces premières journées plus chaudes de l'été, le CISSS Chaudière-Appalaches a tenu à rappeler aux travailleurs qu'il est essentiel d’appliquer dès maintenant les mesures préventives pour contrer les dangers du travail à la chaleur.

Lab entrepreneurial : collaborer en affaires à Lévis

Encouragée par des émissions télévisées comme Dans l’œil du dragon, la montée en popularité de l’entrepreneuriat a incité le Centre de formation professionnelle Gabriel-Rousseau à se doter d’un tout nouvel espace entrepreneurial, qui sera opérationnel dès l’automne 2019. Regroupant quatre espaces distincts en un même lieu, le lab sera l’un des premiers du genre à être inauguré sur la Rive-Sud.