Marie-France Roy, Anik Cadieux et Josée Veilleux forment la 44e équipe sur une centaine de la première édition du trek Rose Trip.

Du 31 octobre au 5 novembre, la Lévisienne Marie-France Roy et ses deux acolytes, Anik Cadieux et Josée Veilleux, prendront d’assaut le désert de la région de Merzouga, au Maroc, à l’occasion de la toute première édition du trek Rose Trip. Tout au long de ce rallye d’orientation 100 % féminin, les trois femmes ont bien l’intention de se démarquer et de rapporter le trophée de la victoire au Québec.

Ensemble, elles forment les Keybecwise, la 44e équipe sur une centaine de cette randonnée pédestre à caractère solidaire mise sur pied en collaboration avec l’organisateur d’événements Desertours. 

Ce sont près d’une vingtaine de kilomètres que devront parcourir quotidiennement les participantes, avec pour seuls outils une boussole et un roadbook marquant les points de passage obligatoires de leur journée. Ce n’est pas le temps qui déterminera leur performance, mais plutôt la distance qu’elles auront parcouru pour compléter leur tracé. 

«C’est vraiment un temps d’arrêt pour se concentrer sur soi-même. En même temps, on fait d’une pierre deux coups, parce qu’on supporte des causes», a exprimé Marie-France Roy. 

Ces causes, ce sont l’association française Cancer du sein, parlons-en!, qui travaille à sensibiliser les femmes quant à l’importance du dépistage, ainsi que l’association Enfants du Désert, pour qui apprendre à lire, écrire et compter devrait être un droit pour tous. 

Implication

C’est en février de cette année que Josée Veilleux, qui se qualifie comme aventurière, a eu vent de la tenue de ce tout nouveau trek dans le désert marocain. «Je suis une passionnée de voyages et de randonnées en montagne. Donc, quand j’ai vu passer cette publication du magazine Espaces sur Facebook, j’ai dit : “Wow! Quelle belle aventure! Quelles copines assez folles vont vouloir embarquer avec moi?”», s’est-elle remémorée. 
Moins d’une semaine après qu’elle ait lancé à son tour l’invitation sur son profil personnel, se joignaient à son équipe Marie-France et Anik. 

Entre leurs obligations personnelles et professionnelles, ces mères de famille âgées de 40 à 42 ans se préparent maintenant physiquement et psychologiquement à leur défi. «J’ai été suivre un cours de secourisme en milieu sauvage et régions éloignées. Marie-France et moi allons aussi suivre un cours de boussoles et GPS au Parc régional du Massif du Sud», a fait savoir Josée. Une randonnée d’équipe est également à l’horaire pour évaluer et synchroniser le niveau de chacune. 

Solidarité

Question d’amasser les fonds nécessaires à leur participation, toutes contribuent à leur façon. Alors qu’Anik étiquette des bouteilles d’eau au nom des Keybecwise, Marie-France prépare des collations qu’elle vend par la suite à ses collègues. Josée vend elle aussi des rafraîchissements à son travail. 

«Ça fait aussi partie de l’héritage qu’on va laisser à nos enfants. De nous voir aussi impliquées dans ce trip, ça les motive eux aussi à accomplir leurs propres projets. Ça leur montre aussi que nous ne sommes pas juste une maman, mais qu’on est une femme et un être humain à part entière», a exprimé la Lévisienne. 

Ces actions demeurent néanmoins insuffisantes pour couvrir les frais liés à leur expédition. C’est pourquoi, en plus de leurs quatre partenaires actuels, elles recherchent de nouveaux donateurs. Tout au long de leur trek, elles souhaitent les mettre fièrement en évidence sur leurs vêtements de randonnée. «S’il y a une image que je veux projeter là-bas, c’est le fait qu’au Québec, on est solidaires», a laissé entendre Marie-France. 

Pour plus d’information sur la campagne de financement menée par les Keybecwise, visitez le www.gofundme.com/trekrosetrip-leskeybecwise, ainsi que leur page Facebook officielle. 

Les plus lus

La SQDC dévoile l’emplacement de la succursale de Lévis

La Société québécoise du Cannabis (SQDC) a dévoilé que sa succursale de Lévis aura pignon sur rue au 95, route du Président-Kennedy. L'information a été confirmée par le service des relations de presse de la SAQ.

La Maison Rodolphe-Audette sera finalement démolie

La décision du comité de démolition de la Ville de Lévis, prise le 3 juillet en séance publique, a mis fin aux espoirs des citoyens mobilisés pour la sauvegarde de la bâtisse plus que centenaire. La résidence de l’ancien dirigeant de la Banque nationale, qui lui a donné son nom, laissera place à un immeuble de condos.

Boussole à la main dans le désert marocain

Du 31 octobre au 5 novembre, la Lévisienne Marie-France Roy et ses deux acolytes, Anik Cadieux et Josée Veilleux, prendront d’assaut le désert de la région de Merzouga, au Maroc, à l’occasion de la toute première édition du trek Rose Trip. Tout au long de ce rallye d’orientation 100 % féminin, les trois femmes ont bien l’intention de se démarquer et de rapporter le trophée de la victoire au Québec...

Un projet d’hôtellerie hospitalière défendu devant la Ville

Une séance extraordinaire du conseil municipal s’est tenue le 9 juillet, afin d’examiner l’appel, déposé par Dessercom, de la décision de la séance du 6 mars du comité de démolition, qui avait refusé les demandes de démolition de deux résidences, situées au 15 de la rue Charles-Édouard et au 36 de la rue Montcalm. Dessercom souhaite démolir ces bâtiments, afin de réaliser un projet d’hôtellerie ho...

Zoo à Festivent : l'organisation fait son mea culpa

Via sa page Facebook, le Festivent Ville de Lévis a annoncé, le 8 août, que son activité d'animaux exotiques, présentée lors de la dernière édition et qui a provoqué un vif tollé sur les médias sociaux, ne sera pas de retour lors des prochaines années.

2,5 M$ pour la réhabilitation de la caserne de Lévis-Lauzon

Après un premier schéma de couverture de risques en incendie adopté en décembre 2010, c’est donc le second schéma pour la période 2018-2022, qui a été présenté lors d’une assemblée publique de consultation au dernier conseil municipal.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 18 juillet 2018

Frédéric Bergeron, Raphaël Molaison, Geneviève Lagueux, Matthew Bourgeons et Lauriane Bégin, du Club de natation les Riverains de Lévis, nous ont très bien représentés au championnat du Nouveau-Brunswick (1re photo). Félicitations à vous tous!

Redécouvrir Guillaume Couture

Bien plus que le nom d’un boulevard, Guillaume Couture a marqué l’histoire de Lévis en étant le premier colon à s’établir à la Pointe-Lévy, plus précisément à Lauzon en 1647. Comme 2018 marque le 400e anniversaire de naissance de ce pionnier, fonctionnaire, interprète et explorateur de l’époque de la Nouvelle-France, la Société d’histoire de Lévis (SHL) a décidé de consacrer son exposition estival...

L’école autrement dans la classe de M. Gérald

Dans le cadre du projet «Cap historique, visée tactique!», les élèves de quatrième année du primaire du Programme Arts-Langues-Sports (PALS) de l’École Saint-Joseph ont usé de stratégie à l’occasion d’un tournoi d’échecs, le 20 juin dernier. L’événement a marqué la fin du projet annuel créé par l’enseignant Gérald Charron.

Les Grands Feux entrent dans la danse

La danse donnera plus que jamais le tempo des Grands Feux Loto-Québec, qui débutent ce jeudi 2 août avec la soirée country. Tout a été mis en œuvre pour entraîner le public dans un immense bal à ciel ouvert, avec DJ, danseurs, costumes et, bien sûr, le spectacle pyrotechnique à 22h.