Marie-France Roy, Anik Cadieux et Josée Veilleux forment la 44e équipe sur une centaine de la première édition du trek Rose Trip.

Du 31 octobre au 5 novembre, la Lévisienne Marie-France Roy et ses deux acolytes, Anik Cadieux et Josée Veilleux, prendront d’assaut le désert de la région de Merzouga, au Maroc, à l’occasion de la toute première édition du trek Rose Trip. Tout au long de ce rallye d’orientation 100 % féminin, les trois femmes ont bien l’intention de se démarquer et de rapporter le trophée de la victoire au Québec.

Ensemble, elles forment les Keybecwise, la 44e équipe sur une centaine de cette randonnée pédestre à caractère solidaire mise sur pied en collaboration avec l’organisateur d’événements Desertours. 

Ce sont près d’une vingtaine de kilomètres que devront parcourir quotidiennement les participantes, avec pour seuls outils une boussole et un roadbook marquant les points de passage obligatoires de leur journée. Ce n’est pas le temps qui déterminera leur performance, mais plutôt la distance qu’elles auront parcouru pour compléter leur tracé. 

«C’est vraiment un temps d’arrêt pour se concentrer sur soi-même. En même temps, on fait d’une pierre deux coups, parce qu’on supporte des causes», a exprimé Marie-France Roy. 

Ces causes, ce sont l’association française Cancer du sein, parlons-en!, qui travaille à sensibiliser les femmes quant à l’importance du dépistage, ainsi que l’association Enfants du Désert, pour qui apprendre à lire, écrire et compter devrait être un droit pour tous. 

Implication

C’est en février de cette année que Josée Veilleux, qui se qualifie comme aventurière, a eu vent de la tenue de ce tout nouveau trek dans le désert marocain. «Je suis une passionnée de voyages et de randonnées en montagne. Donc, quand j’ai vu passer cette publication du magazine Espaces sur Facebook, j’ai dit : “Wow! Quelle belle aventure! Quelles copines assez folles vont vouloir embarquer avec moi?”», s’est-elle remémorée. 
Moins d’une semaine après qu’elle ait lancé à son tour l’invitation sur son profil personnel, se joignaient à son équipe Marie-France et Anik. 

Entre leurs obligations personnelles et professionnelles, ces mères de famille âgées de 40 à 42 ans se préparent maintenant physiquement et psychologiquement à leur défi. «J’ai été suivre un cours de secourisme en milieu sauvage et régions éloignées. Marie-France et moi allons aussi suivre un cours de boussoles et GPS au Parc régional du Massif du Sud», a fait savoir Josée. Une randonnée d’équipe est également à l’horaire pour évaluer et synchroniser le niveau de chacune. 

Solidarité

Question d’amasser les fonds nécessaires à leur participation, toutes contribuent à leur façon. Alors qu’Anik étiquette des bouteilles d’eau au nom des Keybecwise, Marie-France prépare des collations qu’elle vend par la suite à ses collègues. Josée vend elle aussi des rafraîchissements à son travail. 

«Ça fait aussi partie de l’héritage qu’on va laisser à nos enfants. De nous voir aussi impliquées dans ce trip, ça les motive eux aussi à accomplir leurs propres projets. Ça leur montre aussi que nous ne sommes pas juste une maman, mais qu’on est une femme et un être humain à part entière», a exprimé la Lévisienne. 

Ces actions demeurent néanmoins insuffisantes pour couvrir les frais liés à leur expédition. C’est pourquoi, en plus de leurs quatre partenaires actuels, elles recherchent de nouveaux donateurs. Tout au long de leur trek, elles souhaitent les mettre fièrement en évidence sur leurs vêtements de randonnée. «S’il y a une image que je veux projeter là-bas, c’est le fait qu’au Québec, on est solidaires», a laissé entendre Marie-France. 

Pour plus d’information sur la campagne de financement menée par les Keybecwise, visitez le www.gofundme.com/trekrosetrip-leskeybecwise, ainsi que leur page Facebook officielle. 

Les plus lus

Matières résiduelles : changement du jour de la collecte pour plusieurs quartiers

À compter du lundi 4 février 2019, près du tiers des Lévisiens qui sont desservis par des collectes en bacs roulants de matières résiduelles verront leur journée de collecte modifiée. La Ville de Lévis a donc invité, le 29 novembre, la population et les entreprises concernées à vérifier si leur secteur et leur jour de collecte sont modifiés.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

Une 10e édition pour le Marché de Noël de Lévis

Le Marché de Noël fêtera ses 10 ans d’existence au début du mois alors que l’édition 2018 de l’événement se déroulera les 7, 8 et 9 décembre sur l’avenue Bégin revampée. Les détails entourant cette édition bien spéciale ont été dévoilés lors d’un point de presse le 29 novembre.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 21 novembre 2018

Le 9 novembre dernier, j’ai assisté à la 9e édition du Défi Karaoké au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral, qui s’est déroulée au Centre de congrès et d’expositions de Lévis (1re photo). Merci à Pierre Gagné et toute son équipe du Centre de congrès pour leur excellent travail. 650 personnes se sont réunies pour assister à tout un spectacle en plus d’être très généreuses. On a réell...

Un deuxième projet d’école alternative pour Lévis

En plus d’un projet d’école Montessori mené par des Lévisiens, d’autres parents de la région travaillent à mettre sur pied une autre école primaire alternative.

De nouvelles places de garderie subventionnées dans le Grand Lévis

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé, le 10 décembre, que le gouvernement du Québec ira de l'avant avec la création de 1 691 nouvelles places subventionnées en installation. De ce nombre, 1 207 places seront créées dans les centres de la petite enfance et 484 places dans les garderies subventionnées. Et plusieurs places ont été attribuées à des installations du Grand Lévis.

Les employés de service du CISSS approuvent l'entente de principe

Lors des 20 assemblées syndicales qui se sont déroulées au cours de novembre, les travailleurs du CISSS Chaudière-Appalaches ont approuvé à 96 % l’entente de principe intervenue entre les représentants du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ) et l’employeur concernant les stipulations locales.

Recours collectif contre les frais scolaires illégaux : les détails du remboursement sont dévoilés

Le 30 juillet, la Cour supérieure du Québec a approuvé une entente intervenue entre 68 commissions scolaires du Québec, dont la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), et la représentante des parents ayant payé des frais scolaires pour leurs enfants fréquentant l'école publique primaire ou secondaire. L'entente prévoit que les 68 commissions scolaires visées paieront un montant total de 153 50...