Avec la huitième édition du SIME, Thérèse Gagnon veut favoriser les échanges humains.

C’est sous la couleur orange, teinte «tonifiante et piquante qui insuffle partout où elle passe une dose de bonheur», qu’aura lieu la huitième édition du Salon international du Mieux-Être (SIME) les 7, 8 et 9 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis. Encore une fois cette année, l’organisatrice de l’événement, Thérèse Gagnon, misera sur la recette gagnante des précédentes éditions «pour faire découvrir ce qui peut nous guider à être sur la route du mieux-être».

Signe de la place importante que prend l’événement dans le monde du mieux-être, plus de 120 exposants, provenant de divers domaines allant de la voyance à la zoothérapie, seront une nouvelle fois au Centre de congrès et d’expositions lors de la fin de semaine d’activités. 

Également, plus de 90 conférences seront présentées, dont certaines offertes par des personnalités de renom telles qu’Yves Sévigny, Nicole Gratton, Sylvie Dompierre, Colette Portelance, Jean-Pierre Beaudoin et Jean-Paul Michon. Notons que parmi les conférenciers à surveiller, Kévin Finel, une sommité française de l’hypnose, sera de passage pour la première fois au Québec dans le cadre du SIME.

Misant encore sur une bonne proportion de nouvelles activités (40 %), l’événement désire une fois de plus mettre à l’avant-plan les échanges humains. Pour ce faire, une pause de 40 minutes sera notamment accordée entre chacune des conférences.

«Le troisième millénaire est l’ère des relations, mais c’est là que nous avons le moins de relations directes. Nous nous entourons de gens qui veulent amener des relations. La pause entre les conférences permet justement aux visiteurs d’échanger avec les conférenciers et les exposants qui sont présents. C’est lorsqu’on échange qu’on peut réellement connaître une personne», a souligné Thérèse Gagnon, lors du dévoilement de la programmation 2018 le 7 août dernier.

Une pause en 2019

En plus de ces échanges, les milliers de visiteurs du SIME devront bien profiter des activités proposées les 7, 8 et 9 septembre puisque l’événement prendra une pause l’année prochaine. En effet, Thérèse Gagnon concentrera son énergie à l’organisation de festivités pour souligner le 25e anniversaire de fondation de son centre d’épanouissement de Beaumont.

«Je trouve que 25 ans, ça se fête. Ce sera un grand événement. J’aimerais faire le tout dans le cœur du village de Beaumont, mais j’ai encore des vérifications à faire auprès de la Municipalité de Beaumont. J’aimerais que des acteurs du domaine du mieux-être soient présents. Les célébrations auront lieu en septembre et nous allons commencer la préparation après la huitième édition du SIME», a révélé Mme Gagnon.

Cependant, elle a tenu à confirmer que le SIME sera bel et bien de retour en 2020 au Centre de congrès et d'expositions de Lévis pour une neuvième édition, à la mi-septembre.

Soulignons finalement que la prévente de laissez-passer pour la huitième édition du SIME est en cours jusqu’au 31 août. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont déjà plus de 1 200 entrées qui ont été vendues. Pour obtenir plus d’information sur les points de vente d’entrée ainsi que la programmation 2018, vous pouvez consulter le www.simelevis.ca.

Les plus lus

Matières résiduelles : changement du jour de la collecte pour plusieurs quartiers

À compter du lundi 4 février 2019, près du tiers des Lévisiens qui sont desservis par des collectes en bacs roulants de matières résiduelles verront leur journée de collecte modifiée. La Ville de Lévis a donc invité, le 29 novembre, la population et les entreprises concernées à vérifier si leur secteur et leur jour de collecte sont modifiés.

Un métro pour Québec et Lévis?

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce...

Stages non rémunérés : le mouvement de contestation gagne Lévis

Une cinquantaine d’étudiants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a manifesté, toute la journée du 21 novembre, afin de protester contre la non-rémunération des stages qu’ils doivent suivre pendant leur parcours universitaire.

Quartier des Constellations : entente de principe entre les deux parties

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 30 novembre, qu'une entente de principe est survenue entre la municipalité et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations. Le pacte permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations à Saint-Jean-Chrysostome, où plusieurs maisons ont été endommagées par des affaisse...

Une 10e édition pour le Marché de Noël de Lévis

Le Marché de Noël fêtera ses 10 ans d’existence au début du mois alors que l’édition 2018 de l’événement se déroulera les 7, 8 et 9 décembre sur l’avenue Bégin revampée. Les détails entourant cette édition bien spéciale ont été dévoilés lors d’un point de presse le 29 novembre.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 21 novembre 2018

Le 9 novembre dernier, j’ai assisté à la 9e édition du Défi Karaoké au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral, qui s’est déroulée au Centre de congrès et d’expositions de Lévis (1re photo). Merci à Pierre Gagné et toute son équipe du Centre de congrès pour leur excellent travail. 650 personnes se sont réunies pour assister à tout un spectacle en plus d’être très généreuses. On a réell...

Un deuxième projet d’école alternative pour Lévis

En plus d’un projet d’école Montessori mené par des Lévisiens, d’autres parents de la région travaillent à mettre sur pied une autre école primaire alternative.

De nouvelles places de garderie subventionnées dans le Grand Lévis

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a annoncé, le 10 décembre, que le gouvernement du Québec ira de l'avant avec la création de 1 691 nouvelles places subventionnées en installation. De ce nombre, 1 207 places seront créées dans les centres de la petite enfance et 484 places dans les garderies subventionnées. Et plusieurs places ont été attribuées à des installations du Grand Lévis.

Les employés de service du CISSS approuvent l'entente de principe

Lors des 20 assemblées syndicales qui se sont déroulées au cours de novembre, les travailleurs du CISSS Chaudière-Appalaches ont approuvé à 96 % l’entente de principe intervenue entre les représentants du Syndicat québécois des employées et employés de service (FTQ) et l’employeur concernant les stipulations locales.

Recours collectif contre les frais scolaires illégaux : les détails du remboursement sont dévoilés

Le 30 juillet, la Cour supérieure du Québec a approuvé une entente intervenue entre 68 commissions scolaires du Québec, dont la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), et la représentante des parents ayant payé des frais scolaires pour leurs enfants fréquentant l'école publique primaire ou secondaire. L'entente prévoit que les 68 commissions scolaires visées paieront un montant total de 153 50...