CRÉDIT : FACEBOOK

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce n’est pas le bon».

En effet, le collectif J’y vais en métro a élaboré un projet de métro en prenant en considération le même budget prévu pour le tramway, c’est-à-dire 3,3 G$.

Le métro débuterait à la tête des ponts, au cœur de Sainte-Foy, et s’étendrait jusqu’à l’arrondissement Desjardins à Lévis, tout près du campus de l’UQAR.

«Au fond, le plan du projet du SRB du maire Labeaume a été repris pour en faire un tramway. Les lacunes qu’il contenait ont seulement empiré, on oublie la Rive-Sud qui a besoin d’un autre lien vers Québec de plus en plus», explique M. Vandersleyen.

De plus, celui qui a travaillé sur le métro d’Athènes affirme que le projet du tramway manque de vision.

«On parle d’un horizon qui s’étend jusqu’à 2030-2035. Il faut penser plus loin, surtout avec Lévis qui se développe de façon presque exponentielle. L’horizon auquel je pense, c’est 2075-2100, je ne serai même plus là pour le constater!», souligne le chargé de cours.

Le collectif affirme que les travaux entourant la construction des infrastructures d’un métro sont beaucoup moins encombrants que ceux d’un tramway étant donné qu’ils se feront sous la terre.

Trop peu trop tard?

Questionné à ce sujet, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a clos le débat assez rapidement.

«Ce sont des solutions qui ont été apportées après que le choix a été fait. On peut bien poser la question, mais c’est peut-être un peu trop tard», affirme le premier citoyen.

Selon Jacques Vandersleyen, le débat risque de revenir dans les discussions étant donné que le gouvernement caquiste a souligné au maire de Québec, Régis Labeaume, que le projet de transport structurant à Québec devait passer par le troisième lien et assurer une interconnexion entre Québec et Lévis.

Un métro plutôt qu’un troisième lien

Pour M. Vandersleyen, le troisième lien ne réglera pas la congestion routière tandis qu’un métro pourrait être une meilleure alternative.

«Je n’ai jamais vu une augmentation d’offre de disponibilité à la voiture régler un problème de congestion routière. On va juste déplacer la congestion», analyse-t-il.

Pour le collectif, le but est d’inclure la Rive-Sud dans le projet structurant de Québec étant donné qu’on ne peut pas ignorer la croissance de Lévis et miser sur un projet durable et fiable.

«Au bout du compte, notre objectif est de créer une coalition citoyenne et de soulever un questionnement à propos d’une étude d’une solution alternative qui est plus globale et qui est basée sur un transport de masse avant qu’il ne soit trop tard», conclut le membre du collectif.

Les plus lus

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Les chauffeurs de taxi de Lévis en grève lundi

À l'instar de leurs collègues de Montréal et de Québec, les chauffeurs de taxi de Lévis seront en grève lundi.

Ouvert ou fermé à Pâques?

La Ville de Lévis a dévoilé, le 12 avril, l’horaire des services municipaux pendant le congé de Pâques, du vendredi 19 avril au lundi 22 avril.

Combattre le cancer pas à pas

Organisée par la Société canadienne du cancer, la 14e édition du Relais pour la vie de Lévis aura lieu au Stade Georges-Maranda, dans la nuit du 1er au 2 juin prochains. L’organisation souhaite attirer au moins 70 équipes à participer à l’événement et amasser 210 000 $ pour la recherche médicale entourant ce fléau.

L'échéance pour retirer les abris tempos à Lévis est prolongée

La Ville de Lévis a annoncé, le 17 avril, qu’en raison des conditions hivernales particulières des derniers mois, la date de retrait des abris d’hiver sera exceptionnellement repoussée jusqu'au 12 mai.

Bienville et Lauzon 100 % automatisés

À partir du 10 juin, les services au comptoir des centres de Bienville et Lauzon disparaitront pour être concentrés aux Galeries Chagnon. Entre le 7 mai et le 20 juin, l’ensemble des distributeurs automatiques seront modernisés.

La paramédecine communautaire : une alternative

Devant une Chambre de commerce de Lévis (CCL) bondée, Maxime Laviolette, directeur général chez Dessercom, a présenté la conférence Investir dans le réseau ambulancier au Québec, c’est payant, le 3 avril dernier. Celui-ci a mis en lumière la mission de Dessercom, l’histoire de la paramédecine au Québec et a soulevé certaines problématiques pour le futur du milieu.

Le Collège de Lévis fait une différence en Inde

Au cours des deux dernières années, une douzaine d’élèves du Collège de Lévis ont mis la main à la pâte afin de récolter des sous pour permettre la construction de puits en Inde. Ce projet d’éducation à la solidarité internationale a culminé en janvier dernier avec un voyage de 12 jours du groupe dans le sud de ce pays d’Asie.

Bourses à 65 leaders inspirants de l’Université Laval

Trois étudiants de la région font partie des 65 lauréates et lauréats de la 9e cérémonie du Programme de bourses de leadership et développement durable tenue récemment à l’Université Laval.

Un mouvement citoyen créé à Saint-Michel

À la suite de la séance du conseil municipal du 11 mars où des citoyens de Saint-Michel-de-Bellechasse ont contesté l’augmentation des salaires et des allocations de dépenses des élus municipaux, un regroupement de citoyens a été créé le 18 mars. Ce mouvement en a fait l’annonce via un communiqué de presse le 26 mars.