CRÉDIT : ARCHIVES ET GILLES BOUTIN

En dehors du G7 qui a occupé bien des esprits, la fin des négociations avec les pompiers, une avenue Bégin en chantier, les 38 M$ pour l’Hôtel-Dieu et un nouveau bureau touristique auront marqué le mois de juin.

Ses sculptures au G7

8 et 9 juin

Le Sommet du G7, qui s’est tenu à La Malbaie, a rassemblé sept dirigeants des plus grandes puissances économiques mondiales et fait couler beaucoup d’encre avec en toile de fond les questions de sécurité liées aux manifestations. Dans l’enceinte du Manoir Richelieu, exposées au plus près des politiciens, se trouvaient deux sculptures de l’artiste peintre et sculpteure de Saint-Michel-de-Bellechasse, Rosanne Pomerleau (photo ci-contre).

En résidence à la Galerie d’art du Manoir, les sculptures Compassion et L’Envol ont été vues par les visiteurs et les médias du monde entier. Les deux œuvres ont été coulées dans le bronze. L’une représente une femme qui tient un oiseau blessé, l’autre un ange libérant une colombe.

Une entente avec les pompiers

5 juin

La Ville de Lévis et le Syndicat des pompiers de Lévis (SPL) s’étaient entendus sur la nouvelle convention collective des sapeurs. L’accord survenu entre les deux parties a ensuite été approuvé lors d’un vote en assemblée générale le 21 juin.

La nouvelle convention collective d’une durée de sept ans, signée par la Ville de Lévis et le Syndicat des pompiers de Lévis, prévoit une augmentation salariale de 2 % par année à partir de 2020. Rétroactive au 1er janvier 2018, l’entente est en vigueur jusqu’en 2024.

L’avenue Bégin en plein travaux

Commencés à la fin du mois précédent, la fermeture de la première moitié de la rue et le va-et-vient des pelleteuses commençaient à faire parler d’eux à cause des nuisances occasionnées pour les commerçants du secteur (photo ci-dessous). La Ville a alors rappelé les mesures de soutien prises comme les stationnements et les panneaux de signalisation sans pour autant réduire la durée du chantier, une solution trop coûteuse pour la municipalité.

Les travaux évalués à 5,6 M$ ont permis de remplacer les conduites souterraines datant de plus de 70 ans ainsi que de réaménager l’avenue au complet. Un panneau électrique, qui pourra être utilisé entre autres pour le Festival Jazz Etcetera de Lévis, un panneau d’information stylisé et du mobilier urbain sur mesure ont ainsi été ajoutés.

38,5 M$ amassés par la FHDL

5 juin

Au terme des trois années de sa campagne de financement majeure «On vous rapproche de la guérison», la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a récolté 38 516 743 $ grâce à des dons et des engagements, un record pour la région (photo ci-dessus).

Lancée en 2015, elle visait à financer le futur centre de dépistage du cancer, un service d’hôtellerie, la transformation des unités de cardiologie et d’hémato-oncologie, l’appui aux programmes de recherche et de formation continue ainsi qu’un investissement au bloc opératoire. Le réaménagement de l’unité de médecine de jour de l’hôpital lévisien et la modernisation du laboratoire de pathologie avaient été réalisés pendant la campagne.

Le nouveau bureau touristique inauguré

20 juin

La somme de 240 000 $ a été investie par la Ville de Lévis pour moderniser le bureau d’information touristique (BIT) situé dans l’ancienne gare fluviale. Les lieux ont été transformés avec un nouveau décor, des installations extérieures réaménagées, les portes d’accès remplacées et des toilettes revampées.

Voisine du bureau d’information touristique et gérée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL), la Boutique Souvenirs du Chevalier de Lévis avait également vue le jour. Un partenariat entre la Ville et le Patro devait aussi permettre aux commerçants de la traverse de bénéficier de cases de stationnement gratuit pour leurs clients.

Les plus lus

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Le savoir-faire étudiant au service des organismes

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 janvier 2019

En ce début de nouvelle année, je poursuis mes souhaits que je tiens à offrir à des personnalités de la région.

Le numérique au cœur de l’apprentissage

Depuis 10 ans, l’école secondaire privée Marcelle-Mallet intègre les nouvelles technologies dans l’apprentissage des élèves. Plus qu’un outil, le numérique est devenu une pédagogie. Reconnaissance de ces pratiques, la certification Apple a été accordée à l’établissement pour la seconde fois.

Une école reconnaissante

Afin de souligner l’implication au profit de l’École Charles-Rodrigue de l’équipe Pelletier Dessercom lors du Grand défi Pierre Lavoie au cours des dernières années, des membres du personnel de l’établissement primaire du quartier Lévis ont remis, le 27 novembre, une plaque à Yvan Pelletier, l’un des dirigeants de Pelletier Déco Surfaces.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 janvier 2019

Cette semaine, je poursuis mes souhaits que je désire offrir à des personnalités de la région.