Une année record pour le Festivent, un contrat tant attendu pour la Davie, une annonce pour le troisième lien et des accusations de harcèlement psychologique contre le maire ont marqué le mois d’août.

Festivent à guichets fermés
1er au 5 août

Deux concerts se sont joués à guichets fermés, lors de la 36e édition du festival lévisien de musique et de montgolfières qui s’est tenue au parc Champigny à Saint-Jean-Chrysostome. Bryan Adams (1re photo - CRÉDIT : GILLES BOUTIN) et Kaïn ont réuni des foules jamais égalées à Lévis. À la faveur du beau temps, quatre envolées de montgolfières ont pu être réalisées.

Le festival avait aussi dû présenter ses excuses à la suite de la polémique créée par l’installation d’un zoo d’animaux exotiques. L’activité avait suscité de vives critiques sur les réseaux sociaux où les citoyens avaient déploré les conditions de vie des animaux.

Un contrat de 610 M$ pour la Davie
10 août

Le gouvernement canadien a annoncé l’attribution d’un contrat de 610 M$ au Chantier Davie pour l’acquisition de trois brise-glaces commerciaux de taille moyenne et le début immédiat des travaux de conversion du premier navire.

Steven MacKinnon, le secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics, de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité, Carla Qualtrough, et le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement et député de Québec, Jean-Yves Duclos, s’étaient déplacés sur le chantier pour faire part de la nouvelle aux travailleurs.

Ce nouveau contrat devait assurer du travail à 200 travailleurs en moyenne pendant deux ans.

Des aménagements attendus

Les résidents du quartier résidentiel adjacent à la route Lallemand, dans le secteur Lauzon, ont à nouveau demandé que la Ville aménage une patinoire en hiver et construise des jeux d’eau dans le parc. Selon les réponses qui leur avaient été données par la conseillère municipale Fleur Paradis, les citoyens espéraient la construction de jeux d’eau l’été passé.

Depuis 2014, les habitants disent attendre ces nouveaux aménagements qui leur auraient été annoncés par le promoteur lors de leur arrivée. Une pétition avait même été déposée au conseil municipal en octobre 2017.

La Ville avait répondu qu’aucune promesse n’a été faite et qu’un moratoire sur les patinoires extérieures a été décrété.

Cinq corridors pour le troisième lien
14 août

Cinq corridors potentiels à l’étude pour l’implantation d’un troisième lien routier entre Québec et Lévis ont été présentés par la ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, à Lévis (2e photo - CRÉDIT : ARCHIVES). Le gouvernement libéral prévoyait alors que la construction pourrait commencer en 2026, selon l’échéancier présenté.

Dévoilés par le gouvernement, les faits saillants de l’étude des besoins en cours, supervisée par le bureau de projet sur le troisième lien, ne permettaient alors pas d’identifier le tracé du futur troisième lien prévu pour 2020.

Début de la campagne électorale
23 août

La campagne officielle pour les élctions provinciales était officiellement lancée. Les candidats en lice dans les trois comtés de Lévis ont eu 39 jours pour convaincre les électeurs de voter pour eux le 1er octobre.

Le maire accusé de harcèlement psychologique
30 août

Venu présenter ses priorités pour la Ville de Lévis pendant la campagne électorale, Gilles Lehouillier a dû se justifier en conférence de presse de l’existence de trois plaintes pour harcèlement psychologique, révélée par Radio-Canada. Le maire avait dénoncé des «allégations non fondées» qui, selon lui, «ont toutes les apparences de règlements de compte» et déclaré : «C’est la parfaite harmonie au sein de mon cabinet».

Les plaintes avaient été déposées un mois plus tôt à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), selon Radio-Canada, qui en avait obtenu la confirmation par la CNESST.

Les plus lus

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Le savoir-faire étudiant au service des organismes

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 janvier 2019

En ce début de nouvelle année, je poursuis mes souhaits que je tiens à offrir à des personnalités de la région.

Le numérique au cœur de l’apprentissage

Depuis 10 ans, l’école secondaire privée Marcelle-Mallet intègre les nouvelles technologies dans l’apprentissage des élèves. Plus qu’un outil, le numérique est devenu une pédagogie. Reconnaissance de ces pratiques, la certification Apple a été accordée à l’établissement pour la seconde fois.

Une école reconnaissante

Afin de souligner l’implication au profit de l’École Charles-Rodrigue de l’équipe Pelletier Dessercom lors du Grand défi Pierre Lavoie au cours des dernières années, des membres du personnel de l’établissement primaire du quartier Lévis ont remis, le 27 novembre, une plaque à Yvan Pelletier, l’un des dirigeants de Pelletier Déco Surfaces.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 janvier 2019

Cette semaine, je poursuis mes souhaits que je désire offrir à des personnalités de la région.