Le Cégep de Lévis-Lauzon fête ses 50 ans et lancera son année de festivités le 17 janvier prochain. CRÉDIT : AUDE MALARET

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Les festivités seront lancées dès le 17 janvier prochain et tout le monde ayant un lien de près ou de loin avec le Cégep est convié à y participer. Adèle Charron, directrice des communications et affaires corporatives du Cégep, invite les citoyens «à venir apprivoiser l’hiver» sur le site de l’institution. 

L’activité se veut comme une réunion de famille. Au menu, il y aura des jeux pour les enfants, du hockey-bottine, des foyers pour permettre aux gens présents de se réchauffer, de la musique, une collation à prix d’ami et le clou de l’événement sera un feu d’artifice.

«Un feu d’artifice, c’est quelque chose de rassembleur, qu’on ait 4 ans ou 60 ans, tout le monde l’apprécie. C’est un symbole aussi, c’est très festif. C’est pour ça qu’on a choisi cet élément-là pour souligner les 50 ans», explique la directrice des communications.

Pour cette première activité d’une programmation qui n’a pas encore été dévoilée, tout le monde est convié sur le site du Cégep dès 16h30.

«Ce qu’on souhaite, c’est d’illustrer que le Cégep est fondamentalement ancré dans sa communauté depuis le début. Nous sommes la seule institution collégiale à Lévis, les gens sont fiers et nous avons formé une grande majorité de citoyens lévisiens», souligne Mme Charron.

Une année prometteuse

Selon l’organisation, l’année sera ponctuée de différentes activités, certaines concerneront les membres du personnel, d’autres les étudiants, mais cette soirée de lancement est un point de départ qui semblait inévitable pour le Cégep. 

«Près de 34 000 diplômés sont passés entre nos murs. Ces festivités, c’est notre façon de les remercier. De plus, si on a utilisé cette thématique, c’est qu’on veut profiter du cinquantième anniversaire pour se projeter dans l’avenir», affirme Adèle Charron en invitant les anciens comme les futurs étudiants à se projeter avec eux.

La petite histoire de l’institution collégiale

Le Cégep de Lévis-Lauzon a été fondé le 7 mai 1969 dans les locaux de l’Institut de technologie de Lauzon au 70, rue Philippe-Boucher, dans le secteur Lauzon. Aujourd’hui, cet établissement est devenu l’École secondaire Guillaume-Couture. 

En 1975, le Cégep a déménagé au 205, rue Mgr-Bourget et n’a pas bougé depuis.

À l’automne dernier, l’institution comptait 2 700 étudiants inscrits et offrait 27 programmes d’étude.

Les plus lus

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Le savoir-faire étudiant au service des organismes

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 janvier 2019

En ce début de nouvelle année, je poursuis mes souhaits que je tiens à offrir à des personnalités de la région.

Le numérique au cœur de l’apprentissage

Depuis 10 ans, l’école secondaire privée Marcelle-Mallet intègre les nouvelles technologies dans l’apprentissage des élèves. Plus qu’un outil, le numérique est devenu une pédagogie. Reconnaissance de ces pratiques, la certification Apple a été accordée à l’établissement pour la seconde fois.

Une école reconnaissante

Afin de souligner l’implication au profit de l’École Charles-Rodrigue de l’équipe Pelletier Dessercom lors du Grand défi Pierre Lavoie au cours des dernières années, des membres du personnel de l’établissement primaire du quartier Lévis ont remis, le 27 novembre, une plaque à Yvan Pelletier, l’un des dirigeants de Pelletier Déco Surfaces.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 janvier 2019

Cette semaine, je poursuis mes souhaits que je désire offrir à des personnalités de la région.