Le Cégep de Lévis-Lauzon fête ses 50 ans et lancera son année de festivités le 17 janvier prochain. CRÉDIT : AUDE MALARET

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Les festivités seront lancées dès le 17 janvier prochain et tout le monde ayant un lien de près ou de loin avec le Cégep est convié à y participer. Adèle Charron, directrice des communications et affaires corporatives du Cégep, invite les citoyens «à venir apprivoiser l’hiver» sur le site de l’institution. 

L’activité se veut comme une réunion de famille. Au menu, il y aura des jeux pour les enfants, du hockey-bottine, des foyers pour permettre aux gens présents de se réchauffer, de la musique, une collation à prix d’ami et le clou de l’événement sera un feu d’artifice.

«Un feu d’artifice, c’est quelque chose de rassembleur, qu’on ait 4 ans ou 60 ans, tout le monde l’apprécie. C’est un symbole aussi, c’est très festif. C’est pour ça qu’on a choisi cet élément-là pour souligner les 50 ans», explique la directrice des communications.

Pour cette première activité d’une programmation qui n’a pas encore été dévoilée, tout le monde est convié sur le site du Cégep dès 16h30.

«Ce qu’on souhaite, c’est d’illustrer que le Cégep est fondamentalement ancré dans sa communauté depuis le début. Nous sommes la seule institution collégiale à Lévis, les gens sont fiers et nous avons formé une grande majorité de citoyens lévisiens», souligne Mme Charron.

Une année prometteuse

Selon l’organisation, l’année sera ponctuée de différentes activités, certaines concerneront les membres du personnel, d’autres les étudiants, mais cette soirée de lancement est un point de départ qui semblait inévitable pour le Cégep. 

«Près de 34 000 diplômés sont passés entre nos murs. Ces festivités, c’est notre façon de les remercier. De plus, si on a utilisé cette thématique, c’est qu’on veut profiter du cinquantième anniversaire pour se projeter dans l’avenir», affirme Adèle Charron en invitant les anciens comme les futurs étudiants à se projeter avec eux.

La petite histoire de l’institution collégiale

Le Cégep de Lévis-Lauzon a été fondé le 7 mai 1969 dans les locaux de l’Institut de technologie de Lauzon au 70, rue Philippe-Boucher, dans le secteur Lauzon. Aujourd’hui, cet établissement est devenu l’École secondaire Guillaume-Couture. 

En 1975, le Cégep a déménagé au 205, rue Mgr-Bourget et n’a pas bougé depuis.

À l’automne dernier, l’institution comptait 2 700 étudiants inscrits et offrait 27 programmes d’étude.

Les plus lus

Trois garderies lévisiennes fermeront dans moins d'une semaine

Des parents de la région ont appris une bien mauvaise nouvelle samedi. Ils devront trouver une nouvelle garderie pour leurs enfants. Les propriétaires des garderies La boîte à magie de Saint-Romuald, La boîte à calin de Charny et La boîte aux sourires de Saint-Jean-Chrysostome, Richard Lemelin et Chantale Cloutier, ont annoncé la fermeture de ces trois garderies privées de leur groupe dès vendredi...

Procédure de fermeture des écoles de la CSDN : une décision qui se prend tôt le matin

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a dû fermer à de nombreuses reprises ces établissements cet hiver en raison des difficiles conditions climatiques. Mais qu'est-ce qui motive ou pas la fermeture des écoles? Voici un résumé des points qui motivent une telle décision.

Transport en commun : changements en vue dans le centre de Lévis

La Société de transport de Lévis (STLévis) projette de modifier plusieurs parcours dans trois quartiers de l’arrondissement Chutes-de-la-Chaudière-Est, soit à Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. Les changements désirés par l’organisme paramunicipal permettraient de bonifier, dès cet été, son offre de service.

Deux arrondissements renommés

Chutes-de-la-Chaudière-Est et Chutes-de-la-Chaudière-Ouest pourraient être renommés Etchemin et Chaudière. La Ville en a fait la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Un résident du Vieux-Charny, Alain Tremblay, a fait part de son étonnement au sujet des nouveaux noms choisis par la municipalité à la Ville de Lévis ainsi qu’au Journal.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 février 2019

Un résident très connu de Pintendre et bon joueur de hockey a échangé avec ses idoles de jeunesse. Stéphan Dupont, animateur de radio à Énergie, a rencontré les frères Hanson lors du Tournoi pee-wee de Québec (1re photo).

L’ensemble des traitements contre le cancer disponibles à Lévis

En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.

La CSDN aura aussi des nouvelles classes de maternelle 4 ans

4 des 250 nouvelles classes de maternelle 4 ans annoncées par le gouvernement provincial ont été attribuées à la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN). Comme ailleurs dans la province, elles doivent ouvrir leurs portes pour l’année scolaire 2019-2020.

L’INTERmédiaire : une maison des jeunes spécialisée

Coordonnatrice aux Maisons des jeunes de Charny et Saint-Jean-Chrysostome depuis novembre 2017, Dominique Riel-Roberge a constaté que les questions d’identité de genre sont récurrentes chez les jeunes de la région. Avec l’aide de Marie-Pier Petit, étudiante à la maîtrise en service social à l’Université Laval, elles ont mis sur pied le projet l’INTERmédiaire.

Rue Saint-Gilbert : trois demandes de démolition acceptées

Les bâtiments situés aux numéros 51, 57 ainsi que 61-63 de la rue Saint-Gilbert pourront finalement être démolis, a tranché le conseil municipal dans le cadre de l’appel, déposé par deux citoyens, de la décision du comité de démolition de la Ville de Lévis autorisant la destruction à la demande du propriétaire et promoteur, Michel Boutin.

Fermeture de trois garderies lévisiennes : deux établissements pourraient rester ouverts

Deux des trois garderies lévisiennes qui doivent fermer leurs portes ce vendredi, La boîte à magie de Saint-Romuald et La boîte à câlins de Charny, pourraient rester ouvertes, au grand soulagement des parents des enfants qui fréquentent les trois établissements.