Bondés, les autobus du parcours L3 doivent laisser des usagers dans l’attente et ne répondent pas à la demande selon l’un de ses utilisateurs. CRÉDIT : MARCOS CARDOSO

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.

Cet autobus qui permet un passage entre Lévis et Québec a un horaire adapté à la réalité des travailleurs. Il dessert les arrêts entre Saint-Étienne-de-Lauzon et l’Université Laval aux 15 minutes entre 6h et 8h30 et entre 15h et 18h.

Selon Marcos Cardoso, usager du parcours L3, ce service faillit souvent à la tâche. Il affirme que l’autobus est soit en retard ou trop plein. «Ce matin (28 janvier), il faisait -19 °C avec une sensation de -33 °C. L’autobus suivant est passé 40 minutes après. Pas drôle de se lever à 6h du matin pour être laissé au bord du chemin pendant 40 minutes à une telle température», déplore-t-il.

En effet, l’homme a constaté que l’autobus est fréquemment en retard et qu’il laisse plusieurs usagers dans l’attente, car il est souvent plein. Alors, par mesure de sécurité, le chauffeur ne peut pas les laisser monter dans l’autobus et les usagers doivent attendre le prochain.

Mario Fortier, président de la STLévis, assure que cela doit être une situation «exceptionnelle» étant donné que les autobus remplis devraient être suivis par un doublon qui permet aux usagers de ne pas devoir attendre au prochain passage prévu à l’horaire.

Toutefois, M. Cardoso a constaté cette situation à maintes reprises et il en a d’ailleurs déjà fait mention auprès du service à la clientèle de la STLévis. Selon l’usager, l’autobus L3 est souvent «plein à craquer» autant à l’heure de pointe en avant-midi qu’en après-midi.

Un problème sur la route des Rivières

 De plus, M. Cardoso ajoute que plusieurs véhicules ne respectent pas la réglementation des voies réservées de la route 116 qui favorise le covoiturage et le transport en commun. Selon lui, cette problématique est probablement ce qui cause le retard fréquent des autobus. Celui-ci déplore la non-action de la STLévis et le manque de surveillance policière sur cette route.

«Il est difficile de faire la bonne chose qu’est de laisser la voiture à maison et utiliser le transport en commun, si le service n’est pas fiable», explique-t-il.

Une surprise pour la STLévis

 Étonné par cette situation, M. Fortier affirme que son équipe se penchera sur le sujet. Selon les chiffres que la STLévis a observés, le service de transport en commun est en santé à Lévis et le nombre d’usagers ne cesse d’augmenter.

«On est victime de notre succès, je pense, mais on souhaite toujours s’améliorer. On ne peut pas laisser des gens attendre dans le froid comme ça, ça n’encourage personne à utiliser les services de transport en commun», conclut le président de la STLévis.

Les plus lus

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Les chauffeurs de taxi de Lévis en grève lundi

À l'instar de leurs collègues de Montréal et de Québec, les chauffeurs de taxi de Lévis seront en grève lundi.

Combattre le cancer pas à pas

Organisée par la Société canadienne du cancer, la 14e édition du Relais pour la vie de Lévis aura lieu au Stade Georges-Maranda, dans la nuit du 1er au 2 juin prochains. L’organisation souhaite attirer au moins 70 équipes à participer à l’événement et amasser 210 000 $ pour la recherche médicale entourant ce fléau.

Bienville et Lauzon 100 % automatisés

À partir du 10 juin, les services au comptoir des centres de Bienville et Lauzon disparaitront pour être concentrés aux Galeries Chagnon. Entre le 7 mai et le 20 juin, l’ensemble des distributeurs automatiques seront modernisés.

L'échéance pour retirer les abris tempos à Lévis est prolongée

La Ville de Lévis a annoncé, le 17 avril, qu’en raison des conditions hivernales particulières des derniers mois, la date de retrait des abris d’hiver sera exceptionnellement repoussée jusqu'au 12 mai.

Ouvert ou fermé à Pâques?

La Ville de Lévis a dévoilé, le 12 avril, l’horaire des services municipaux pendant le congé de Pâques, du vendredi 19 avril au lundi 22 avril.

La paramédecine communautaire : une alternative

Devant une Chambre de commerce de Lévis (CCL) bondée, Maxime Laviolette, directeur général chez Dessercom, a présenté la conférence Investir dans le réseau ambulancier au Québec, c’est payant, le 3 avril dernier. Celui-ci a mis en lumière la mission de Dessercom, l’histoire de la paramédecine au Québec et a soulevé certaines problématiques pour le futur du milieu.

Le Collège de Lévis fait une différence en Inde

Au cours des deux dernières années, une douzaine d’élèves du Collège de Lévis ont mis la main à la pâte afin de récolter des sous pour permettre la construction de puits en Inde. Ce projet d’éducation à la solidarité internationale a culminé en janvier dernier avec un voyage de 12 jours du groupe dans le sud de ce pays d’Asie.

Bourses à 65 leaders inspirants de l’Université Laval

Trois étudiants de la région font partie des 65 lauréates et lauréats de la 9e cérémonie du Programme de bourses de leadership et développement durable tenue récemment à l’Université Laval.

Un mouvement citoyen créé à Saint-Michel

À la suite de la séance du conseil municipal du 11 mars où des citoyens de Saint-Michel-de-Bellechasse ont contesté l’augmentation des salaires et des allocations de dépenses des élus municipaux, un regroupement de citoyens a été créé le 18 mars. Ce mouvement en a fait l’annonce via un communiqué de presse le 26 mars.