CRÉDIT : ARCHIVES

En Chaudière-Appalaches, le suicide reste une cause importante de décès, avec en moyenne 76 morts chaque année. Pour réduire les souffrances des proches et le coût pour la société causés par ces disparitions prématurées, des actions sont mises de l’avant dans la région pour prévenir le suicide.

Dans la région, le CISSS travaille notamment en partenariat avec l’UPA pour prévenir la détresse chez les producteurs agricoles. Des actions de formation, de prévention et de sensibilisation sont aussi mises en œuvre selon le Plan d’action régional 2017-2020 pour réduire le suicide.

Avec 18,3 suicides pour 100 000 personnes entre 2011-2015, le taux de suicide dans la région demeure stable depuis 10 ans mais reste plus élevé que celui de l’ensemble du Québec (13,8 pour 100 000), selon les chiffres du CISSS. À Lévis, le taux est de 15,2 pour 100 000 habitants, soit une moyenne de 37 décès. Mentionnons que le taux de suicide est trois fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes et que 6 décès par suicide sur 10 sont des hommes de 35 ans et plus.

Alors que la 29e Semaine de prévention du suicide se tient jusqu’au 9 février, l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) a dévoilé que le nombre de suicides continue à diminuer au Québec en 2016. Il y a en effet eu 104 suicides de moins, comparativement à 2015, pour un total de 1 046 décès. Cette baisse indique que les efforts déployés pour prévenir le suicide semblent avoir été profitables, notamment chez les hommes.

Par le biais de sa campagne Parler du suicide sauve des vies, l’AQPS invite la population à ouvrir le dialogue au sujet du suicide. Pour outiller les gens qui souhaitent en parler, elle a mis en ligne le site commentparlerdusuicide.com, également offert en anglais.   

Pour prévenir le suicide, le plus important reste d’en parler et de demander de l’aide pour soi-même ou pour un proche. Au 811, la ligne Info-social vient en aide aux personnes confrontées au stress, à l’anxiété, à une séparation, une situation de rupture, un conflit familial, une consommation ou une dépendance à la drogue, l’alcool ou les jeux de hasard, la dépression et d’autres situations difficiles rencontrées. Le service confidentiel et gratuit est disponible en tout temps. En situation de crise, un service d’aide est disponible au 1 866 277-3553. 

Les plus lus

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.

Avis de ne pas consommer des fèves au canard et à l'érable vendues au Marché Carrier

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec le Marché Carrier (798, route du Président-Kennedy à Pintendre), avise la population de ne pas consommer des fèves au canard et érable, les unités vendues jusqu'au 23 janvier en format de 500 ml. En effet, ce produit ne comporte pas sur son contenant la mention «Garder réfrigéré» qui est exigée.

Des élèves de Lévis s’envoleront pour le Grand Nord

À plus de 2 000 kilomètres d’ici, au nord du Québec, se trouve un petit village nommé Quaqtaq. Dans cette communauté inuite de quelques centaines d’habitants, 17 élèves et 2 enseignantes de l’école Guillaume-Couture de Lévis passeront une semaine, du 27 mars au 3 avril, et iront à la rencontre des habitants du Nunavik et de leur mode de vie.

Demandes de démolitions en débat

L’adresse change, l’histoire se répète. À peine trois mois après la démolition de la maison Rodolphe-Audette, trois nouvelles demeures sont menacées de destruction à Lévis. Le sort des 51, 57 et 63 de la rue Saint-Gilbert sera scellé le 18 février par le conseil municipal qui rendra sa décision à l’appel déposé par deux citoyens engagés dans la protection du patrimoine.

Lévis ne sait plus où mettre la neige

La capacité des sites de dépôt et des terrains privés à recevoir la neige est à son maximum en raison des fortes précipitations des dernières semaines. Sans compter, les 40 centimètres supplémentaires que pourrait amener la tempête hivernale à partir de ce soir et jusqu'à demain.

Une prestigieuse bourse pour un génie lévisien

Depuis septembre, Marc-André Bégin, un étudiant en génie mécanique originaire de Lévis, a amorcé des études de doctorat au réputé Massachusetts Institute of Technology (MIT) grâce à l’obtention d’une prestigieuse aide financière américaine, la bourse Fulbright.

Policier de père en fils

Le 18 janvier dernier, le Lévisien Gabriel Teed a obtenu son diplôme de l’École nationale de police du Québec, située à Nicolet.