CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Des parents de la région ont appris une bien mauvaise nouvelle samedi. Ils devront trouver une nouvelle garderie pour leurs enfants. Les propriétaires des garderies La boîte à magie de Saint-Romuald, La boîte à calin de Charny et La boîte aux sourires de Saint-Jean-Chrysostome, Richard Lemelin et Chantale Cloutier, ont annoncé la fermeture de ces trois garderies privées de leur groupe dès vendredi prochain, dans un courriel dont le Journal a obtenu copie.

«C’est avec le cœur rempli de tristesse et les larmes aux yeux que nous vous informons de la fermeture de La boîte à magie tout comme les autres garderies de notre groupe qui fermeront leurs portes le vendredi 1er mars 2019 à 18h. (...) Nous comprenons que cette nouvelle est un choc pour vous comme pour nous. Nous sommes conscients du défi qui se présente à vous maintenant que de trouver un autre milieu de garde pour votre enfant. Nous tenons sincèrement à tous vous remercier pour votre support et confiance au cours des dernières années.», ont annoncé les propriétaires dans un courriel envoyé sur l'heure du dîner samedi.

Pour expliquer leur décision, Richard Lemelin et Chantale Cloutier ont souligné les difficultés de recrutement de personnel.

«La pénurie de main-d’œuvre à laquelle nous faisons face dans le milieu de la petite enfance constitue un défi de taille à relever au quotidien. Malheureusement, cette situation nous a rattrapés. En effet, il nous est impossible de renouveler notre permis d’exploitation venant à échéance, car nous ne respectons pas le ratio exigé par le ministère de la Famille en ce qui concerne le nombre d’éducatrices formées. Nous avons envisagé plusieurs scénarios afin de pouvoir continuer nos opérations, mais nous devons nous résigner à la fermeture de nos entreprises», ont-ils affirmé dans leur courriel.

Notons que selon le répertoire des centres de la petite enfance et des garderies en fonction du ministère de la Famille, les trois garderies qui fermeront pouvaient accueillir 222 enfants, dont 80 âgés de 17 mois ou moins. Selon une source du Journal, ce sont 154 enfants qui devront être relocalisés dans d’autres garderies.

Le ministère en «mode solution»

De son côté, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, n’a pas caché sa déception face à la situation dans une déclaration transmise lundi aux médias par sa porte-parole, Cynthia Lapierre.

«Le ministre de la Famille est très préoccupé par la situation qui touche de nombreux parents. Nous sommes en contact avec certains d’entre eux. Des ressources du ministère ont été déployées dès aujourd’hui  pour regarder les moyens à mettre rapidement  en place pour assurer le maintien des services aux familles. Des discussions avec le titulaire auront lieu afin de regarder la possibilité de retarder la fermeture, le temps d’analyser la situation et de proposer des solutions aux familles touchées. Nous déplorons le fait que les parents aient été informés une semaine avant la fermeture puisque le règlement prévoit que le titulaire du permis doit aviser, par écrit, les parents et le ministère  au moins 90 jours à l’avance», peut-on lire dans la déclaration.

Soulignons que le ministère a aussi fait savoir qu’il trouve «surprenant que le motif du renouvellement de permis soit associé à la décision de cesser les activités de façon hâtive» puisque les permis des trois titulaires visés sont toujours valides, respectivement jusqu’au 8 mai pour La boîte à magie, au 30 novembre pour La boîte à calins et au 2 août pour La boîte aux sourires.

Picard «consterné»

Sur sa page Facebook, le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a également réagi à la suite de la fermeture des garderies, dont deux qui sont situées sur le territoire de sa circonscription.

«J’ai été consterné par l’annonce de la fermeture prochaine des trois garderies et rapidement j’ai interpellé le ministre de la Famille. Soyez certain que nous sommes préoccupés par cette situation qui vous touche et que le ministère est en mode solution et travaille actuellement pour retarder la fermeture, assurer le maintien des services et proposer des solutions aux familles touchées», a affirmé M. Picard sur sa page Facebook.

Les plus lus

Procédure de fermeture des écoles de la CSDN : une décision qui se prend tôt le matin

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a dû fermer à de nombreuses reprises ces établissements cet hiver en raison des difficiles conditions climatiques. Mais qu'est-ce qui motive ou pas la fermeture des écoles? Voici un résumé des points qui motivent une telle décision.

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Deux arrondissements renommés

Chutes-de-la-Chaudière-Est et Chutes-de-la-Chaudière-Ouest pourraient être renommés Etchemin et Chaudière. La Ville en a fait la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Un résident du Vieux-Charny, Alain Tremblay, a fait part de son étonnement au sujet des nouveaux noms choisis par la municipalité à la Ville de Lévis ainsi qu’au Journal.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 février 2019

Un résident très connu de Pintendre et bon joueur de hockey a échangé avec ses idoles de jeunesse. Stéphan Dupont, animateur de radio à Énergie, a rencontré les frères Hanson lors du Tournoi pee-wee de Québec (1re photo).

Les chauffeurs de taxi de Lévis en grève lundi

À l'instar de leurs collègues de Montréal et de Québec, les chauffeurs de taxi de Lévis seront en grève lundi.

L’ensemble des traitements contre le cancer disponibles à Lévis

En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.

150 ans pour le Régiment de la Chaudière

2019 est une année importante pour le Régiment de la Chaudière puisque l’unité de réserve qui rassemble des soldats de Lévis, la Beauce, Québec et du Lac-Mégantic fête son 150e anniversaire. Dans le cadre de ses festivités, le Régiment tiendra un souper en l’honneur des anciens et anciennes, au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 6 avril prochain.

Une adolescente qui fait une différence

Adolescente impliquée dans de nombreuses causes, la Lévisienne Daphnée Gagnon-Beaulé multiplie les bonnes actions pour faire de notre planète un monde meilleur. Récemment, la jeune femme de 16 ans a mis sur pied une pétition demandant que les déversements d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent cessent. Une initiative qui a dépassé les frontières de la province.

Estelle Breton et son plus grand combat

Estelle Breton est une Lévisienne âgée de 40 ans et mère de quatre enfants. Lors de sa dernière grossesse, les médecins ont constaté qu’elle était frappée d’une récidive d’un cancer de la peau vieux de trois ans. Aujourd’hui, quatre enfants dans les bras, elle doit se battre pour sa vie et peine à trouver de l’aide pour assurer les tâches du quotidien.

Un «effondrement» à prévoir pour le futur

Dans le cadre des activités du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), l’environnementaliste Harvey Mead viendra discuter des enjeux climatiques et environnementaux de la région, le 24 mars prochain.