CRÉDIT : ARCHIVES

Les professionnelles en soins, qui travaillent dans des établissements de santé, ne feront pas de temps supplémentaire obligatoire (TSO) le 8 avril prochain. La Fédération interprofessionnelle de la Santé du Québec-FIQ a confirmé, le 2 avril, la tenue d’une première journée nationale sans TSO.

Par Mélanie Labrecque - collaboration spéciale

Par ce geste, la Fédération veut signifier son «ras-le-bol» face à cette mesure utilisée dans le secteur de la santé.

«Cette pratique est devenue un réel mode de gestion qui porte atteinte aux droits des professionnelles en soins et a un impact direct sur la qualité et la sécurité des soins. Cette journée doit servir d’électrochoc pour tous les gestionnaires du réseau», a indiqué la présidente de la Fédération, Nancy Bédard.

En présentant ses couleurs une semaine à l’avance, l’organisation a souhaité donner le temps aux employeurs d’élaborer des horaires de travail complets et de prévoir le personnel en nombre suffisant. Du coup, Mme Bédard ajoute qu’au quotidien, les travailleurs du réseau de la santé n’ont pas la même latitude et ont souvent très peu de temps pour s’organiser lorsqu’elles doivent faire du TSO.

«Quand le TSO est "prévu" à l’avance, on n’appelle plus cela une urgence. Ce qui devait être une mesure d’exception a été érigé, dans beaucoup d’établissements, en véritable système de gestion. C’est inhumain et dangereux tant pour les professionnelles en soins que pour les patients», a dénoncé la porte-parole syndicale.

De son côté, la ministre de la Santé, Danielle McCann, avait demandé aux établissements de santé de se préparer à cette journée en faisant appel «à toutes les ressources disponibles, même à ceux et celles qui ont quitté le réseau».

Bien qu’elle souhaite mettre un terme à la pratique du TSO, la ministre a averti la FIQ en lui rappelant que ce «geste symbolique» ne doit pas mettre en péril la santé et la sécurité des patients.

Les plus lus

Une lettre inquiétante envoyée à la mosquée de Lévis

Selon le professeur en philosophie et blogueur montréalais Xavier Camus, la mosquée de Lévis a reçu un message troublant la semaine dernière.

Les chauffeurs de taxi de Lévis en grève lundi

À l'instar de leurs collègues de Montréal et de Québec, les chauffeurs de taxi de Lévis seront en grève lundi.

Combattre le cancer pas à pas

Organisée par la Société canadienne du cancer, la 14e édition du Relais pour la vie de Lévis aura lieu au Stade Georges-Maranda, dans la nuit du 1er au 2 juin prochains. L’organisation souhaite attirer au moins 70 équipes à participer à l’événement et amasser 210 000 $ pour la recherche médicale entourant ce fléau.

Bienville et Lauzon 100 % automatisés

À partir du 10 juin, les services au comptoir des centres de Bienville et Lauzon disparaitront pour être concentrés aux Galeries Chagnon. Entre le 7 mai et le 20 juin, l’ensemble des distributeurs automatiques seront modernisés.

L'échéance pour retirer les abris tempos à Lévis est prolongée

La Ville de Lévis a annoncé, le 17 avril, qu’en raison des conditions hivernales particulières des derniers mois, la date de retrait des abris d’hiver sera exceptionnellement repoussée jusqu'au 12 mai.

Ouvert ou fermé à Pâques?

La Ville de Lévis a dévoilé, le 12 avril, l’horaire des services municipaux pendant le congé de Pâques, du vendredi 19 avril au lundi 22 avril.

La paramédecine communautaire : une alternative

Devant une Chambre de commerce de Lévis (CCL) bondée, Maxime Laviolette, directeur général chez Dessercom, a présenté la conférence Investir dans le réseau ambulancier au Québec, c’est payant, le 3 avril dernier. Celui-ci a mis en lumière la mission de Dessercom, l’histoire de la paramédecine au Québec et a soulevé certaines problématiques pour le futur du milieu.

Le Collège de Lévis fait une différence en Inde

Au cours des deux dernières années, une douzaine d’élèves du Collège de Lévis ont mis la main à la pâte afin de récolter des sous pour permettre la construction de puits en Inde. Ce projet d’éducation à la solidarité internationale a culminé en janvier dernier avec un voyage de 12 jours du groupe dans le sud de ce pays d’Asie.

Bourses à 65 leaders inspirants de l’Université Laval

Trois étudiants de la région font partie des 65 lauréates et lauréats de la 9e cérémonie du Programme de bourses de leadership et développement durable tenue récemment à l’Université Laval.

Un mouvement citoyen créé à Saint-Michel

À la suite de la séance du conseil municipal du 11 mars où des citoyens de Saint-Michel-de-Bellechasse ont contesté l’augmentation des salaires et des allocations de dépenses des élus municipaux, un regroupement de citoyens a été créé le 18 mars. Ce mouvement en a fait l’annonce via un communiqué de presse le 26 mars.