Michl Nicholson, du RÉPAQ, a présenté la philosophie des écoles alternatives à la cinquantaine de parents présents à la séance d’information.

C’est devant une cinquantaine de personnes que le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis, un projet d’école alternative publique (ÉAP) primaire qu’elles désirent voir naître dans la région, a tenu une séance d’information publique à la Maison des scouts de Lévis, le 17 avril dernier.

D’abord, les membres du comité de parents et Michl Nicholson, du Réseau des écoles alternatives publiques du Québec (RÉPAQ), ont expliqué en long et en large la mission de ce type d’établissement misant notamment sur le développement de l’autonomie de l’enfant et la recherche de consensus.

Par la suite, les promotrices de l’implantation d’une ÉAP à Lévis ont présenté la philosophie qui serait mise en place dans l’établissement lévisien. La future école miserait sur la pédagogie par projets et sur des groupes multiâges où les plus vieux pourraient aider les plus jeunes. 

Dans ce cadre «d’apprentissage alternatif», des cours différents que ceux offerts dans le parcours régulier seraient dispensés. Les personnes derrière le projet désirant notamment que la protection de l’environnement soit grandement abordée dans les classes.

Un «vif intérêt»

Également, les promotrices du projet ont profité de l’occasion pour effectuer une mise à jour des résultats de leur sondage réalisé afin de mesurer l’intérêt des parents pour leur projet. Depuis juin 2018, 478 enfants ont été préinscrits à l’établissement. Une donnée qui justifie amplement l’ouverture d’une ÉAP à Lévis selon le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis.

«Déjà, votre présence à la séance d’information de ce soir est significative pour l’avancement de notre projet. Comparativement à d’autres écoles de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), si tous les élèves préinscrits fréquentaient notre école alternative, nous aurions l’une des plus grosses écoles de l’organisation. [...] L’engouement des parents pour le projet démontre le grand intérêt des gens de la région pour une école alternative», a soutenu Tania Bolduc, l’une des membres du comité de parents.

Date d’ouverture inconnue

 À la fin de la séance, plusieurs parents ont pu interroger les membres du comité sur les détails entourant le projet. Si certains ont demandé des précisions sur le cadre pédagogique de l’institution espérée, d’autres ont questionné les promotrices du projet sur l’échéancier de sa réalisation.

Si elles espèrent une ouverture pour septembre 2020 dans l’un des quartiers centraux de Lévis, les membres du comité de parents n’ont aucune certitude puisque le projet devra être approuvé par la CSDN. En effet, comme le comité de parents désire que l’accès au nouvel établissement soit gratuit, ce dernier devra être une ÉAP. Et seule la CSDN, l’instance gérant l’éducation publique dans la région, peut autoriser ce type de projet.

D’ailleurs, le président de la commission scolaire, Jérôme Demers, et le vice-président de l’organisation, François-Yves Dubé, ont assisté à la séance d’information. Jérôme Demers a profité de l’occasion pour déclarer aux parents que la CSDN est à l’écoute des parents qui désirent l’ouverture d’une ÉAP à Lévis.

«La pression politique, nous l’avons entendue au conseil des commissaires. Nous avons demandé à notre personnel administratif de creuser le dossier. Mais nous avons certaines contraintes (question des places-élèves avec la croissance soutenue de la clientèle de la CSDN). Ce soir, nous ne pouvons pas vous dire s’il y aura un projet et quand cette école alternative ouvrirait ces portes. Ce que je peux toutefois vous dire, c’est que nos gens étudient la question sérieusement», a affirmé le président de la CSDN.

Notons finalement que le comité de parents a demandé aux parents de s’impliquer au cours des prochains mois pour que le projet demeure toujours vivant. Les promotrices entendent continuer d’être présentes à chacune des séances du conseil des commissaires de la CSDN et elles veulent participer, cet été, à des événements pour rencontrer les familles du Grand Lévis.

Les plus lus

Un chanceux recherché par Loto-Québec à Lévis

Loto-Québec est à la recherche d'un gagnant de 333 333,40 $ au Lotto Max, dont le billet a été acheté à Lévis.

L'une des pires routes du Québec à Lévis?

CAA-Québec a dévoilé, le 9 mai, le top 10 préliminaire de son initiative visant à identifier les pires routes du Québec. Le chemin Craig, à Saint-Nicolas et à Saint-Étienne-de-Lauzon, fait partie de ce classement peu flatteur.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Notre école alternative de Lévis : rencontre courue par les parents

C’est devant une cinquantaine de personnes que le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis, un projet d’école alternative publique (ÉAP) primaire qu’elles désirent voir naître dans la région, a tenu une séance d’information publique à la Maison des scouts de Lévis, le 17 avril dernier.

Bilan des inondations : une quinzaine de résidences évacuées à Lévis

Les inondations sur le territoire pendant le congé pascal ont nécessité l’évacuation de 17 personnes, dont 10 ont reçu une aide de la Croix-Rouge. Plusieurs équipes de pompiers ont été mobilisées sur le terrain. Certaines étaient déployées en soutien dans les municipalités environnantes.

Une machine distributrice spécialisée au Collège de Lévis

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis, une friperie gérée par les élèves pour les élèves du Collège basée sur le modèle entrepreneurial d’une coopérative, a mis sur pied une machine distributrice à matériel scolaire et produits d’hygiène, au Collège, le 10 avril dernier.

Aérodrome de Pintendre : citoyens et Ville font front commun

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre était au cœur des discussions lors du dernier conseil municipal. Des citoyens ont profité de la période de question pour interroger le maire sur les suites qui seront données par la Ville dans ce dossier.

L'écoresponsabilité à la fête au quai Paquet à Lévis

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.