Le maire, Gilles Lehouillier, et le directeur du SSIL, Luc de la Durantaye.

Les inondations sur le territoire pendant le congé pascal ont nécessité l’évacuation de 17 personnes, dont 10 ont reçu une aide de la Croix-Rouge. Plusieurs équipes de pompiers ont été mobilisées sur le terrain. Certaines étaient déployées en soutien dans les municipalités environnantes.

Pour faire face aux inondations qui ont touché Lévis lors de la fin de semaine de Pâques, deux équipes de quatre personnes du Service de sécurité incendie de Lévis (SSIL) ont été mobilisées sur le territoire de la municipalité ainsi qu’un chef de division, un chef aux opérations, la direction du service de la vie communautaire et huit policiers. Au total 134 résidences ont été ciblées par les opérations.

Par ailleurs, le centre de coordination des mesures d’urgence (CCMU), basé à Charny, a été en opération toute la fin de semaine.

Du personnel a aussi été déployé pour soutenir les interventions dans les municipalités environnantes. À Scott, 6 pompiers ont participé aux opérations et 14 à Sainte-Marie.

«La Ville de Lévis a offert son entière collaboration. Nos rivières sont en contrôle. Il peut y avoir un certain relent avec la Beaurivage. Dans ce cas, on va intervenir. On a des équipes formées pour le faire. Concernant les interventions sur le territoire québécois, on va laisser le soin au ministère de la Sécurité publique de répondre», a indiqué le maire, Gilles Lehouillier, lors d’un bilan des inondations présenté en marge du conseil municipal du 23 avril.

Niveaux sous surveillance

De la pluie est encore prévue ce mercredi et jeudi mais aucun débordement ne serait à craindre. Hier, la place Couture était toujours fermée et les riverains n’avaient pas pu regagner leur domicile.
Les niveaux des rivières restent sous surveillance ainsi que les terrains. Le soutien aux municipalités avoisinantes touchées se poursuit également.

«On en a discuté au comité exécutif. De concert avec la Sécurité incendie, on a décidé de maintenir le cap. S’il y avait des zones de turbulences cette semaine, nous poursuivrons la même opération de soutien à nos voisins», a fait savoir Gilles Lehouillier. Et de constater que si l’armée a été déployée par le gouvernement c’est à des endroits stratégiques où il y a lieu d’intervenir.

«Il ne faut pas oublier le phénomène géographique. La crue des eaux commence toujours beaucoup plus à l’ouest à cause du réchauffement des températures qui y est beaucoup plus important. Doucement, ça vient finir en Chaudière-Appalaches. C’est une des raisons pour lesquelles nos collègues reçoivent un coup de main plus rapidement que nous», a complété Luc de la Durantaye, le directeur du SSIL.

Des mesures gouvernementales attendues

La municipalité attend désormais que le gouvernement provincial enclenche les mécanismes d’indemnisation. «Le gouvernement a annoncé des mesures intéressantes en fin de semaine. Les gens, comme le gouvernement, sont de plus en plus conscients qu’il va falloir procéder plus rapidement à l’acquisition de propriétés dans les endroits les plus dangereux», a noté le maire.

D’ailleurs, ce type de mesure a déjà été pris à Saint-Étienne-de-Lauzon. «Quelques propriétés ont été achetées par le ministère de la Sécurité publique et les terrains sont souvent revendus à la municipalité pour une somme nominale d’un dollar, à condition qu’on n’y fasse pas de construction», a-t-il rappelé.

De son côté la municipalité n’autorise aucune construction en zone inondable. «Pas question de le permettre! On va maintenir le cap», a assuré Gilles Lehouillier. Quant aux résidences situées dans le secteur Marcel-Roussel, la Ville n’ira pas jusqu’à inciter les résidents à changer de secteur et attend de voir comment interviendra le ministère de la Sécurité publique dans ce dossier.

«Notre rôle est d’intervenir en prévention, d’intervenir dans les opérations de sécurité publique. L’indemnisation, c’est le rôle du gouvernement du Québec», a-t-il mentionné avant de se réjouir que des plans d’action pour relocaliser les gens soient envisagés par le gouvernement. «Une bonne nouvelle», selon le maire.


Les plus lus

Un chanceux recherché par Loto-Québec à Lévis

Loto-Québec est à la recherche d'un gagnant de 333 333,40 $ au Lotto Max, dont le billet a été acheté à Lévis.

L'une des pires routes du Québec à Lévis?

CAA-Québec a dévoilé, le 9 mai, le top 10 préliminaire de son initiative visant à identifier les pires routes du Québec. Le chemin Craig, à Saint-Nicolas et à Saint-Étienne-de-Lauzon, fait partie de ce classement peu flatteur.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Notre école alternative de Lévis : rencontre courue par les parents

C’est devant une cinquantaine de personnes que le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis, un projet d’école alternative publique (ÉAP) primaire qu’elles désirent voir naître dans la région, a tenu une séance d’information publique à la Maison des scouts de Lévis, le 17 avril dernier.

Bilan des inondations : une quinzaine de résidences évacuées à Lévis

Les inondations sur le territoire pendant le congé pascal ont nécessité l’évacuation de 17 personnes, dont 10 ont reçu une aide de la Croix-Rouge. Plusieurs équipes de pompiers ont été mobilisées sur le terrain. Certaines étaient déployées en soutien dans les municipalités environnantes.

Une machine distributrice spécialisée au Collège de Lévis

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis, une friperie gérée par les élèves pour les élèves du Collège basée sur le modèle entrepreneurial d’une coopérative, a mis sur pied une machine distributrice à matériel scolaire et produits d’hygiène, au Collège, le 10 avril dernier.

Aérodrome de Pintendre : citoyens et Ville font front commun

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre était au cœur des discussions lors du dernier conseil municipal. Des citoyens ont profité de la période de question pour interroger le maire sur les suites qui seront données par la Ville dans ce dossier.

L'écoresponsabilité à la fête au quai Paquet à Lévis

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.