CRÉDIT : ARCHIVES

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a annoncé, le 14 mai, la création de 681 postes permanents, dont 550 postes à temps complet pour ses infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes, préposés aux bénéficiaires (PAB) et auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS).

Selon le CISSS, la création de ces postes permanents «permettra d’offrir une sécurité d’emploi aux employés à temps partiel qui ne détenaient pas de poste ou qui étaient sur des équipes volantes».

L’initiative est également l’une des mesures mises en place par le CISSS «pour contrer la pénurie de main-d’œuvre». Enfin, avec ces nouveaux postes, l’établissement anticipe aussi une diminution, à moyen terme, du temps supplémentaire et du temps supplémentaire obligatoire.

«C’est important, en contexte de pénurie de main-d’œuvre, d’offrir des emplois de qualité pour que notre personnel demeure au sein de notre organisation. Ces nouveaux postes deviendront ainsi plus stables parce qu’ils seront rattachés à des équipes. Cela viendra faciliter la cohésion des actions et la qualité des relations. Du point de vue de l’usager, cela assurera que les employés seront en nombre suffisant pour offrir les soins et les services», a soutenu le président-directeur général du CISSS, Daniel Paré. 

Dans son communiqué de presse pour annoncer la nouvelle, le CISSS a indiqué que la mesure a été rendue possible grâce à un «exercice rigoureux réalisé au cours de la dernière année, avec la collaboration des gestionnaires, des équipes et des partenaires syndicaux de l’établissement». Notons que cette décision ne nécessite pas d'investissement majeur de la part du CISSS puisque la majorité des personnes qui pourront profiter de la création de ces postes sont déjà à l'emploi de l'établissement.

Plus du tiers des postes dans le Grand Lévis

Plus précisément pour le secteur Alphonse-Desjardins (Lévis, Bellechasse, Lotbinière et Nouvelle-Beauce) du CISSS, l’initiative permettra la création de 275 postes, dont 225 à temps complet.

Pour ce secteur, 130 postes d’infirmières (104 à temps complet), 48 postes d’infirmières auxiliaires (35 à temps complet) et 97 postes de PAB et d’ASSS (86 à temps complet) ont été ajoutés.

Quant à eux, les secteurs Beauce-Etchemins, Montmagny-L’Islet et Thetford Mines ont respectivement obtenu 180 postes (128 à temps complet), 79 postes (67 à temps complet) et 147 (130 à temps complet).

Soulignons finalement que le CISSS ne pouvait indiquer la répartition des postes par hôpital et CHSLD.

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

La clé sous la porte pour L’Appart

Le centre de thérapie et de réinsertion sociale L’Appart, situé à Saint-Romuald, s’est retrouvé dans l’obligation de fermer ses portes de façon impromptue en raison de problèmes financiers, le 10 juillet dernier. Les résidents, employés et gestionnaires de l’entreprise l’ont appris seulement cinq jours avant leur départ.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

La tête de l’unité

Unité militaire établie à Lévis, le 6e Régiment d’artillerie de campagne (6e RAC) célèbre cette année ses 120 ans d’existence. Pour souligner ce cap, le Journal vous propose une série d’articles sur le 6e RAC. Nous poursuivons cette semaine notre exercice avec un portrait de la commandante de l’unité, Chantal Bérubé.

Un manque de logements abordables à Lévis

Malgré un taux d’inoccupation général frôlant le taux d’équilibre avec 3,4 %, certains secteurs de Lévis ne peuvent pas offrir de logements abordables pour de grandes familles ou pour les individus vivants seuls. La famille recomposée de cinq enfants de Mariane Fradet et Patrice Lévesque a eu tout un casse-tête à résoudre afin de trouver un logis pour leur grande famille.

Une fête pour inaugurer l'avenue Bégin revampée

Afin de célébrer les nouveaux aménagements de l’avenue Bégin, la Ville de Lévis invite les Lévisiens à l’inauguration officielle de cette artère du Vieux-Lévis le samedi 6 juillet prochain.

Chaleur : le ministère de la Santé appelle à la vigilance et à la solidarité

Alors qu'un premier épisode de chaleur est annoncé dans plusieurs régions du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a rappelé l'importance de prendre certaines précautions pour améliorer le confort et diminuer les risques pour la santé.

Un Bellechassois à L'amour est dans le pré?

L’amour est dans le pré, V et Attraction Images ont dévoilé l’identité des huit agriculteur(rice)s en lice pour la 8e saison de la populaire téléréalité. Un des agriculteurs retenus pour cette première étape provient de Saint-Anselme.

Changements climatiques : quels impacts sur la santé mentale?

En partenariat avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches ainsi que le Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches, le campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) a reçu une subvention de 300 000 $ de Santé Canada afin de réaliser un projet de recherche sur les impacts des événements climatiques extrêmes sur la santé mentale et l...

Une unité qui perpétue une tradition lévisienne

Unité militaire établie à Lévis, le 6e Régiment d’artillerie de campagne (6e RAC) célèbre cette année ses 120 ans d’existence. Tout comme une autre unité de la réserve des Forces armées canadiennes basée à Lévis, le Régiment de la Chaudière, le 6e RAC fait honneur à la ville. Pour découvrir ou redécouvrir cette unité, le Journal vous propose une série d’articles sur elle. Pour amorcer la série, no...