CRÉDIT : AUDE MALARET - Sahra et Clotilde ont profité de leur voyage pour visiter les attraits lévisiens.

Deux jeunes Françaises ont passé une dizaine de jours à explorer le territoire après avoir remporté un concours lancé par Le Grand Quevilly, la municipalité jumelle de Lévis. À leur retour, Sahra Berrezkhami et Clotilde Durezt partageront leur expérience aux Quevillais afin de leur faire découvrir leur sœur québécoise.

Depuis 50 ans, Lévis est jumelée avec Le Grand Quevilly, une ville française située en Normandie. Mouvement de rapprochement entre les pays né dans l’après Seconde Guerre mondiale, les jumelages entre villes visent à tisser des liens entre les populations ainsi qu’à développer les échanges socio culturels.

Pour fêter cinq décennies de jumelage, la municipalité française a lancé un concours auprès des jeunes Quevillais. Dix gagnants ont remporté un voyage dans l’une des cinq villes jumelles à travers le monde. À Lévis, c’est le duo formé par Sahra et Clotilde qui est parti à la découverte des attraits de la ville, appareil photo et caméra à la main.

Par l’image et la vidéo, les deux jeunes apprentis reporters de 21 ans partageront leurs aventures et leurs explorations avec leurs concitoyens. Elles présenteront Lévis lors d’une journée organisée par Le Grand Quevilly qui mettra à l’honneur ses jumelages en Allemagne, en Angleterre, au Québec, en Israël et à Madagascar.

Maison natale de Louis Fréchette, Maison Alphonse-Desjardins, Grande plée Bleue, Lieu historique du Chantier A.C. Davie, fort Numéro-Un, Festibière, chutes de la Chaudière, bibliothèque Pierre-Georges-Roy, elles n’ont rien manqué des lieux qui font l’identité de Lévis grâce à un programme organisé par la Ville. Pour souligner leur visite, Sahra et Clotilde ont même été reçues par le maire qui les a invitées à signer le livre d’or.

Un nouveau mode de vie en famille

Pendant leur visite d’une dizaine de jours, les deux jeunes femmes ont partagé le quotidien de la famille Duquenoy-Lumineau, originaire de France et installée au Québec depuis près de 20 ans. C’est grâce à l’Association Québec-France Rive-Droite de Québec, dont Marielle Lumineau est administratrice, que Sahra et Clotilde ont été accueillies dans un foyer lévisien.

Avec leurs hôtes, elles ont découvert un mode de vie différent. Premier changement observé par les deux Françaises : les horaires. «Les gens se lèvent plus tôt, rentrent plus tôt, et on mange tôt surtout. Il y a une vie après le repas alors qu’en France, on mange et on va se coucher ou on regarde la télé», notent-elles. Un rythme «plus sain». Elles ont aimé faire des activités qui leur ont permis de «dormir sereinement» une fois la nuit venue.

«Tout est différent!» L’architecture des maisons, la taille des voitures, l’absence de clôture, les taxes, les pourboires… Et, elles ont trouvé un air «nord-américain» à la ville. Surprises par la rareté des piétons, alors qu’elles sont habituées à se déplacer à pied, en bus et en métro-tram, Sahra et Clotilde ont jugé les transports en commun lévisiens «un peu limités».

«Je trouve ça vraiment dépaysant», partage Sahra qui s’est sentie sur un autre continent. «J’aime le côté sécuritaire. Les gens sont aimables. Dès qu’ils voyaient qu’on avait besoin d’aide, ils venaient vers nous naturellement. Il fait bon vivre!»

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

La clé sous la porte pour L’Appart

Le centre de thérapie et de réinsertion sociale L’Appart, situé à Saint-Romuald, s’est retrouvé dans l’obligation de fermer ses portes de façon impromptue en raison de problèmes financiers, le 10 juillet dernier. Les résidents, employés et gestionnaires de l’entreprise l’ont appris seulement cinq jours avant leur départ.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Un manque de logements abordables à Lévis

Malgré un taux d’inoccupation général frôlant le taux d’équilibre avec 3,4 %, certains secteurs de Lévis ne peuvent pas offrir de logements abordables pour de grandes familles ou pour les individus vivants seuls. La famille recomposée de cinq enfants de Mariane Fradet et Patrice Lévesque a eu tout un casse-tête à résoudre afin de trouver un logis pour leur grande famille.

Une fête pour inaugurer l'avenue Bégin revampée

Afin de célébrer les nouveaux aménagements de l’avenue Bégin, la Ville de Lévis invite les Lévisiens à l’inauguration officielle de cette artère du Vieux-Lévis le samedi 6 juillet prochain.

Chaleur : le ministère de la Santé appelle à la vigilance et à la solidarité

Alors qu'un premier épisode de chaleur est annoncé dans plusieurs régions du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a rappelé l'importance de prendre certaines précautions pour améliorer le confort et diminuer les risques pour la santé.

La tête de l’unité

Unité militaire établie à Lévis, le 6e Régiment d’artillerie de campagne (6e RAC) célèbre cette année ses 120 ans d’existence. Pour souligner ce cap, le Journal vous propose une série d’articles sur le 6e RAC. Nous poursuivons cette semaine notre exercice avec un portrait de la commandante de l’unité, Chantal Bérubé.

Un Bellechassois à L'amour est dans le pré?

L’amour est dans le pré, V et Attraction Images ont dévoilé l’identité des huit agriculteur(rice)s en lice pour la 8e saison de la populaire téléréalité. Un des agriculteurs retenus pour cette première étape provient de Saint-Anselme.