CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a lancé, le 5 avril, une nouvelle charge contre le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, à propos du Chantier Davie. Une nouvelle fois, la centrale syndicale représentant les travailleurs de l'entreprise lévisienne demande à Ottawa d'accorder des contrats maritimes fédéraux au chantier de Lauzon afin de relancer ses activités.

La présidente du Conseil central régional, Ann Gingras, a fait savoir qu'elle était «sidérée d’apprendre que la Garde côtière canadienne a des fonds de plus de 7 milliards pour renouveler sa flotte de navires, mais que les négociations avec le chantier Davie ne portaient toujours que sur la réfection de quatre brise-glaces».

«Le Canada a des besoins, la garde côtière a l’argent, le chantier Davie a l’expertise, qu’attend Justin Trudeau? Il y a trois mois, le premier ministre a annoncé le début de négociations entre le chantier Davie et la garde côtière pour la réfection de quatre brise-glaces. Aujourd’hui, alors qu’il est de retour dans la région pour une rencontre préparatoire au G7, ce serait le bon moment pour aller de l’avant et faire une annonce significative pour l’avenir de la Davie», a déclaré Mme Gingras.

Selon la CSN, ce geste permettrait de ramener au boulot plusieurs travailleurs de Davie, qui ont été mis à pied à la fin de l'année dernière puisque le chantier maritime avait moins de contrats.

«Concrètement, les deux autres chantiers canadiens sont déjà gavés et ne peuvent pas livrer la marchandise avant de nombreuses années alors qu’il y a au Québec un chantier qui pourrait se mettre immédiatement à l’ouvrage. Je rappelle que plus de 400 travailleuses et travailleurs de la Davie sont en chômage depuis le mois de novembre et attendent un geste concret du gouvernement fédéral», a affirmé Ann Gingras.

Du même souffle, elle a une nouvelle fois tapé sur le clou de «l'injustice» que vit le Québec dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale.

«Le Québec a reçu moins de 1 % des contrats fédéraux, c’est une injustice qu’il faut corriger. Le renouvèlement de la flotte de la Garde côtière canadienne ne fait pas partie de la Stratégie nationale de construction navale. Il y aurait là, une façon simple et rapide de corriger l’injustice faite aux travailleuses et aux travailleurs de la Davie, à la grande région de Québec ainsi qu’au Québec dans son ensemble», a conclu la présidente du Conseil central Québec-Chaudière-Appalaches.

 

Les plus lus

Projet d’hôtel dans le secteur de la Traverse : la Ville vend le terrain ciblé à Pierre Gagné

Une autre étape a été franchie, le 10 septembre, dans le projet de construction d’un établissement hôtelier dans le secteur de la Traverse. En effet, le conseil municipal de Lévis a autorisé la vente du terrain ciblé pour le projet de 4 283 mètres carrés à Pierre Gagné, le promoteur immobilier derrière notamment l’hôtel Four Points By Sheraton (Centre de congrès et d’expositions de Lévis), pour un...

Interruption planifiée d'électricité à Saint-Nicolas et à Saint-Rédempteur

Dans la nuit de dimanche à lundi, entre 22h et 3h, une interruption de services d’électricité prolongée est planifiée par Hydro-Québec dans une zone couvrant principalement les secteurs Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur. http://pannes.hydroquebec.com/pannes/

Le prolongement d’Étienne-Dallaire se poursuit

La deuxième phase des travaux de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire, réalisés dans le cadre du projet de développement résidentiel et commercial Umano, a été officiellement lancée ce 7 septembre.

Campagne Centraide : tomber et se relever

Le lancement de la campagne de la Ville de Lévis au profit de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, c’est bien sûr des objectifs chiffrés, mais c’est aussi l’occasion d’entendre témoigner ceux, organismes comme bénéficiaires, qui reçoivent un soutien. D’usager à président d’Aux Quatre vents, c’est son parcours pour s'en sortir qu’a raconté Carl Sansfaçon.

Huit finalistes de talent au concours Chantons pour elles

Les finalistes du concours Chantons pour elles ont été dévoilés par le jury, le 11 septembre, à L’Anglicane de Lévis. Sept candidates et un candidat s’affronteront dans deux catégories, Junior et Adulte, lors d’un souper-spectacle de la Fondation Jonction pour Elle, au Juvénat Notre-Dame le 17 octobre.

Cyclisme : nouveau programme à Pointe-Lévy

À partir de l’année 2019-2020, les étudiants de Pointe-Lévy pourront prendre part au nouveau programme sport-études cyclisme. Le projet a été mis sur pied et sera dirigé par Frédéric Jardot. Selon lui, plusieurs jeunes pourront s’entraîner sur la Rive-Sud plutôt que de devoir traverser à Québec.

Un nouveau quartier à Lévis

En plein essor, un nouveau projet est en développement dans la région de Lévis depuis quelques mois déjà. Situé sur le chemin Harlaka, du côté sud de l’autoroute 20, le chantier a débuté le 23 juillet dernier. Pierre Bonneau, l’un des promoteurs du projet, prévoit accueillir 400 familles dans ce nouveau quartier résidentiel et commercial.

Le 6e RAC a tenu sa parade régimentaire de rentrée

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne à Lévis s’est réuni le 26 août, en marge de la formation des réservistes. Une grande parade régimentaire a ouvert les célébrations devant un parterre d’invités de la société civile et militaire réunis au Manège militaire de Lévis.

«J’apprends à faire la paix avec mon diagnostic»

À 19 ans, Sabrina Billard publie son second livre, quatre ans après un ouvrage qui racontait son histoire d’intimidation à l’école. Aux éditions Tête haute, Le journal d’une timbrée est le récit d’une jeune adulte, prise entre son parcours d’intimidée et la découverte de sa bipolarité.

40 ans pour le Concours hippique de Lévis

La 40e édition du Concours hippique de Lévis se déroulera, du 6 au 9 septembre prochains, aux Écuries de la Chaudière à Breakeyville. Des cavaliers canadiens de renommée internationale prendront part à différentes compétitions. Nicole Lapierre, vice-présidente, directrice du concours et copropriétaire du site qui accueille la compétition, est prête à recevoir tous les touristes et cavaliers pour c...