C’est aujourd’hui qu’a eu lieu le lancement officiel de l’autocueillette des petits fruits dans la région de la Chaudière-Appalaches. Bien qu’en retard de quelques jours en comparaison aux années précédentes, la saison s’annonce dans la normale.

«Ce qu’il faut savoir, c’est que tout ce qu’on récolte à ce temps-ci de l’année, les fruits se sont formés l’automne passé. Lorsque la récolte est bonne, il faut regarder la météo depuis l’année dernière», a expliqué Christian Lacroix, agronome à la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

Malgré les froids intenses vécus lors du temps des Fêtes, l’hiver ne semble pas avoir totalement raison de la récolte des petits fruits à venir. Les bordées de neige ont limité quelques pertes de plants de fraises causées par le gel, mais n’ont pas épargné les branches de certains framboisiers. Quant à l’air frais du printemps, il n’a pas laissé de gelées assez importantes nuire à l’éclosion des bourgeons. C’est pourquoi une quantité normale de fraises est attendue, alors que la saison des framboises s’annonce légèrement sous la moyenne.

M. Lacroix n’a toutefois manifesté aucun doute concernant la présence du public dans les champs des producteurs. «On est l’une des rares régions que l’autocueillette est aussi populaire que ça. […] C’est encore dans les mentalités d’aller faire des réserves dans la Chaudière-Appalaches», a-t-il révélé. 

Le retour de la camerise

Pour une deuxième année consécutive, Denis Carrier et Nancy Jacques, des Camerises Saint-Philippe, ouvrent leurs champs à l’autocueillette de la camerise, qui s’étale généralement sur trois à quatre semaines. «L’an passé, ça été un franc succès et cette année, on a l’impression que ça va être encore meilleur», a exprimé M. Carrier. Cette saison, l’homme a toutefois installé des filets pour protéger ses plants des invasions d’oiseaux et ainsi maximiser son rendement. 

Présente chez une dizaine de producteurs de la région de la Chaudière-Appalaches, la camerise, souvent comparée au bleuet, a fait son apparition dans la région en 2008. Comme à chaque été, sa cueillette croise celle de la fraise, mais devance de deux semaines à un mois celle des framboises et des bleuets. Alors que son goût demeure inconnu de certains, les producteurs n’ont pu la comparer à aucun autre petit fruit connu du public. «Ça goûte la camerise», ont-ils simplement commenté, prêts à faire découvrir leur produit.


Les plus lus

Pénurie de main-d'oeuvre dans l'industrie du camionnage : un modèle original de rémunération pour retenir et attirer

Depuis le 3 février, les camionneurs du Groupe Transrapide sont rémunérés selon un modèle original en Chaudière-Appalaches, le taux horaire unique pour toutes les heures de travail (service et conduite). Par cette façon de faire, l’entreprise lévisienne spécialisée en transport routier interfrontalier veut notamment améliorer sa rétention du personnel et son attractivité dans le contexte de pénuri...

Effondrement d'une partie de la toiture au Metro Plus de Saint-Étienne

Selon notre partenaire SPIL.ca, une partie de la toiture de l'épicerie Metro Plus de Saint-Étienne-de-Lauzon s'est effondrée vers 16h15 vendredi dernier.

Le CHSLD Chanoine-Audet teste de nouveaux ratios

Le ratio entre soignants et patients a été augmenté au Centre d’hébergement Champlain-de-Chanoine-Audet à Saint-Romuald dans le cadre d’un projet pilote de 16 semaines sur la qualité et la sécurité des soins. Ce projet est l’un des 17 menés au Québec par le gouvernement dans différents types d’établissements de santé.

Nouvelle tempête en vue sur le Grand Lévis

L'hiver n'a toujours pas dit son dernier mot. Une tempête frappera de nouveau le Québec demain et mercredi. Et les secteurs de Lévis, Bellechasse et Saint-Lambert-de-Lauzon seront touchés.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira en soirée la semaine

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Mario Chenart s'éteint

Originaire de Lauzon, l'auteur-compositeur-interprète Mario Chenart est décédé à l'âge de 57 ans, le 16 février à Saint-Eustache, d'un cancer, selon Radio-Canada et la Société d'histoire de Lévis.

Conseil en bref : de nouveaux jeux d'eau à Lévis

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Lévis, attache ta tuque : la programmation dévoilée

Le Vieux-Lévis se transformera en terrain de jeu hivernal les 9 et 10 février prochains à l’occasion de l’événement Lévis, attache ta tuque. Le temps d’une fin de semaine, l’ambiance carnavalesque gagnera les rues de la ville avec une multitude d’activités pour petits et grands.

Le Tournoi international pee-wee BSR est lancé

Depuis le 14 février dernier, le Tournoi international pee-wee BSR s’est mis en branle sur les glaces de l’Aréna BSR de Saint-Rédempteur et de l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard de Charny. Les équipes de division A1 et B1 disputaient leur finale respective le 17 février.

Une demande trop élevée pour la STLévis

Le parcours du Lévisien-3 (L3) de la Société de transport de Lévis (STLévis), reliant le terminus de la route Lagueux dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon à l’Université Laval à Québec via la route des Rivières, semble débordé aux heures de pointe et doit laisser dans l’attente certains usagers.