Dix danseuses lévisiennes rendent hommage à la formation Les Colocs en compagnie des acrobates du Cirque du Soleil. CRÉDIT : COURTOISIE

Après s’être faite remarquer sur des scènes internationales, la troupe de danse DM Nation de l’école lévisienne District.Mao ne cesse de repousser ses limites. Depuis le 18 juillet, ce sont 10 danseuses qui partagent la scène de l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières avec le Cirque du Soleil, à l’occasion du spectacle hommage aux Colocs, Juste une p’tite nuite.

«On aurait fait un vote secret auprès de nos danseuses à savoir si elles préféraient collaborer avec Beyoncé ou le Cirque du Soleil et je pense que la plupart aurait voté pour le Cirque. C’est tellement créatif, ça nous permet d’aller où qu’on veut et en même temps, le Cirque nous met de l’avant et on n’est derrière personne. C’est un rêve devenu réalité!», a révélé Caroline Lemieux, directrice des ventes et du marketing de District.Mao, chorégraphe et elle-même danseuse au sein de la troupe DM Nation. 

C’est à l’automne 2017 qu’elle et Marie-Odile Haince-LeBel ont reçu un appel du metteur en scène Jean-Guy Legault à savoir si elles souhaitaient être les chorégraphes désignées pour ce spectacle hommage. Leur enthousiasme à l’égard du projet s’est par la suite amplifié lorsque leurs propres danseuses ont été recrutées pour faire partie de la distribution. «Cette année, étant donné que le thème est Les Colocs, le Cirque voulait reproduire une certaine ambiance sur la scène à partir d’une équipe de danseurs qui se connaissaient déjà. Il souhaitait que ça soit très familial et c’est notre cas, l’équipe de DM Nation, car on se tient beaucoup et on est très proche. L’énergie qu’on a, c’était clairement ce qu’il voulait», a-t-elle fait remarquer. 

Le volet dansant du spectacle étant pleinement assuré par la troupe du District.MAO, les danseuses de 18 à 32 ans ont tenu à y intégrer des mouvements qui les font se démarquer. «Chaque soir, ça crie, parce que le public reconnaît notre signature. On a des papillons dans le ventre à ce moment-là!», a témoigné la porte-parole du groupe. 

Respect

Ce sont les rapports professionnels respectueux entre l’équipe de production 45 Degrees et la troupe DM Nation qui, selon Caroline Lemieux, rend l’expérience des danseuses lévisiennes au sein du Cirque du Soleil d’autant plus mémorable. «Le Cirque, c’est une belle famille! Ils ont un respect pour nos danseuses et pour Marie-Odile et moi en tant que chorégraphes. Ils ont vraiment respecté notre vibe. C’est la plus belle équipe avec qui on a travaillé, et on en a fait des spectacles!». 

Cette dynamique s’est d’ailleurs répercutée sur les artistes qui, entre eux, se défient et s’encouragent. «Eux, en tant qu’acrobates, ils ont une puissance. Je pense donc que d’avoir des danseuses autant puissantes, ça les a vraiment mis à terre. Tout le monde nous a dit : “Vous nous donnez envie d’aller plus loin dans nos acrobaties!”. C’est beau à voir de se challenger comme ça entre acrobates et danseurs», a-t-elle ajouté.

Les dix danseuses de la troupe DM Nation seront attendues sur la scène de l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, à partir de 21h, tous les mercredi, jeudi, vendredi et samedi jusqu’au 18 août. 

Les plus lus

Un des locataires à la place de l’ancien Sears connu

Déjà installé dans les Galeries Chagnon, Sport Expert va déménager sur l’un des deux étages anciennement occupé par Sears. Le magasin d’articles sportifs profite de ce changement pour tripler sa surface, passant à 50 000 pieds carrés. L’ouverture est prévue en novembre prochain.

Arrestation pour trafic de stupéfiants à Lévis

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a procédé à l’arrestation de cinq individus pour trafic de stupéfiants, ce matin.

Transport en commun : changements en vue dans le centre de Lévis

La Société de transport de Lévis (STLévis) projette de modifier plusieurs parcours dans trois quartiers de l’arrondissement Chutes-de-la-Chaudière-Est, soit à Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. Les changements désirés par l’organisme paramunicipal permettraient de bonifier, dès cet été, son offre de service.

Effondrement et fuite de gaz à Saint-Romuald

Les pompiers de Lévis sont intervenus, dans la nuit de lundi à mardi, alors qu’on leur a signalé l’effondrement du toit d’un bâtiment industriel et d’une fuite de gaz dans le secteur Saint-Romuald.

Une Lévisienne toujours dans la course à La Voix

Après l’élimination du second Lévisien Gabriel Antoine Vallée sélectionné lors des auditions à l’aveugle dans l’équipe d’Alex Nevsky, le 17 mars, Rosalie Roberge est maintenant la seule candidate originaire du territoire à être toujours en lice dans cette 7e saison de La Voix.

Des immatriculations impayées ont permis une arrestation policière

Un homme d’une quarantaine d’années a été arrêté par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) pour supposition de personne et bris de probation, le 10 mars dernier.

Deux arrondissements renommés

Chutes-de-la-Chaudière-Est et Chutes-de-la-Chaudière-Ouest pourraient être renommés Etchemin et Chaudière. La Ville en a fait la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Un résident du Vieux-Charny, Alain Tremblay, a fait part de son étonnement au sujet des nouveaux noms choisis par la municipalité à la Ville de Lévis ainsi qu’au Journal.

Les solidaires lévisiens se mobilisent contre le troisième lien

Plusieurs membres des associations des circonscriptions de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière de Québec solidaire (QS) ont pris part à l’activité de leur formation politique contre le projet de troisième lien interrives, tenue le 13 mars dernier à Québec.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 février 2019

Un résident très connu de Pintendre et bon joueur de hockey a échangé avec ses idoles de jeunesse. Stéphan Dupont, animateur de radio à Énergie, a rencontré les frères Hanson lors du Tournoi pee-wee de Québec (1re photo).

Un cri de la Ville pour le Chantier Davie

Le Chantier Davie pourrait être en «péril» si aucun contrat ne lui est octroyé dans le prochain budget du gouvernement fédéral libéral le 19 mars, selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. C’est pourquoi il a demandé au gouvernement fédéral de considérer le chantier naval de Lévis qui connait un creux historique.